Distribution Linux : choisir entre Ubuntu, Mint, Fedora…

Distribution Linux : choisir entre Ubuntu, Mint, Fedora…

Envie de passer à Linux, ou même simplement de découvrir ce fameux système d'exploitation libre ? Vous pouvez le faire facilement sur votre PC ou votre Mac. À condition de choisir une distribution adaptée à vos besoins.

On a parfois tendance à l'oublier, mais l'univers informatique ne se limite pas à Windows et à macOS. Il existe d'autres systèmes d'exploitation pour faire fonctionner des ordinateurs. Et en particulier Linux. Un nom qui fascine, effrayant les non initiés et passionnant les experts. Et pour cause : Linux est un monde à part entière, qui fait appel à des notions spécifiques et qui se décline en  d'innombrables versions. De quoi décontenancer des novices, intimidés par le vocabulaire associé à cet univers.   

Pourtant, Linux n'est pas si étrange qu'il n'y paraît. Et, même si vous n'en avez pas conscience, vous l'utilisez déjà au quotidien. C'est en effet ce système d'exploitation qui fait fonctionner nombre de serveurs sur Internet – les ordinateurs qui hébergent les pages Web et les services en ligne. Linux est également présent sous différentes formes dans de nombreux appareils domestiques, comme des routeurs. C'est le cas, par exemple, de la Freebox qui utilise un logiciel interne basé sur Linux. Idem pour les Chromebook, ces ordinateurs portable qui tourne avec Chrome OS, un système d'exploitation basé sur Linux. On le retrouve aussi sur les mini ordinateurs Raspberry Pi ou encore sur la console de jeu portable Steam Deck. Mais, surtout, c'est Linux qui sert de base à Android, le système d'exploitation qui fait tourner des milliards de mobiles dans le monde ! 

Mais Linux ne se limite heureusement pas à des appareils spécialisés. Et il est tout à fait possible de l'installer sur un PC ou un Mac, en complément ou en remplacement de Windows ou de macOS. C'est même une excellente solution pour prolonger la vie d'un ordinateur un peu ancien qui a du mal à suivre l'évolution constante du matériel et des systèmes d'exploitation de Microsoft et d'Apple. Bien souvent, lorsqu'un ordinateur commence à s'essouffler, il est conseillé d'installer un peu plus de mémoire vive ou de remplacer un disque dur mécanique vieillissant pour un SSD. Sans avoir à investir des sommes folles pour remplacer ces pièces maîtrises, la machine retrouvera indéniablement de sa superbe. Mais sa configuration un peu ancienne risque d'être toujours insuffisante pour espérer faire fonctionner Windows 11 ou macOS 12, des systèmes particulièrement exigeants. Résultat, on se retrouve avec un PC ou un Mac toujours parfaitement fonctionnel, mais utilisant un système d'exploitation dépassé qui affiche très rapidement ses limites.

Pour continuer à l'utiliser, la solution consiste à installer Linux. Grâce à sa communauté très active de développeurs, ce système open source  profite de mises à jour fréquentes en offrant des fonctions qui n'ont rien à envier à Windows et macOS. De plus, Linux  est disponible dans de très nombreuses déclinaisons, ce qui lui permet de fonctionner sur n'importe quel ordinateur, même ancien. Quelle que soit sa configuration matérielle, il existe une version de Linux capable de l'animer. Il ne reste qu'à la dénichier…

C'est quoi Linux ?

Linux, c'est un système d'exploitation (un OS, pour Operating System en anglais). Enfin, presque. Car il s'agit plus précisément d'un "noyau" (kernel, en anglais), autrement dit, du cœur d'un système d'exploitation qui contient les fonctions de "bas niveau" indispensables pour contrôler le matériel (processeur, mémoire, etc.). Et pour faire une véritable système d'exploitation, ce cœur a besoin d'autres composants logiciels, de plus "haut niveau", notamment pour interagir avec l'utilisateur et les autres logiciels.  

Linux a été créé à l'origine en 1991 par Linus Torvalds, alors étudiant à l'Université d'Helsinki, qui souhaitait développer un noyau de système d'exploitation de type Unix (une famille d'OS multitâches et multi-utilisateurs). Pour l'anecdote, le nom Linux est un astucieux mélange de Linus et d'Unix. Torvalds a ensuite décidé de publier son noyau sous GNU GPL, une licence publique qui définit les conditions de distribution d'un logiciel libre du projet du projet GNU, un système d'exploitation alternatif à Unix. Sans entrer dans des détails trop techniques, ce mode de diffusion permet non seulement de distribuer et d'utiliser librement ce noyau, mais aussi et surtout de l'associer à d'autres composants logiciels pour en faire un système d'exploitation complet. Depuis sa création, le noyau Linux continue d'évoluer grâce à une vaste communauté de développeurs partageant leur travail sur Internet, Torvalds en assurant la supervision. 

