Le Mash-Up à la sauce Alcatel-Lucent

Le Mash-Up à la sauce Alcatel-Lucent
L’entreprise franco-américaine a annoncé la sortie de deux services aux entreprises, intégrant notamment la possibilité d’ouvrir leurs réseaux à des développeurs d’applications de façon sécurisée. Depuis la sortie de l’iPhone et de son fameux Appstore, les « marketplaces » ne cessent de fleurir partout sur le web, et les entreprises n’hésitent plus à ouvrir leurs environnements applicatifs aux développeurs. Même Paypal s’y est mis en proposant aux développeurs de travailler sur sa nouvelle solution de paiement PaypalX !

Plus de 100 000 applications sont aujourd’hui disponibles pour les iPhones. Le chiffre est vertigineux mais la courbe ne cesse de grimper à tel point que le cabinet IDC a estimé dans une récente étude que l’Appstore pourrait héberger jusqu’à 300 000 applications d’ici à 2011. Un véritable succès qui n’aurait sans doute pas été possible si Apple n’avait pas ouvert son environnement aux développeurs. Car la tendance est bel et bien à l’ouverture : de Google à Facebook en passant par Paypal, de plus en plus d’acteurs du web ouvrent leur environnement aux développeurs avec à la clé une offre d’applications de plus en plus florissante.
Mais le succès de ces marketplaces ouvertes ne sont pas seulement réservées aux particuliers et ne concernent pas non plus que des contenus étiquetés « Entertainment ». Car les entreprises commencent elles aussi peu à peu à ouvrir leurs réseaux à des développeurs externes afin de fluidifier la communication avec leurs clients et fournisseurs.

Rester à la pointe de l’innovation
Alcatel-Lucent a bien compris que de plus en plus d’entreprises cherchaient à ouvrir leur réseau à l’extérieur. Car les avantages pour les entreprises à ouvrir leurs réseaux sont multiples. Ils permettent notamment de rester à la pointe de l’innovation et de réactualiser leurs services plus rapidement. Les développeurs peuvent avoir un accès au réseau de l’entreprise via une plateforme pour développer une application en ligne ou un widget, par exemple. Ces applications sont en fait des mash-up puisqu’elles peuvent combiner les données contenues dans le réseau de l’entreprise (géolocalisation, gestion des commandes etc.) et les fonctionnalités prévues par l’application. Concrètement, cela peut permettre de développer une application ou un widget permettant au client de suivre sa commande, tout en étant complètement compatible avec l’infrastructure réseau de l’entreprise. Baptisée Application Exposure Suite, cet outil devrait faciliter le développement d’applications pour les entreprises par des développeurs extérieurs.

Baisser les coûts sans rogner sur la sécurité
Ces plateformes de développement, qui concernent surtout les grosses PME et les grands comptes, permettent aussi de réaliser des économies en externalisant le développement de ces applications. Les développeurs compétents ont ainsi accès aux données nécessaires au bon fonctionnement et peuvent proposer des applications enrichies, pour des coûts bien souvent moindres que si l’application avait dû être développée en interne. D’un autre côté, la plateforme agissant comme interface permet de protéger la sécurité du réseau de l’entreprise d’éventuelles intrusions dangereuses.
La plateforme est adaptée au développement d’une multitude d’applications, allant de la publicité au paiement en ligne.
Parallèlement, Alcatel-Lucent a annoncé l’ouverture d’un service Open API à destination des développeurs et des entreprises.

En savoir plus
Voir les offres sur le site d'Alcatel-Lucent

Lire par ailleurs

Voir le dossier sur Paypal
Quel modèle économique pour les applications iPhone ?

Crédit photo : Dreamstime.com