L’authentification forte enfin disponible sur appareils mobiles

L’authentification forte enfin disponible sur appareils mobiles
Halte aux usurpations d'identité. Grâce à cette solution mobile d'identification, l'utilisateur dispose à tout moment de son certificat électronique pour s'authentifier sur Internet.

Face à l'explosion du nombre d'usurpations d'identité, quoi de plus fiable qu'un certificat électronique pour sécuriser les transactions sur le Net. Pour l'heure, ce moyen d'authentification forte est peu développé sur la Toile, à l'exception des sites de télédéclarations administratives comme TéléTva ou Net-entreprises. Il est vrai que cette technologie est complexe à déployer car elle nécessite, notamment, de stocker les certificats sur un support dédié. D'où l'idée du français Keynectis, spécialiste des technologies de confiance (11 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2008) de développer avec son partenaire Mediscs, un éditeur de logiciel en sécurité informatique, une solution facile et peu onéreuse à déployer.
Baptisée K.Access, elle permet à l'internaute de télécharger lui-même son certificat en le stockant dans un coffre-fort numérique qu'il aura préalablement créé sur le support de son choix : clé USB, téléphone mobile, Ipod, baladeur multimédia... Et ce, en quelques clics de souris.

Pour que ce système fonctionne, il faut évidemment que le site Internet ait déployé l'application d’authentification par certificat électronique et qu'il ait enregistré ses utilisateurs. Ces derniers recevront alors un code unique de retrait au moyen duquel ils téléchargeront leur certificat.

Dès lors, un collaborateur en déplacement pourra accéder en toute sécurité à son système d'informations, archiver des données, signer des documents comme des factures électroniques... Idem pour les fournisseurs et autres partenaires de l'entreprise. Bien-sûr, les échanges seront automatiquement cryptés pour éviter tout risque de piratage. « La solution sera disponible en 2010 pour les PME qui voudront déployer des flottes de quelques centaines d'utilisateurs », indique Thibault de Valroger, le directeur marketing et commercial de Keynectis. Lequel a opté pour un mode de facturation au nombre de clés. Pour l'heure, l'opérateur s'adresse aux sites internet grand public qui veulent proposer à leurs clients un système plus convivial pour prouver leur identité.