De fait, Linux, qu'il conviendrait en théorie d'appeler GNU/Linux, n'est pas un système d'exploitation complet, mais un "moteur" d'OS que l'on peut compléter pour l'adapter à toutes sorties d'usages.

C'est quoi une distribution Linux ?

Comme on l'a dit, Linux n'est qu'un noyau de type Unix. Et comme il est utilisable librement – sous certaines conditions définies par la fameuse licence GNU GPL –, il a donné naissance à d'innombrables déclinaisons. Et ce sont ces déclinaisons que l'on appelle distributions, qui constituent de vrais systèmes d'exploitation complets. Pour faire simple, une distribution Linux est constitué du noyau Linux et d'un ensemble de logiciels complémentaires. Et c'est une distribution que l'on installe sur un ordinateur ou un serveur.

Il existe ainsi de très nombreuses distributions Linux. Beaucoup sont développées par des volontaires bénévoles appelés contributeurs, mais certaines sont réalisées par des entreprises spécialisées. Grâce à ce système de développement contributif, les distributions Linux sont en perpétuelle évolution. Et si elles ont toutes en commun d'utiliser le noyau Linux – dans différentes versions –, elles se distinguent par leurs  compléments logiciels. Et c'est justement cette grande variété de distributions qui permet à Linux de répondre à toutes sortes de besoins. Il existe ainsi des distributions destinées au grand public (avec des applications permettant de réaliser les tâches les plus courantes, comme la bureautique, le surf, le multimédia, etc.), des distributions destinées aux entreprises et aux professionnels, et même des des distributions destinées à la création numérique (audio, photo, vidéo). Bien entendu, chacune est optimisée pour un usage particulier, certaines étant plus gourmandes en ressources matérielles que d'autres ou plus simples à utiliser, par exemple. 

Pour compliquer un peu le tout, certaines distributions Linux sont elles-mêmes déclinées en plusieurs versions ! Outre les différentes collections de logiciels qu'elles intègrent, elles se distinguent souvent par "l'environnement de bureau" qu'elles utilisent, autrement dit, par leur interface graphique (l'organisation et la présentation des fenêtres, des menus et des boutons qui permettent d'utiliser le système). Car, à la différence de Windows et de macOS, Linux peut adopter différentes interfaces. Il existe ainsi de nombreux environnements de bureau, comme Cinammon, Budgie, Gnome, KDE, Mate ou encore Xfce, pour ne citer que les plus connus, avec des interfaces plus ou moins faciles à maîtriser, et surtout, pas des exigences matérielles différentes, certains étant beaucoup plus gourmands que d'autres. Certains environnements sont d'ailleurs proches de Windows ou de macOS, ce qui les rend plus adaptés à des utilisateurs ne souhaitant pas tout reprendre à zéro en conservant quelques réflexes.

Quelles sont les principales distributions Linux ?

Comme on l'a dit, il existe des dizaines de distributions Linux, sans cesse mises à jour, et ayant chacune des spécificités techniques répondant à des besoins précis. Le nombre de distributions existantes est d'autant plus grand qu'il est facile, à partir d'une distribution existante, de créer une distribution variante, directement dérivée de la première. Parmi ces distributions, les plus connues, vous trouverez Debian, Red Hat ou encore Fedora, et de nombreuses distributions dérivées, comme Ubuntu et Linux Mint. C'est cette grande richesse qui fait la force principale de Linux : il existe des distributions Linux pour tous les usages et toutes les configurations matérielles, anciennes comme récentes.

Debian

Debian est une distribution Linux libre, développée et gérée par une association, le Debian Project. Ce système d'exploitation est pris en charge par une grande majorité de matériels et profite de mises à jour régulières. De nombreuses distributions Linux aujourd'hui très populaires sont basées sur Debian. C'est le cas par exemple de la distribution généraliste Ubuntu ou de Tails, une distribution axée sur la sécurité, la confidentialité et l'anonymat.

