iOS 16 et iPadOS 16 : des nouveautés pour iPhone et iPad

iOS 16 et iPadOS 16 : des nouveautés pour iPhone et iPad

Lors de la conférence d'ouverture de la WWDC 2022, Apple a présenté iOS 16 et iPadOS 16, les prochaines versions de ses systèmes d'exploitation pour iPhone et iPad, riches de multiples nouvelles fonctions.

La plus grosse partie de la keynote d'ouverture de la conférence des développeurs Apple, la WWDC 2022, a évidemment été consacrée aux nouveautés d'iOS 16, le système des iPhone, le produit star d'Apple. Mais son pendant pour l'iPad, iPadOS 16, n'est pas en reste avec des évolutions majeures qui permettent encore un peu plus d'envisager la tablette d'Apple comme une alternative à un ordinateur portable. En voici un récapitulatif complet. 

Quelles sont les nouveautés d'iOS 16 ?

À tout seigneur, tout honneur, c'est par le système d'exploitation de l'iPhone, le produit star d'Apple, qu'ont commencé les annonces. Et c'est bien sûr le charismatique Craig Federighi, le Senior Vice-président en charge de toute l'ingénierie logicielle d'Apple, qui s'y est collé. Il a débuté les festivités par une démonstration très détaillée de toutes les nouvelles possibilités de personnalisation de l'écran de verrouillage.

Personnaliser l'écran de verrouillage

À l'aide d'une interface très inspirée de celle de l'Apple Watch, on pourra dans iOS 16 se créer plusieurs écrans de verrouillage, en variant les photos, les couleurs et même les polices de caractères d'affichage de l'heure et de la date. Et on pourra aussi choisir parmi la collection de styles proposée Ensuite, comme avec les cadrans de la montre, on pourra facilement les faire défiler horizontalement pour choisir celui que l'on préfère selon, par exemple, les moments de la journée. Comme sur l'Apple Watch également, l'écran de verrouillage de l'iPhone permettra de jouer avec un effet de profondeur permettant par exemple à l'heure affichée en gros an haut de l'écran d'interagir avec la portrait d'un proche pour légèrement disparaître sous la coiffure. 

© Apple

On pourra également ajouter des widgets directement sur l'écran de verrouillage, dans une zone dédiée, située juste en dessous de l'affichage de l'heure. En tapant dessus lorsque vous serez en mode d'édition de l'écran de verrouillage, vous verrez apparaître la galerie de widgets : calendrier, météo, les anneaux d'activité, etc. Vous pourrez même choisir d'afficher la météo en plein écran directement sur l'écran de verrouillage.

© Apple

Le plus étonnant finalement, c'est que désormais l'écran de verrouillage de l'iPhone est bien plus personnalisable que l'écran d'accueil, celui qui affiche la liste des icônes de vos applications. On ne peut, par exemple, toujours pas placer ces dernières où l'on veut sur l'écran : elles sont toujours forcément alignées automatiquement les unes derrière les autres depuis le coin supérieur gauche jusqu'au coin inférieur droit. Espérons que des options de personnalisation de cet écran d'accueil soient ajoutées d'ici la sortie de la première version finale du système, cet automne.

Et cela semble confirmer la rumeur indiquant qu'au moins une partie de la gamme des iPhone 14 annoncée à l'automne prochain proposera des écrans capables de rester allumés en permanence pour, justement, garder toutes les informations affichées par les widgets accessibles en permanence.

Des notifications moins envahissantes

Craig Federighi a continué en remarquant que l'on reçoit parfois tellement de notifications dans une journée qu'elles peuvent couvrir tout l'écran et donc cacher les jolies personnalisations que l'on a choisi. Dans iOS 16, elles seront regroupées en bas de l'écran et on pourra les faire défiler comme dans un carrousel.

© Apple

Et elles pourront aussi, au moins en partie, être remplacées par des widgets d'activités en direct qui pourront afficher, toujours en bas de l'écran d'accueil pour ne rien masquer, des informations en continu plutôt que des notifications pour, par exemple, suivre des résultats sportifs ou voir l'heure d'arrivée prévue de votre taxi. Charge aux développeurs d'utiliser la nouvelle interface de programmation appelée Live Activities. Et Apple fournira un widget très complet pour contrôler la musique à l'écoute. 

