Les français inquiets pour la sécurité de leurs données personnelles

Les français inquiets pour la sécurité de leurs données personnelles
Les achats en ligne continueront-ils d'être ralentis par des questions de défiance des consommateurs ?


Guardium, éditeur d'une solution de sécurité protégeant de nombreux centres de données dans le monde, a voulu mesurer cet impact en commandant une étude dont les résultats sont aujourd'hui rendus publics.

Cette étude porte sur les préoccupations relatives à la sécurité des informations personnelles et financières confiées à la grande distribution, aux institutions financières et aux administrations publiques. Elle se base sur les réponses de 200 consommateurs lyonnais et parisiens.

Le premier chiffre marquant démontre le manque de confiance envers la grande distribution. 73 % des personnes interrogées s'avouent inquiètes pour leurs données sensibles transitant par ce secteur d'activité. En revanche, le secteur financier est considéré comme étant nettement plus sûr. 93 % des personnes sondées sont sûres de la sécurité de leurs opérations financières effectuées en leur présence. Mais 4% seulement considèrent les transactions par Internet et téléphone comme les plus sûres.

Autre source d'inquiétude pour les consommateurs, les données contenues par la Carte Vitale.

Phil Neray, vice-président chargé de la stratégie sécurité chez Guardium, conclue : "les résultats de notre enquête mettent clairement en lumière la réticence des consommateurs à dépenser plus en ligne, faute d'une confiance suffisante dans la capacité des marchands à protéger leurs données financières sensibles".