Grippe aviaire vs Google

Afin d'anticiper l'arrivée éventuelle du virus H5N1, des experts américains ont mis au point une cartographie des poulaillers, des abattoirs et des entrepôts de nourriture animale, associée à une localisation des points névralgiques (écoles, hopitaux, routes, etc.) afin d'être en mesure de contenir la propagation du virus en cas d'infection.

Ces experts ont ainsi fait une utilisation massive de Google Earth depuis le début de l'année pour effectuer ce travail de recensement, alors qu'il y a quelques dizaines d'année ce travail aurait demandé à des centaines de personnes de faire des reconnaissances sur le terrain avec des véhicules terrestres ! A quand des émetteurs GPS sur chaque poule ?