© Apple

Compatibilité avec un futur sans mots de passe

Apple, avec Microsoft et Google, a rejoint l'alliance Fido qui prépare une nouvelle manière de se connecter à des services en ligne sans avoir besoin de mots de passe. L'idée est de remplacer ces derniers, dont la multiplication nous complique tous la vie, par des alertes arrivant directement sur notre iPhone. Il suffira alors de valider la connexion avec le capteur d'empreinte digitale TouchID ou par la reconnaissance de visage de FaceID. C'est le système Passkeys (bizarrement traduits par codes d'accès en français) qui promet d'être à la fois pratique et sécurisé. Pourvu que ça marche !

Nouveaux réglages en pagaille pour le mode Concentration

Dans iOS 15, Apple avait remplacé le mode Ne pas déranger par le mode Concentration permettant de programmer plusieurs types de réglages des notifications d'applications selon les besoins. On peut par exemple créer un mode Travail pour ne laisser arriver que les alertes ayant trait à son activité professionnelle ou au contraire bloquer toutes celles-là pendant le week-end. Dans iOS 16, vous pouvez assigner un écran de verrouillage particulier à un mode de Concentration pour personnaliser l'aspect visuel de votre écran en même temps que vos réglages d'alertes. Les nouveaux Filtres de concentration d'iOS 16 agissent à l'intérieur des applications. Vous pouvez par exemple choisir de ne conserver l'accès qu'aux onglets de sites Web ayant trait à votre activité professionnelle dans Safari, et/ou à certaines conversations dans l'appli Messages, quand le mode de Concentration travail est activé. Voilà qui promet de (très) longs moments de configuration pour régler ça dans les moindres détails. Pas sûr que ce soit très bon pour la productivité finalement.

Dicter et taper au clavier en même temps

Dans iOS 15 il faut choisir. Si l'on appuie sur la touche micro du clavier, celui-ci disparaît au profit d'une petite onde sonore qui bouge au son de votre voix, pendant que les mots que vous dictez s'affichent dans le message que vous êtes en train de dicter. Mais si vous voulez corriger une faute et que vous appuyez sur l'écran, la dictée s'arrête pour laisser la place au clavier. Dans iOS 16, on pourra faire les deux en même temps, le mode de dictée restant actif même si vous tapez quelque chose au clavier. Le point d'insertion de texte montrant même l'image d'un micro pour vous rappeler que l'iPhone est toujours en train de vous écouter.

Plus fort encore, la fonction de dictée promet d'ajouter elle-même les ponctuations en fonction des fluctuation de ton de votre voix. On ne sait pas encore si ce raffinement sera disponible dans une autre langue que l'anglais ayant servi, évidemment, à la démonstration.

© Apple

Le droit à l'erreur dans l'application Messages

Dans iOS 16, il sera possible de modifier un message après l'avoir envoyé ! Très pratique pour rattraper à posteriori un message envoyé avec une faute d'orthographe ou une correction automatique transformant un message anodin en missive gênante, ce qui nous est tous arrivé avouons-le. Là, il suffira d'effectuer un appui long sur le message pour pouvoir l'éditer. Plus radical, vous pourrez même décider d'annuler l'envoi, autrement dit d'effacer le message du fil de conversation, aussi bien chez vous que chez votre ou vos correspondants. Même si cela n'a pas été explicitement dit, il y a fort à parier que ces deux nouvelles fonctions ne concernent que les iMessages, c'est-à-dire les messages que l'on envoie dans des bulles bleues vers d'autres utilisateurs d'appareils Apple. Mais pas pour les simples SMS envoyés dans des bulles vertes.

Autre détail pratique, il sera (enfin !) possible de marquer un conversation comme non-lue, comme on peut le faire depuis si longtemps dans n'importe quelle application de courriel. Une fonction très pratique pour ne pas oublier de répondre à un message que l'on a lu.

© Apple

Cartes détaillées et itinéraires à plusieurs étapes dans Plans

Apple poursuit ses efforts pour essayer de rattraper Google Maps. Des cartes détaillées seront disponibles d'ici la fin de l'année dans une vingtaine de pays, dont la France, dans une sélection de villes. Les nouvelles cartes sont plus détaillées et présentent plus d'informations, mais proposent aussi des vues en 3D reconstituée très impressionnantes, qui vont au-delà du plaquage de photos. Même si Apple n'en a toujours pas parler, on imagine que ces visualisations seront très utiles en réalité virtuelle.

