Facebook annonce plus de poids des groupes : quelle incidence pour les entreprises ?

Facebook annonce plus de poids des groupes : quelle incidence pour les entreprises ?
Le célèbre site de réseau social a décidé de donner plus de poids aux groupes, relégués au second plan depuis l’apparition des fans pages. Mais en donnant plus de visibilité aux groupes, Facebook ne met-il pas à mal la force des fan-pages ? Alors, groupes ou fan-pages : faut-il choisir ? Et comment gérer ces deux types d’espace ?

Ca y est c’est fait. Si vous êtes membre de groupe sur Facebook, vous vous êtes sans doute aperçu du lifting en bonne et due forme dont les groupes ont été l’objet. Graphisme épuré et ergonomie calquée sur celle des profils et des fans-pages. Le but ? Donner plus de poids aux groupes sur la plateforme. C’est vrai qu’ils paraissaient plus fouillis et étant un tantinet délaissés par certains de leurs membres devenus « fantômes ».

Groupes vs Fan-Pages
C’est que certains groupes fonctionnent au ralenti, certains d’entre eux ne comptent… qu’un membre ! Ils sont en fait destinés à rassembler les membres autour de centres d’intérêts, à l’instar des forums par exemple. Mais dans les faits, les groupes rassemblent surtout autour d’un fait d’actualité marquant (on ne compte plus les groupes contre l’élection de Jean Sarkozy à la tête de l’Epad), d’une marque, ou d’une entreprise. Et c’est là que le bas blesse, car à l’inverse d’une fan-page, dans le groupe, la marque ne maîtrise pas du tout sa communication, si elle n’est pas administratrice du groupe.

Dans une note de blog intitulée « Giving Groups a Stronger Voice », Facebook a indiqué vouloir simplifier la communication à l’intérieur des groupes, séparant bien le fameux « Wall » des forums de discussions. Mais ce qui change, c’est aussi que désormais, les actualités des groupes remonteront sur la page d’accueil des membres. De même, les membres d’un groupe pourront commenter et utiliser la fonction « J’aime » sur les actualités publiées. Bref, les membres voient mieux ce qui se passe dans les groupes.
Si Facebook se défend de vouloir faire se ressembler les fan-pages et les groupes, ce relooking reste pour le moins interpellant. Car si jusqu’à maintenant seules les actualités des fan-pages et des profils remontaient dans les fils d’actualité des membres, leur donnant plus de visibilité au détriment des groupes, cette époque est révolue. Et le résultat ne s’est pas fait attendre, puisque dans les résultats de recherche, certains figurent en bonne place, devant la fan-page officielle de la marque. Résultat, en donnant une voix plus forte aux groupes… Facebook vient d’affaiblir les fan-pages !

Comment remonter dans les résultats ?

Dès lors l’administrateur d’une fan-page a deux solutions en main pour faire remonter sa page dans les résultats : actualiser régulièrement sa page. Et plus la concurrence sera forte avec les groupes, plus la fan-page devra être réactualisée souvent.
L’autre solution, c’est bien sûr de passer par les outils de promotion proposés par Facebook. Et on ne peut s’empêcher de penser que Facebook, qui peine encore à vendre ses solutions, vient de trouver un bel argument de vente ! Et quand on sait que certaines marques, à l’instar de Coca-Cola, ont misé beaucoup sur leur fan-page, pas sûr qu’elles acceptent de se faire doubler par des groupes, qui peuvent lui donner une image plus ou moins reluisante… Alors, à quand un Facebook géant de la pub ?