IUT en danger

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 4 décembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
4 décembre 2008
-
stajem
Messages postés
371
Date d'inscription
jeudi 23 août 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
20 juin 2011
-
Nous sommes actuellement étudiants à l'IUT du Limousin. Notre diplôme, le DUT, a été mis en place il y a près de 40 ans afin de répondre au mieux aux attentes des entreprises, en offrant une formation professionnalisante. Le DUT offre un enseignement pluridisciplinaire basé sur une formation pratique et théorique où interviennent de nombreux professionnels.
Cité à maintes reprises comme exemple d'insertion professionnelle et de porte vers l'emploi, il est aujourd'hui en danger. En effet, la réforme des universités, dite loi Pécresse, touche de plein fouet les IUT. Il est prévu dans les textes que l'université devienne le seul gérant d'un budget global, sans garantie pour l'IUT d'être financé à la hauteur des exigences de l'enseignement technologique. Ceci entraînerait donc :
- un manque de moyens, c'est à dire moins de personnels et d'investissements pédagogiques,
- une qualité d'enseignement en baisse,
- la dévalorisation du diplôme national.

Après de nombreux contacts, le Ministère reste sourd et muet quant aux risques encourus par les IUT.

Ce message n'est qu'à titre informatif, nous voulons simplement exposer la situation dans laquelle nous pourrions nous trouver. Pour plus d'informations : http://www.iut-limousin-actions.fr

Merci de l'attention portée à ce message.

Cordialement.

8 réponses


il y a près de 40 ans afin de répondre au mieux aux attentes des entreprises

les attentes d'il y a 40 ans ne sont forcement plus les meme que maintenant. Dure de reformer ce pays. on se demande après pourquoi, on est toujous en retard sur tout et que beauxcoup de pays comme l'espagne nous rattrape et nous passe devant.

quand je vois que les lois sont encore napoleonienne, il est peut etre temps de faire le menage.
0
Utile
teebo
Messages postés
33567
Date d'inscription
jeudi 14 octobre 2004
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 février 2011
1 653
Moins de profs, un progrès pour mieux préparer les jeunes et rattraper notre retard?

Toi tu as dû manquer d'un prof de logique!
Utilisateur anonyme > teebo
Messages postés
33567
Date d'inscription
jeudi 14 octobre 2004
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 février 2011

moins de prof ou trop d'eleves?
teebo
Messages postés
33567
Date d'inscription
jeudi 14 octobre 2004
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 février 2011
1 653 > Utilisateur anonyme
Trop d'élèves? Tu veux en faire quoi des autres, des chômeurs? Sans formation il est dur de trouver un boulot!
Utilisateur anonyme > teebo
Messages postés
33567
Date d'inscription
jeudi 14 octobre 2004
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 février 2011

trop d'eleve illegaux et immigrés.
teebo
Messages postés
33567
Date d'inscription
jeudi 14 octobre 2004
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 février 2011
1 653 > Utilisateur anonyme
Pour entrer en IUT il faut donner ses papiers...mais tu as raison, réfléchi pas trop, ça fatigue...
Pierrecastor
Messages postés
36086
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 janvier 2020
3 332 > Utilisateur anonyme
Étant étudiant en IUT, je peux t'affirmer qu'il n'y a ici aucun élève en situation irrégulière
Messages postés
371
Date d'inscription
jeudi 23 août 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
20 juin 2011
75
Non, mais j'y crois pas ! Trop d'élèves immigrés et illégaux ??? et puis quoi d'autre ? Mettre ça sur un forum...c'est vraiment limite...
Et la question n'est pas là, on est tous concernés, on a tous des connaissances en IUT ou qui voudront faire IUT.
Ce système est le meilleur pour une formation professionnelle en 2 ans ! Le pourcentage d'embauche après un DUT est impressionnant (je le donnerai pas de peur de dire une bêtise)

On a un système qui marche enfin en France ! Mais bon, puisqu'il marche trop bien, on va lui couper les vivres et mettre l'argent ailleurs (c'est vrai que le goudron des alentours n'est pas terrible...On aura des chômeurs mais de belles routes au moins ?).

