MacBook Air M2 : plus beau, plus puissant, plus cher

MacBook Air M2 : plus beau, plus puissant, plus cher

Apple vient de dévoiler le MacBook Air M2, un nouveau Mac portable au design entièrement revu, propulsé par une toute nouvelle puce. Mais si la puissance et l'autonomie sont bien au rendez-vous, le prix est en nette hausse…

Apple n'a pas déçu les attentes de ses fans lors de la keynote d'ouverture de la WWDC 2022 du 6 juin en annonçant une foule de nouveautés pour ses systèmes d'exploitation (iOS 16 et iPadOS 16, macOS 13 Ventura et watchOS 9). Et, comme beaucoup l'espéraient, la firme à la pomme a également présenté un nouveau MacBook Air – le MacBook Air M2 – , avec un design entièrement revu et, surtout, une toute nouvelle puce maison, le M2. Un processeur maison tout-en-un qui offre un surcroit de puissance non négligeable au M1 – pourtant déjà très performant – tout en promettant un autonomie record, et qui inaugure la deuxième génération des SoC Apple à technologie ARM. Toutefois, si ce nouveau Mac portable est impressionnant et séduisant par ses caractéristiques techniques, il fait déjà grincer des dents par son tarif, en nette hausse par rapport au MacBook Air actuel… 

© Apple
© Apple

Quelles sont les caractéristiques techniques du MacBook Air M2 ?

Comme beaucoup d'analystes l'avaient prédit, à commencer par le fameux Mark Gurman, le journaliste spécialisé toujours très bien informé de Bloomberg, le MacBook Air millésime 2022 profite d'une refonte complète, avec un design entièrement revu. Il faut dire que le MacBook Air actuel, qui date de 2020, n'avait pas changé extérieurement par rapport à son prédécesseur – il avait peu changé depuis 2010… –, Apple s'étant surtout attacher à révolutionner son "moteur", en le dotant de sa fameuse puce M1, en lieu et place d'un processeur Intel

Disons-le clairement : Apple a bien revu sa copie et le MacBook Air M2 est un bel objet, d'autant qu'il est disponible en quatre finitions : argent, gris sidéral, minuit et lumière stellaire. Toujours entièrement métallique, son châssis épouse de nouvelles formes très équilibrées, avec une finesse remarquable – seulement 11,3 mm pour une épaisseur constante – pour un poids très bas – à peine 1,24 kg. De fait, le MacBook Air reprend désormais le design des MacBook Pro 14 et 16 pouces, en plus fin, en affichant un volume 20 % inférieur à celui de son aîné. Et ce, même si la partie écran est plus épaisse. Un choix intelligent, qui contribue à la solidité de l'ensemble – pas de phénomène de pliage inquiétant quand on manipule le capot. Apple a soigné la conception et la finition, et, si ce n'est pas le plus fin ni le plus léger du marché, le MacBook Air M2, comme ses prédécesseurs, appartient résolument à la catégorie des ordinateurs ultraportables, faciles à emporter partout – et à exhiber fièrement. 

© Apple

Sur le flanc gauche du MacBook Air M2, on trouve deux ports Thunderbolt 4 - USB 4 au format USB-C et un connecteur d'alimentation MagSafe MagSafe – un format spécifique à Apple qui sert à la recharge sécurisée, grâce à des contacts magnétiques. Côté droit, on dispose uniquement d'une prise audio au format mini-jack stéréo. Apple n'a visiblement pas jugé bon d'ajouter un lecteur de carte mémoire ou d'autres ports USB, même s'il reste de la place. Dommage. Heureusement, il existe sur le marché de nombreux adaptateurs et autres hubs USB-C permettant de démultiplier les possibilités de connexion de deux seuls ports disponibles, qui sont notamment compatibles DisplayPort. Au chapitre alimentation, Apple propose trois adaptateurs secteur pour le MacBook Air M2 : un chargeur de 30 W (45 euros), un modèle de 35 W avec deux prises USB-C pour recharger des appareils supplémentaires (65 euros) ou un chargeur rapide 67 W (65 euros). Le modèle livré en standard – et donc inclus dans le prix – varie selon la configuration choisie. Et Apple n'interdit heureusement pas d'utiliser des chargeurs tiers moins chers en USB-C…

