Facebook construit son premier data center

Facebook construit son premier data center
Le groupe Facebook se lance dans une nouvelle aventure : la construction de son premier data center à Prineville, dans l’Oregon. D’ici 1 an, le bâtiment sera terminé et plus de 35 personnes y travailleront.

Un nouvel entrepôt au cœur de l’Oregon
Jusqu’alors, le réseau social le plus utilisé sur le web louait ses espaces de stockage. Mais victime de son succès et de ses quelques 350 millions de membres, Facebook se devait d’ouvrir son propre entrepôt, qui fera plus de 14 000 mètres carré.

Et c’est à Prineville dans l’Oregon que le premier data center va bientôt voir le jour. Des tarifs raisonnables en matière d’énergie, un climat favorable, des réductions d’impôts et des aides à l’implantation d’activité ont su orienter le choix du lieu de construction.

Quand Facebook rime avec économie d’énergie
Et ce projet favoriserait même les économies d’énergie. Sur la page facebook du projet, Jonathan Heiliger, le vice président chargé des opérations techniques, précise que la chaleur dégagée par les serveurs sera entre autres réutilisée pour chauffer les futurs bureau du bâtiment.

Les deux sénateurs de la région de l’Oregon en sont pleinement satisfaits, d’autant que le réseau social n’est pas le seul à s’être implanté dans la région : Google possède également un data center à The Dalles et Amazon.com près de Boardman.

Les travaux devraient être finalisés d’ici 1 an. Mais si Facebook ne tient pas ses promesses de création d’emplois, il devra automatiquement rembourser les crédits d’impôts dont il a bénéficié.

Consultez la page Facebook dédiée à ce projet.