C'est bien dommage...
0
Utile
Messages postés
88277
Date d'inscription
lundi 16 juillet 2001
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 janvier 2020
8 646
Salut,
si je ne m'abuse, les DUT (comme les autres diplômes en 2 ans ) étaient déjà promis à disparition par la mise en place de la trajectoire européenne LMD , non ?
c'est la vue que j'en ai de loin, mais si on les remplace par une formation professionnelle (et ouverte vers les formations plus longues) en 3 ans , pourquoi pas ?
surtout si on y inclus un an de stages .
0
Utile
Messages postés
371
Date d'inscription
jeudi 23 août 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
20 juin 2011
75
Bonsoir,

ça je ne suis pas au courant, je sais que certaines formations professionnels (en lycée pro) sont passés de 2ans à 3.
Mais le but et ce qui a fait l'efficacité du DUT, c'est une formation en 2 ans assez complète (très prisée des entreprises car formation avec beaucoup de pratique). Il y a un stage en 2ème année assez conséquent.
Si t'as des précisions sur ce que tu dis niveau LMD...?

@+
0
Utile
brupala
Messages postés
88277
Date d'inscription
lundi 16 juillet 2001
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 janvier 2020
8 646
stajem
Messages postés
371
Date d'inscription
jeudi 23 août 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
20 juin 2011
75 > brupala
Messages postés
88277
Date d'inscription
lundi 16 juillet 2001
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 janvier 2020

En effet, pas récent...
Messages postés
762
Date d'inscription
samedi 26 avril 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
25 mars 2011
3
Tentative de MANIPULATION de l'auteur de cette discussion.

Franchement, je ne vois pas l'interêt pour un gouvernement de droite ou de gauche au pouvoir de bousiller les IUT, alors qu'ils ont été crée pour répondre à l'inadaptation des formations des fac au marché du travail.
C'est un des rares trucs en France ou droite et gauche sont d'accord pour dire que ça marche.

Quelque soit son bord, le seul résultat qu'un politique récolterait en faisant ce que l'auteur de cette discussion prétend, se serait de créer une inadaptation rapide entre le marché du travail et les formations, et donc chômage.

Nos politiques sont parfois incompétents, mais de là à se tirer une balle dans le pied !

Je m'étonne...le chômage a toujours été un siège éjectable lors des élections...


DE L'INTOX TOUT CA !!!!!!!!!!!!!

Certains n'ont pas encore accepté l'idée que nous Français, nous cherchions à ne plus être à la traine des autres pays, tout simplement par ce qu'ils vont perdre un peu de pouvoir dans les syndicats étudiants très souvent d'extrème gauche.

Alors le vielle épouvantail: "On aura pas les moyens, on veut nous étrangler"....!!!!!!!!!!!!!!!

J'espère pour toi que tu n'y crois pas, par ce que sinon, quand tu te rendras compte que ton syndicat étudiant ne fait pas dans la dentelle pour te mentir, la chute va être rude pour toi.

C'est tout le contraire, les moyens vont augmenter considérablement pour atteindre les standars internationaux des pays qui ont les meilleurs fac...HELAS PAS ENCORE EN FRANCE, mais bientôt.

En revanche, si tu ne crois pas en ce que tu dis et que tu cherches à nous intoxiquer avec ta leçon bien apprise, c'est pas malin, ce n'est pas comme ça que l'on fait du bon syndicalisme.
0
Utile
jermin
Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 13 décembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
14 décembre 2008

L'auteur de ce Post n'est absolument pas manipulateur. Par contre toi, tu ne connais absolument rien de ce mouvement. Mais tu dois avoir la réaction facile à tout mouvement sociaux.... Je crois qu'on appel cela, être réactionnaire.

Les syndicats ne sont pas tête de file dans ce mouvement, ce n'est pas un mouvement politisé. Toutes les mouvances sont présentes mais elles ne portent pas la contestation. Un truc très significatif de la légitimité du mouvement c'est que même le MEDEF soutient le mouvement !!! (J'aurais jamais pensé pouvoir dire cela un jour, le MEDEF donne de la légitimité au mouvement...)

Le gouvernement reconnait très bien l'efficacité du système IUT mais ils reconnaissent aussi (Dixit la ministre ou un de ses représentant) que la disparition des DUT est un dommage collatéral de la mise en place de la loi relative aux libertés et responsabilités des universités, a LRU, qui donne entre autre une grande autonomie aux Universités afin de les rendre concurrentes entre elles (ceci est un raccourci de cette loi mais c'est assez significatif).

