Google, le nouveau guide d’achat ?

Google, le nouveau guide d’achat ?
Il y a une semaine, Google annonçait sur son blog que les publicités seront désormais enrichies de photographies, cartes et même vidéos. Rien de nouveau sous le soleil, puisque le rich-media existe déjà. Mais la nouveauté c’est que Google va intégrer ces éléments directement dans les résultats de recherche et ajouter un comparateur de prix, comme c’est déjà le cas aux USA.

C’est véritablement une petite révolution pour le moteur de recherche, qui propose donc de mixer la vidéo, les photos et la cartographie dans les résultats commerciaux des recherches. Si pour les marques, proposer des publicités en rich-media n’a rien de nouveau, le fait qu’elles soient désormais disponibles depuis le moteur de recherche est tout à fait novateur.

Sur le blog de Google, Susan Wojcicki vice-présidente du groupe Gestion des produits chez Google explique vouloir offrir de nouvelles fonctionnalités à l’utilisateur en le guidant dans un acte d’achat et en lui donnant un maximum d’informations sur les produits. En proposant des photos et des vidéos directement dans les publicités, Google espère sans doute voir l’internaute cliquer sur les publicités, dont les coûts sont facturés au nombre de clics par Google aux entreprises. En rendant les publicités plus attractives, Google espère bien booster le nombre de clics sur les liens promotionnels, de plus en plus délaissés par les internautes.

Vers un comparateur de prix
Mais la vraie nouveauté c’est que Google va bientôt proposer aux Etats-Unis un comparateur de prix. Alors que les sites comparateurs se développent et dégagent de plus en plus de bénéfices (Le comparateur LeGuide.com a dégagé 5,1 millions d’euros de chiffre d’affaires en hausse de 9% par rapport à l’année passée), Google ne veut aussi entrer dans la course et pouvoir dégager plus d’argent des recherches des internautes.

Il faut dire que les sites comparateurs et les avis produits, c’est un peu le nouvel eldorado du web. Dailymotion a annoncé qu’il allait lancer des avis produits vidéo dès janvier prochain. Les comparateurs et site d’avis ont le vent en poupe et affichent une audience croissante. Assez logiquement donc, les commerçants en ligne achètent de plus en plus de publicités et d’espace sur ces sites, qui génèrent du clic. Les piliers du web ne comptent donc pas rester les bras croisés, et voir s’échapper ces budgets sans rien faire.

Google espère donc tirer quelques partis de l’engouement pour les sites comparateurs. Et s’il ne part pas avec une longueur d’avance, le moteur de recherche jouit tout de même d’un avantage de taille : c’est aujourd’hui le moteur de recherche le plus utilisé au monde (près de 60% de internautes).

Les comparateurs n’ont qu’à bien se tenir… car l’année prochaine Google sera dans les starting-blocks !

En savoir plus
Voir le blog de Google (en anglais)

Lire par ailleurs
Les réseaux sociaux à la rescousse de l'affiliation