Outre des cartes plus détaillées, l'application Plans vous permettra de créer des itinéraires incluant jusqu'à 15 étapes. Une option vraiment pratique pour s'assurer que l'on passe bien par des endroits spécifiques, par exemple par des bornes de recharge pour une voiture électrique ! Vous pourrez créer vos itinéraires aussi bien sur votre iPhone, votre iPad ou votre Mac et ils seront synchronisés sur tous vos appareils et prêts à être utilisés. Très pratique pour tout préparer sur un grand écran avant de partir.

© Apple

La reconnaissance de texte en direct même dans les vidéos

La fonction Texte en direct avait été l'une des stars d'iOS 15. Grâce à elle, vous pouvez sélectionner du texte dans n'importe quelle image, comme vous le feriez dans un document Word. Cette fonction va plus loin dans iOS 16 en permettant de faire la même chose dans une vidéo, que l'on aura tout de même mis en pause au préalable. Et ensuite, li'Phone pourra vous proposer la traduction automatique du texte sélectionné. Très pratique quand on est à l'étranger pour lire un menu ou des panneaux par exemple.

© Apple

Détourage automatique d'un sujet dans une image

Il faut vraiment le voir pour le croire. Vous avez pris votre animal domestique en photo ? Posez le doigt dessus et faites-le glisser : votre chien ou votre chat semble se détacher du fond de la photo et vous pouvez le glisser dans un message. L'iPhone se charge de faire automatiquement le découpage pour que seul votre chien ou votre chat ne soit envoyé, sans le reste de la photo. Bref, vous créez automatiquement votre collection de stickers personnalisés pour agrémenter vos messages. Le système devrait fonctionner avec les animaux domestiques, les fleurs et tous les autre objets que l'intelligence artificielle est déjà capable de reconnaître automatiquement dans l'appli Photos. Une opération qui aurait demander les services d'un graphiste professionnel il n'y a encore que quelques années !

© Apple

Domotique et objets connectés : Matter à tous les étages dans l'application Maison

Si vous êtes adepte de la domotique et des objets connectés, vous savez déjà qu'Apple propose son standard Homekit pour piloter tout ça depuis de nombreuses années. Tous les appareils et objets connectés compatibles se retrouvent dans l'application portant le nom de Maison, qui vous permet de les déclencher depuis votre iPhone, de programmer des enchaînements pour par exemple allumer une lumière à l'ouverture d'une porte, etc. Apple accompagne l'arrivée du protocole Matter qui, à terme, rendra compatibles entre eux tous les objets connectés, quelle que soit leur marque. Matter fera donc partie d'iOS 16 qui, en plus, proposera une nouvelle version de l'application Maison, qui en a bien besoin. L'application sera disponible sur tous les systèmes.

Une photothèque partagée spéciale pour la famille

Apple essaie de répondre à un problème qui touche toutes les familles : chacun des membres prend des photos et du coup, il n'y a pas d'endroit réunissant toutes les photos, d'un voyage par exemple. Il faut penser à créer des albums partagés et que chacun viennent y placer ses photos. Dans iOS 16, si vous avez activé la fonction de Partage familial, vous pourrez décider dans l'Appareil photo, au moment de prendre une photo, qu'elle ira se ranger directement dans l'album familial. Pas sûr que ce soit une si bonne idée que ça : une maladresse est si vite arrivée. Et dans tous les systèmes, l'application Photos se basera notamment sur ses capacités de reconnaissance des visages et des endroits pour proposer à tous d'ajouter certaines photos à « la boîte à chaussures » familiale. 

