Alain Afflelou part en guerre contre les Blackberry

Alain Afflelou part en guerre contre les Blackberry
Fait inédit dans le monde de l’entreprise : à l’antenne d’Europe 1, Alain Afflelou a annoncé le retrait définitif de tous les Blackberry de son personnel. Le lunetier estime que les smartphones canadiens sont des « dangers publics ». Quelles sont ses raisons ?

La sécurité avant tout

Bien que les Blackberry soient de plus en plus utilisés dans le monde de l’entreprise, Alain Afflelou annonce sur l’antenne d’Europe 1 son désir de retirer ses téléphones des mains de ses employés. Il déclare que « vous allez sur internet, vous payez 50 euros et vous avez les textos de qui vous voulez, au bout du monde. On n’a plus de dossiers, on n’a plus de courriers et tout est dans les ordinateurs ».
Motif de cette décision : la sécurité. Car en échange de leurs Blackberry, les salariés du groupe se verront attribuer un ordinateur portable et dans un souci de sécurité maximale, tous les messages de la journée seront supprimés le soir même.

Les spécialistes de la santé soutiennent ce constat

Et cette décision rejoint également de nombreux avis de spécialistes de la santé. Le Blackberry serait à l’origine de manque de dialogue, de stress ou encore d’addiction. Certaines entreprises ont même interdit l’utilisation de Blackberry en réunion, afin que l’attention de leurs salariés reste efficace.

Pour retrouver l’article sur Alain Afflelou sur le site d’Europe 1.

Crédit photo : © Edcelmayo | Dreamstime.com