© Apple

Apple a toujours soigné l'affichage, et le MacBook Air M2 bénéficie de cette longue tradition. Il dispose en effet d'un écran 13,6 pouces estampillé Liquid Retina et labellisé True Tone, offrant une définition de 2 560 x 1 664 pixels avec une résolution de 224 points par pouce – permettant d'atteindre la très haute densité associée à l'appellation Retina, avec des pixels pratiquement indiscernables à l'œil. Plus grand que sur l'ancien MacBook Air, il est censé reproduire un milliard de couleurs et revendique une luminosité maximale très confortable de 500 nits, mais se contente d'une fréquence de rafraîchissement classique de 60 Hz, quand plusieurs PC portables actuels "montent" à 90 voire à 120 Hz pour un affichage plus stable et plus fluide. Notons que malgré sa puce M2, le MacBook Air 2022 ne peut gérer qu'un seul écran externe – jusqu'en définition 6K tout de même. Détail notable, comme sur les derniers MacBook Pro, l'écran est amputé en haut par une encoche horizontale, accueillant la nouvelle webcam haute définition (Full HD en 1080p). Un encoche qui a fait l'objet de diverses critiques mais qui ne s'avère pas très gênante en pratique, dans la mesure où elle s'intègre discrètement à la barre de menu de macOS qui la gère parfaitement. 

Par ailleurs, le MacBook Air M2 intègre quatre haut-parleurs discrets, censés reproduire l'effet multidimensionnel de l'audio spatial d'Apple. Un dispositif plus généreux que sur le modèle M1, limité à de la stéréo classique avec deux haut-parleurs, et qui devrait plaire aux amateurs d'effets sonores dans les films et les musiques, comme on en trouve notamment sur Apple Music, le service de musique à la demande de la firme à la pomme.  

Pour en finir avec l'examen extérieur, signalons que le MacBook Air M2 est équipé d'un clavier rétro-éclairé de type Magic Keyboard comportant une rangée de touches de fonctions avec un bouton Touch ID – pour la reconnaissance par empreinte digitale – mais démuni de pavé numérique, ainsi que d'un grand pavé tactile Force Touch très agréable à manipuler. Du classique, donc, mais confortable, qui fait l'unanimité des utilisateurs de portables Apple.

Quels sont les avantages de la puce M2 ? 

Mais, bien entendu, ce qui fait la force et l'originalité du MacBook Air M2, c'est sa nouvelle puce. Apple a en effet profité de la refonte de son portable phare pour inaugurer le M2, un SoC – System on a Chip, c'est-à-dire circuit électronique "tout-en-un" qui combine un processeur principal (CPU), un processeur graphique (GPU), de la mémoire vive (RAM) et diverses unités de calcul spécialisées comme le fameux le Neural Engine, chargé de l'Intelligence artificielle. Le M2 représente d'ailleurs la deuxième génération de puces Apple pour ordinateur – la forme à la pomme conçoit depuis longtemps les SoC de ses iPhone et iPad – et succède au fameux M1 présenté en 2020, décliné en différentes versions (M1 Pro, M1 Max et M1 Ultra) et équipant plusieurs Mac, fixes et portables. Si le M1 a fait couler beaucoup d'encre dès sa sortie, c'est en raison de ses performances spectaculaires, à la fois en termes de puissance de calcul et de gestion énergétique, notamment en comparaison de ses homologues du monde PC – Apple adorant rappeler son exploit lors de ses présentations. 

© Apple

Comme il convient, le M2 va plus loin que le M1. Sur le plan technique, ce nouveau Soc, qui est gravé en technologie 5 nm, comme le M1, embarque pas moins de 20 milliards de transistors – le composant élémentaire des circuits intégrés –, contre "seulement" 16 milliards pour le M1. Un surcroit d'unités élémentaires qui a permis à Apple d'optimiser l'architecture de sa puce, sans la révolutionner. La partie CPU compte ainsi 8 cœurs – 4 hautes performances et 4 basse consommation – tandis que la section GPU, qui, aux dires d'Apple, a été profondément remaniée, exploite 8 ou 10 cœurs, selon les versions. Même si Apple ne souffle pas un mot sur le sujet, cette différence, que l'on trouve encore sur certains M1, est probablement due à la production des puces, un processus de fabrication très délicat, qui laisse souvent de côté des puces n'ayant pas passé avec succès tous les tests de validation dans la chaîne de fabrication. Comme cela se passe depuis toujours chez Intel et AMD par exemple, plutôt que d'écarter ces circuits, on les "déclasse" en désactivant certains modules pour les vendre sous une référence légèrement différente. D'où une différence prix et de performances. 

Par ailleurs, le M2 embarque aussi de la mémoire vive unifiée, partagée par le CPU et le GPU. Une conception qui privilégie la performance, puisque tous les transferts de données s'effectuent au sein de la même puce. Apple annonce ainsi un taux de transfert impressionnant de 100 Go/s. Côté quantité, le M2 peut intégrer 8, 16 ou 24 Go de Ram selon les versions. Attention toutefois à faire le bon choix au moment de l'achat, car cette mémoire n'est pas extensible, du fait de son intégration dans le SoC ! Et si les 8 Go de base peuvent sembler un peu limités en regard des standards actuels – beaucoup d'utilisateurs tablent plutôt sur 16 ou 32 Go de Ram pour les applications exigeantes et intensives –, ils s'avèrent suffisants pour un usage "classique", macOS gérant remarquablement bien la mémoire vive physique et la mémoire virtuelle, sans ralentissement apparent, comme de nombreux utilisateurs de Mac M1 en témoignent.   