En savoir plus sur Debian

Red Hat Enterprise Linux

Développée par Red Hat, Red Hat Enterprise Linux (RHEL) est une distribution commerciale à destination des entreprises, à l'origine du gestionnaire de paquets RPM. Elle est la base de Fedora, la version communautaire de Red Hat.

En savoir plus sur Red Hat Enterprise Linux

Fedora

Développée par le projet Fedora, cette distribution Linux est la version communautaire de Red Hat Enterprise Linux. Sponsorisée par Red Hat, elle cible en particulier les développeurs. Fedora est connue pour être l'une des distributions parmi les plus innovantes, intégrant toujours très rapidement les technologies les plus récentes.

En savoir plus sur Fedora

Ubuntu

Ubuntu est sans doute la distributions Linux généraliste la plus connue. Basée sur Debian, elle utilise l'environnement de bureau Gnome qui lui confère une interface simple à prendre en main. Elle intègre par défaut des logiciels permettant de réaliser les tâches les plus communes du quotidien : Firefox pour la navigation sur Internet, Thunderbird pour la gestion des messageries électroniques, ou encore la suite bureautique LibreOffice, alternative libre et gratuite à Microsoft Office. Ubuntu dispose en outre d'une logithèque intégrée, un catalogue d'applications téléchargeables en un clic, similaire à l'App Store d'Apple ou au Play Store de Google, ce qui simplifie notablement l'installation de logiciels.

En savoir plus sur Ubuntu

Linux Mint

Destinée au grand public, Linux Mint est une distribution basée sur Ubuntu, elle-même basée sur Debian. Pensée pour les ordinateurs individuels, elle peut remplacer sans rougir Windows et macOS. Elle profite d'ailleurs d'une interface graphique très proche du celle du système d'exploitation de Microsoft qui la rend très simple à maîtriser. Comme Ubuntu, Linux Mint intègre une boutique d'applications similaire à l'App Store d'Apple ou au Play Store de Google, ce qui simplifie notablement l'installation de logiciels.

En savoir plus sur Linux Mint

Comment choisir une distribution Linux ?

Vous l'avez compris, il existe autant de distributions Linux qu'il existe de besoins. Lorsque le moment de choisir une distribution Linux arrive, le choix peut donc être cornélien. Il n'y a là pas de bonne ou de mauvaise réponse. Le plus important est surtout de définir l'utilisation que vous voulez en faire afin d'établir vos besoins. Allez-vous utiliser Linux quotidiennement pour réaliser des tâches simples, comme du surf, ou de la bureautique ? Avez-vous besoin d'un système d'exploitation intégrant des outils spécifiques pour le développement logiciel ? Ou souhaitez-vous utiliser Linux pour y réaliser principalement des tâches multimédias ? Savez-vous déjà utiliser Linux, et notamment installer manuellement des applications en utilisant des lignes de commandes ou avez-vous besoin d'une boutique d'applications "prêtes à l'emploi", comme le Google Play Store ou l'App Store d'Apple ? Lorsque vous aurez établi tous vos critères, vous pourrez restreindre le champ des possibles et vous concentrer sur une sélection contenue de distributions.

Pensez également à visiter les sites communautaires consacrés aux différentes distributions (voir liens plus haut), où vous trouverez de nombreuses informations, des tutoriels, des captures d'écrans, et diverses ressources. Vous pourrez aussi juger de l'esprit de la communauté, un aspect très important dans le monde Linux, surtout quand on débute.

Deux autres critères doivent également vous guider dans votre choix. D'abord, les caractéristiques matérielles de l'ordinateur sur lequel vous comptez installer Linux, certaines distributions étant plus gourmandes que d'autres. Examinez attentivement le minimum requis, notamment si vous voulez utiliser un ordinateur ancien. Ensuite, 'environnement de bureau proposé dans une distribution. C'est lui qui définit l'interface graphique que vous utiliserez : il doit donc correspondre à vos goûts et vos habitudes, si vous tenez à conserver quelques réflexes proches de Windows ou de macOS. Là encore, attention, car certains sont graphiquement plus lourds que d'autres.

Pour vous accompagner dans ce choix difficile, des outils en ligne existent. Nous vous recommandons Distrochooser, qui permet de cerner vos besoins et vos compétences à travers un questionnaire très complet. Après avoir évalué vos connaissances et vos attentes, il affiche une liste des distributions Linux qui répondent le plus à vos critères, avec pour chacune, ses avantages et ses inconvénients, ainsi qu'un lien pour vous rediriger vers le site Web officiel.