Covoiturage : auto commune pour voyage pas commun !

Covoiturage : auto commune pour voyage pas commun !
Qu’il soit d’entreprise, de clients ou d’usagers… le covoiturage se thématise. Les enseignes sont d’ailleurs nombreuses à avoir compris l’intérêt de le proposer comme alternative écologique et surtout économique.

Trajets quotidiens : ensemble… c’est mieux !
C’est le cas de Carrefour à Saint-Pol-sur Mer qui vient par exemple de mettre en ligne un site de covoiturage pour ses salariés. Economies d’énergie, pouvoir d’achat maintenu, les bénéfices sont concrets. La direction a ainsi établi une carte avec les adresses de chacun. Les éventuels trajets en commun apparaissent alors. Les salariés peuvent donc se contacter pour faire voiture commune.

Trajets occasionnels : chacun sa route, chacun son chemin
Besoin d’aller faire vos courses chez Ikéa ? L'enseigne propose une rubrique covoiturage sur son site. Destiné à ses clients, il est également mis à profit par ses salariés.
De son côté, Marmara, l’agence de voyage propose quant à elle de mutualiser les trajets de ses clients vers l’aéroport. On s’inscrit et on cherche d’autres Marmar « amis » qui prennent l’avion le même jour, dans le même aéroport vers la même heure.

Vers la voie de la multi-modalité
Dans le même esprit, et pour limiter la pollution en Ile de France, la STIF facilite le covoiturage transilien depuis le domicile des usagers vers leur gare habituelle, toutes devenues de véritables pôles d’échanges. Ce service en expérimentation dans 23 gares du réseau régional Île-de-France, propose des trajets multi-modaux avec leurs horaires, d’adresse à adresse, grâce à la base de données communautaire de l’AMIVIF (Association Multimodale d’Information des Voyageurs en Île-de-France).


Photo : © Krupinina