© Apple

 Au chapitre performances, le M2 fait évidemment mieux que le M1 basique. Lors de sa présentation à la WWDC 2022, Apple a aligné plusieurs graphiques attestant de nets progrès. Et d'un écart toujours impressionnant par rapport à des puces "comparables" du monde PC. Ainsi, pour tâches exigeantes, comme du montage vidéo complexe dans Final Cut Pro, le gain de vitesse approcherait les 40 % par rapport au M1. Et il serait de 20 ù pour l'application de filtres dans Photoshop. Un bilan plus que satisfaisant, qui montre que le MacBook Air M2 est effectivement – et logiquement – plus performant que le MacBook Air M2. Il conviendra toutefois de le comparer avec les autres déclinaisons du M1 pour avoir une idée plus précise de son classement dans la famille Apple.  

L'autre énorme avantage du M2 – et le l'architecture ARM adoptée par Apple sur ses puces – concerne l'efficacité énergétique. Si elle est déjà impressionnante sur le M1, elle est encore en progrès dans cette deuxième génération. Apple annonce ainsi qu'en raison de sa très faible consommation électrique, le MacBook Air M2 affiche une autonomie record en étant capable de tenir 18 heures en lecture vidéo.  Autrement dit, ce Mac portable pourrait travailler près de deux jours sans avoir besoin d'être rechargé. Une excellente performance, y compris par rapport à ce que l'on trouve dans le monde des PC portables. Mieux encore, le dégagement de chaleur de la puce M2 est si faible et si maîtrisé, qu'Apple a pu se passer de ventilateur en dotant le MacBook Air M2 d'un système de dissipation thermique totalement passif. Et donc parfaitement silencieux ! Un véritable avantage, qui ne manquera pas de séduire nombre d'utilisateurs.

Quel est le prix du MacBook Air M2 ?

Si la présentation du MacBook Aire M2 lors de la keynote a fait briller des étoiles dans les yeux des fans de la marque, l'annonce de son prix a eu l'effet d'une douche froide pour beaucoup. De fait, alors que le modèle de 2020 avec une puce M1 est officiellement au prix de 1 129 euros dans sa version de base sur la boutique en ligne d'Apple – et aux alentours de 1 000 euros chez de nombreux marchands –, le MacBook Air M2 s'affiche d'emblée à 1 499 euros, dans sa mouture "minimaliste", à savoir avec un M2 "allégé" – CPU à 8 cœurs et GPU à 8 cœurs –, 8 Go de Ram unifiée et un SSD de de 256 Go. Il faut compter  1 849 euros pour la version avec le M2 "complet", avec un GPU à 10 cœurs, toujours 8 Go de mémoire vive unifiée et 512 Go de stockage en SSD. À ce tarif, il faut ajouter 230 euros pour passer à 16 Go de Ram et 460 euros pour atteindre les 24 Go de mémoire unifiée, ce qui fait vraiment beaucoup. De même, il fait compter 230 euros supplémentaires pour avec un SSD de 1 To ou 460 euros de plus pour un stockage de 2 To. Notez que l'adapteur secteur livré en standard varie selon la configuration choisie, avec parfois un supplément de 20 euros pour le chargeur rapide ou double. Pas de doute, on est bien chez Apple ! C'est clairement ce point qui fait l'objet de nombreuses critiques, car l'écart est considérable avec le MacBook Air M1 qui reste au catalogue, constituant le seul véritable Mac portable d'entrée de gamme frappé de la pomme. 

© Apple

 

Quelle est la date de sortie du MacBook Air M2 ?

Dès sa présentation officielle, le MacBook Air M2 est apparu sur la boutique en ligne d'Apple où on peut d'ores et déjà le commander, dans différentes déclinaisons. Mais il faudra attendre avant de le recevoir, Apple indiquant simplement "le mois prochain", sans davantage de précisions. Les heureux acheteurs de ce bel ordinateur devront donc patienter jusqu'en juillet. Pour le moment, le MacBook Air M2 n'est pas encore proposé – pas même en précommande – chez les autres distributeurs (Amazon, Fnac, Boulanger, etc.), mais il devrait logiquement se montrer assez rapidement, comme els autres modèles Apple. En revanche, le MacBook Air M1 est toujours disponible; jusqu'à nouvel ordre.  

Guide ordinateurs