© Apple

De belles promesses pour la prochaine version de Car Play

De plus en plus de voitures sont compatibles avec Car Play, le système spécifiquement conçu par Apple pour être utiliser dans un véhicule. Il suffit de relier votre iPhone par un câble ou sans-fil à votre voiture pour que s'affichent sur l'écran central des icônes de certaines applications (Plans, Musique, Messages, etc.) que vous pouvez alors contrôler via le grand écran tactile de la voiture, sans plus toucher à votre iPhone. Pour la première, pendant cette WWDC 2022, Apple a montré à quoi ressemblera une future version de Car Play qui pourra non seulement prendre en charge les fonctions musicales et de cartographie, mais aussi les fonctions essentielles de la voiture comme le compteur de vitesse ou de climatisation par exemple. Le tout via des écrans occupant la totalité du tableau de bord. On n'en est pas encore à l'Apple Car, l'hypothétique voiture que la marque à la pomme serait en train de concevoir, mais on voit à quel point la firme de Cupertino est impliqué dans les moyens de transport. Aucune date n'a été annoncée. Mais certains ont cru reconnaitre un tableau de bord inspiré des tous derniers modèles de BMW électriques.

© Apple

Quelles sont les nouveautés d'iPadOS 16 ?

La tablette d'Apple a également eu droit à toute une panoplie de nouvelles fonctions qui lui étaient particulièrement destinées. Avec iPadOS 16, l'iPad devient encore un peu plus capable de remplacer un ordinateur portable. On pouvait déjà lui ajouter un clavier et une souris, mais son mode d'affichage des applications en plein écran ou juxtaposées les unes à côté des autres manquait de souplesse. Avec iPadOS 16, on a presque l'impression d'être devant macOS, avec des nouvelles fonctions de fenêtrages quasiment identiques à celle de macOS 13 Ventura. Attention, ces nouvelles fonctions seront réservées aux modèles de tablettes munis d'un processeur M1, autrement les dernier iPad Pro et l'iPad Air 5.

Des fenêtre redimensionnables et superposables sur iPad !

C'était l'une des rumeurs les plus tenaces et le souhait de beaucoup a donc été réalisé : sur les iPad munis d'un processeur M1 ou supérieur, vous pourrez sortir une application de son mode d'affichage par défaut en plein écran et la placer sur l'écran sous forme d'un fenêtre que vous pourrez redimensionner. Et si vous le faites avec plusieurs applications, elles pourront se superposer, exactement comme sur un Mac. Tout peut bien sûr se manipuler par le doigt à l'aide de l'écran tactile, mais on comprend encore mieux pourquoi on peut connecter une souris à son iPad. On retrouve ainsi des réflexes de travail sur ordinateur, mais sur sa tablette, posée sur une table, avec un clavier. Mais en gardant la souplesse et la légèreté de la tablette si besoin.

© Apple

L'iPad enfin compatible avec un écran externe

Plus fort encore, les iPad à puce M1 pourront avec iPadOS 16 véritablement tirer partie d'un écran externe, exactement comme un Mac. Jusqu'à présent, lorsque l'on branche un iPad sur un écran externe, ce dernier ne peut être utilisée qu'en miroir de l'écran de la tablette. Avec, en plus, des bandes noires sur les côtés car la tablette n'a pas les mêmes proportions qu'un écran traditionnelle 16/9. Avec iOS 16, l'image occupera toute la surface de l'écran externe et, surtout, pourra être utilisée en mode écran étendu. Autrement dit, vous pourrez afficher par exemple, des fenêtres d'applications différentes sur la tablette et sur l'écran externe, et les faire glisser de l'une à l'autre avec votre souris ou votre pavé tactile. Mais pas avec le doigt, forcément, puisque l'écran externe n'est pas tactile, lui.

© Apple

Stage manager, une nouvelle vue multitâche, comme sur macOS 13

Puisqu'iPadOS 16 permettra de manipuler des fenêtres quasiment comme sur un Mac, le système des tablettes adoptera aussi la même fonction Stage Manager annoncée pour macOS 13 Ventura : Stage Manager. Dès que vous choisissez d'afficher une application en mode fenêtré plutôt qu'en plein écran, une nouvelle vue apparaît sur le bord gauche de l'écran et présente sous forme de miniatures en perspective les fenêtres des autres applications déjà ouvertes. D'un clic ou d'une tape on affiche en grand la fenêtre sélectionnée. Stage Manager va plus loin, car on peut regrouper plusieurs applications ensemble pour qu'elles viennent s'afficher en grand toutes en même temps d'une simple tape. De quoi se créer des environnements de travail différents et modulaires.

