Razer Edge : la console de jeu portable ultime ?

Razer Edge : la console de jeu portable ultime ?

Après Valve et Logitech, Razer se lance sur le marché des consoles de jeu portables avec la Edge, une tablette Android hybride aux caractéristiques techniques alléchantes, qui permet même de profiter du cloud gaming via la 5G.

Longtemps délaissée par les constructeurs, la console de jeu portable fait un retour en force, depuis que Nintendo lui a redonné un nouveau souffle avec l'incontournable Switch. Et le développement du cloud gaming semble inspirer les fabricants. Ainsi, après Valve et son fameux Steam Deck et Logitech avec son étonnante G Cloud, c'est au tour de Razer de se lancer sur ce marché très prometteur avec la Edge. Et ce grand spécialiste des accessoires gaming – qui fabrique des claviers, des souris, des manettes, des écrans, des casques, des micros mais aussi des ordinateurs – a choisi une voie différente et intéressante en concevant une tablette hybride fonctionnant sous Android, dotée en standard de joysticks et équipée d'un module 5G lui permettant de se connecter presque partout, contrairement à ses concurrentes qui ne dispose que du Wi-Fi… 

Razer Edge : des caractéristiques techniques alléchnates

La Razer Edge repose sur une tablette de 26 x 8,5 x 1,1 cm associé à une manette mobile Razer Kishi V2 Pro séparée en deux joypads –  le Kishi est un accessoire de Razer pour smartphone destiné à transformer ce dernier en petite console –, ce qui lui confère un poids total de 400 g. Bien évidemment, les manettes de la nouvelle venue sont plus poussées que ses homologues sur téléphone, avec huit boutons, deux gâchettes et deux boutons micro-switch. La console portable est équipée d'un port audio de 3,5 mm et de la technologie de retour haptique Razer HyperSense pour un meilleur son. Et, surtout, elle embarque un écran tactile de type Amoled de 6,8 pouces pouvant afficher une définition Full HD+ (2400 x 1080 pixels), avec un taux de rafraîchissement de 144 Hz. Techniquement, c'est donc bien mieux que ce que proposent Nintendo, Valve (en dessous du Full HD avec 1 280 x 800 pixels et 60 Hz) et Logitech (Full HD de 1920 x 1080 pixels et 60 Hz).

D'un point de vue technique, la Razer Edge en a sous le capot. Elle embarque une puce Snapdragon G3x Gen 1 – en partenariat avec Qualcomm – spécialement développée pour le cloud gaming sous Android. Elle est censée permettre d'afficher des contenus en 4K et jusqu'à 144 images par seconde. À cela s'ajoute un SoC Qualcomm Snapdragon G3x Gen 1 ultra puissant comportant huit cœurs Kyro à 3 GHz et un GPU Adreno. 8 Go de RAM, 128 Go de stockage – extensible jusqu'à 2 To avec une carte MicroSD – et une batterie de 5 000 mAh. Petite surprise : la Edge possède une webcam de 5 mégapixels pouvant filmer en 1080p (Full HD) à 60 fps (images par seconde), ce qui est pratique pour se filmer en plein stream sur Twitch ou faire des visios avec ses amis. Bref, sur le papier, la tablette de Razer écrase littéralement la console de Logitech.

© Razer

Razer Edge : le jeu en local et en cloud gaming avec la 5G

La Razer Edger tourne sous Android et permet donc à la console d'accueillir les jeux et applications du Play Store. Elle embarque également d'office le launcher d'Epic Games – une boutique et une bibliothèque de jeux. Mais le constructeur mise également sur le cloud gaming avec Nvidia GeForce Now et le Xbox Cloud Gaming – disponible avec l'abonnement Xbox Game Pass Ultimate. Bien évidemment, le joueur peut aussi installer des applications proposant un accès à distance aux ludothèques PC comme Steam Link, Moonlight et Parsec.

La Razer Edge est disponible en deux versions. Une première, qui ne propose que le Wi-Fi, est à 399 dollars – un prix similaire à la Logitech G Cloud et moins élevé que pour le Steam Deck – et sera disponible sur la boutique de Razer. Une seconde version permet de profiter de la sainte 5G, mais est malheureusement pour le moment réservée aux États-Unis via un partenariat avec l'opérateur Verizon. Son prix n'a pas encore été dévoilé, et la console devrait arriver d'ici à janvier 2023. Reste à savoir si elle saura faire face à la concurrence – y compris des smartphones, qui sont de plus en plus puissants et permettent de jouer en local ou en cloud via le Kishi de Razer. Ce serait un comble !

© Razer

Guide jeu vidéo