Le Walkman a 30 ans


(Paris - Relax news) - Sony célèbre son Walkman, premier magnétophone portable qu'il a inventé il y a 30 ans. C'est en effet le 1er juillet 1979 que la fabricant électronique japonais lançait sur le marché un petit appareil devenu un objet culte vendu à des centaines de millions d'exemplaires.

L'idée du Walkman fut émise en 1978 par Akio Morita, PDG et co-fondateur de Sony. Grand amateur de golf et passionné de musique classique, M. Morita demanda à ses ingénieurs de lui concevoir un magnétophone à cassette ultra léger, muni d'un casque, pour pouvoir écouter ses opéras favoris sur les greens de golf.

En à peine quelques mois, les ingénieurs japonais conçoivent un petit lecteur de cassette portable : le Walkman. Les équipes marketing de Sony furent plutôt septiques sur le produit, ne croyant pas vraiment à son potentiel commercial. Akio Morita insista toutefois pour lancer l'appareil.

Le premier modèle, baptisé TPS-L2 et vendu 33.000 yens, devait séduire les jeunes, d'où sa couleur bleue, inspiré de la mode des jeans. L'objet révolutionne le mode de consommation de la musique : pour la première fois, il devient possible d'emporter sa musique partout avec soi ; dans le train, à la plage, dans son jardin, sur un terrain de basket, etc.

Le succès est immense. Le Walkman se vend à 50 millions d'exemplaires les dix premières années, 150 millions jusqu'en 1995, et 186 millions en 1999. Le mot a même fait son entrée dans le Petit Larousse en 1981, et dans le Oxford English Dictionnary en 1986, devenant ainsi officiellement un mot anglais.

L'icône des années 1980 résiste bien à la disparition des cassettes : Sony lance tour à tour un baladeur CD portable, un lecteur de MiniDisc, et finit par se convertir au lecteur MP3 en 1999. Aujourd'hui, le Walkman est également un modèle de téléphone portable, commercialisé par Sony-Ericsson.