© Apple

Quelques nouvelles fonctions pour l'appli Mail

Dans iPadOS 16, comme dans iOS 16 et macOS 13 Ventura, l'application Mail gagne quelques fonctions qui lui faisait vraiment défaut face aux applis concurrentes comme Spark ou Outlook. Vous pourrez par exemple programmer l'envoi d'un courriel pour qu'il parte plusieurs heures après que vous l'avez rédigé. Une fonction d'annulation d'envoi vous permettra de récupérer un mail juste avant qu'il n'arrive chez votre correspondant. En réalité, il s'agit d'une fonction d'envoi différé de quelques secondes bien pratique pour corriger une erreur, ou l'absence de la pièce jointe, dont on s'aperçoit à la seconde où l'on a cliqué sur le bouton d'envoi. Enfin, cette nouvelle version de Mail promet un meilleur outil de recherche, ce qui n'est pas un mal tellement cette fonction est défaillante depuis plusieurs années dans le logiciel de courrier électronique d'Apple. Pourvu que l promesse soit tenue.

© Apple

Un nouveau tableau blanc partageable

Plus tard dans l'année, une nouvelle application pour les iPad équipés d'iPadOS 16, baptisée Freeform, permettra à plusieurs personnes de travailler en même temps sur un tableau blanc.

© Apple

Une application Météo enfin sur l'iPad

Apple comble enfin un manque souligné depuis des années par quasiment tous les utilisateurs : une application météo sera installée en standard sur les iPad. Plus besoin d'aller en chercher une sur l'App Store. Elle est quasiment identique à celle de l'iPhone avec, comme capacité supplémentaire de pouvoir appuyer sur chacun des modules pour les afficher en plus grand et voir donc plus d'informations.

© Apple

Des barres d'outils personnalisables

Dans certaines applications, il sera possible d'ajouter ou de retirer certains boutons ou certaines options de la barre d'outils, par simple glisser déposer.

© Apple

Quand iOS 16 et iPadOS 16 seront-ils disponibles ?

Apple n'a donné aucune date précise de disponibilité de ces nouvelles versions de systèmes pour ses appareils mobiles iPhone et iPad. Immédiatement après la présentation officielle durant la keynote du 6 juin 2022, les développeurs enregistrés auprès d'Apple ont pu télécharger et installer une toute première préversion sur leurs appareils de test. Et on a très vite vu apparaître les premières vidéos de prise en main, des blogueurs les plus en vue. Une première version beta publique, disponible pour tout le monde donc, sera disponible dans le courant du mois de juillet. Disons-le tout de suite, soyez le plus prudent possible si vous souhaitez l'installer dès qu'elle sera proposée et préférez utiliser un iPhone ou un iPad qui ne vous manquera pas s'il tombe en panne ou ne fonctionne pas bien. Car on ne sait jamais ce qu'il peut se passer avec la préversion d'un système. Tout au long de l'été, plusieurs préversions des systèmes seront proposées, corrigeant des bugs à chaque fois, ajoutant peut-être quelques nouvelles fonctions, jusqu'à arriver à l'automne à la disponibilité pour tous des premières versions dite finales d'iOS et d'iPadOS 16.0. Probablement en même temps que l'annonce des nouveaux iPhone 14 et d'un nouveau modèle d'iPad Pro.

Quels appareils seront compatibles avec iOS 16 et iPadOS 16 ?

Comme à chaque fois, l'arrivée d'une nouvelle version plus musclée d'un système d'exploitation implique que certains modèles plus anciens ne seront plus capables de les recevoir. Les versions 16 d'iOS et d'iPadOS n'échappent pas à la règle. Pour iOS 16 par exemple, il faudra au moins un iPhone 8, alors qu'iOS 15 pouvait encore s'installer sur un iPhone 7 ou même 6S. Voici la liste complète des modèles compatibles avec le système qui lui correspond.

Les iPhone compatibles avec iOS 16

  • iPhone 13 (tous les modèles)
  • iPhone 12 (tous les modèles)
  • iPhone 11 (tous les modèles)
  • iPhone Xs (tous les modèles)
  • iPhone Xr
  • iPhone X
  • iPhone 8 (tous les modèles)
  • iPhone SE (à partir de la 2e génération)

Les iPad compatibles avec iPadOS 16

  • Tous les iPad Pro
  • iPad Air à partir de la 3e génération
  • iPad à partir de la 5e génération
  • iPad mini à partir de la 5e génération

Guide iOS