La disparition des DUT rentre dans ce cadre :
- plus de cadrage national au niveau du Dilpôme, c'est à dire plus de programme commun à tous les DUT, c'est à dire plus de diplôme national, un DUT Mesure Physique fait à Limoges n'aura pas la même valeur qu'un DUT Mesure Physique passé à Toulouse, puisque le programme et le nombre d'heures de formation ne seront pas les mêmes !!
- plus de budget attribué directement aux IUT, ce budget sera directement versé aux Universités qui en disposera comme bon leur semblera, autant dire qu'il y aura des coupes franches dans ce qui jusque là revenait aux IUT, c'est ce qui c'est passé pour plusieurs IUT qui sont dans des Universités qui ont déjà commencé à mettre la loi LRu en application, certains ont vu leur budget diminué de plus de 40% !!!!
-... d'autre points

Il ne s'agit pas, comme tu le dis, d'incompétence de nos politiques, ils savent très bien ce qu'il font. Pour que cette loi, à laquelle ils tiennent énormément, s'applique, il faut faire des sacrifices. C'est réellement comme cela que ça se passe.

Le mouvement des IUT n'agite pas un épouvantail mais se bat contre la mort programmée des IUT.

Alors, je pense qu'il serait sage pour toi d'arrêter de donner des leçons...
Un jour toi, tu te rendras compte de ton absurde naïveté, et toi, tu pleureras...
petit.oiseau.bleu
Messages postés
762
Date d'inscription
samedi 26 avril 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
25 mars 2011
3 > jermin
Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 13 décembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
14 décembre 2008

Réactionnaire, terme typique du syndicalisme qui ne supporte pas une contestation dans la contestation.

Maintenant, dire que ton mouvement est soutenu par toutes les mouvances politiques, même par le medef, c'est le comble du comble du mensonge.

Visiblement, tu ne t'es pas fait avoir, tu fais partie de ceux qui entubent les étudianst en leur faisant croire des âneries, mais le pire, c'est que ça marche !

Moi, on me dirait ça, de la part d'un autre étudiant, ....pas très au courant, j'aurai tendance à te suivre, et à ne pas me poser de question quand tu me dirais que tous syndicats confondus d'étudiant et de l'éducation nationale, d'extrême gauche,de gauche, de droite et même le medef seraient tous d'accord, je plonge, ça fait tous pour un, mais ce sont évidement de grosses conneries.

Bravo le manque de sincérité !
Je n'ai jamais vu une langue de bois syndicale poussée à ce point là.
Il y'a pourtant tant d'autre bonne raison pour revendiquer et descendre dans la rue en ce moment.
Et après, vous vous lamentez de voir que les étudiants ou les salariés ne vous suivent plus en grand nombre !
Pas étonnant pourtant !
jermin
Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 13 décembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
14 décembre 2008
> petit.oiseau.bleu
Messages postés
762
Date d'inscription
samedi 26 avril 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
25 mars 2011

Je ne vais pas perdre plus mon temps à expliquer à quelqu'un qui n'est là que pour faire chier et non pour contester, puisque tu n'apportes aucun argument, aucune explication à ce que tu te permets d'affirmer....

Les mensonges sont portés par ceux qui racontent n'importe quoi sans preuve...

J'apporte juste une preuve d'une partie de ce que j'avance et qui montrent à quel point tu es ignorant sur le sujet :
Les mouvements étudiants sont portés par des étudiants de tout bord, UNEF et UNI , l'un de gauche, l'autre de droite.
La preuve :
http://www.unef.fr/...
http://www.uni.asso.fr/spip.php?article1350
petit.oiseau.bleu
Messages postés
762
Date d'inscription
samedi 26 avril 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
25 mars 2011
3 > jermin
Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 13 décembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
14 décembre 2008

Je dirai plutôt absence de preuve:

On commence par faire un procés d'intention sur un des seuls sujet qui en France ne fait pas polémique.
On oblige les politiques à se justifier.
On se mobilise de façon préventive, manifestation.
Le politique se justifie, et continue de dire la même chose et rassure tout le monde.
Le syndicat proclame que grace à son action, il a obtenu des avancées et des garanties.
Mais on dit à tous que l'on restera vigilant.

De la comédie à l'état pure, alors que l'efficacité des IUT n'est remis en cause par personne, de droite comme de gauche, qu'il offre des formations très adaptées au marché du travail et qu'ils sont donc pour tous ( les étudiants comme les gouvernements successifs ) une des meilleurs garanties contre le chômage.

Pa-thé-tique ...

Tout ça à la suite d'un procés d'intention faits aux directeurs de fac !
Vu le coût politique du chômage, vois tu un seul homme ou femme politique en France qui tenterait de détruire ou de détricoter le système de formation qui lutte le plus contre le chômage ?
Réflechi par toi même !

Si vous voulez faire du bon syndicalisme, battez vous sur le montant des bourses, sur un vrai service public de l'information concernant l'orientation de ses propres études, sur les vrais problèmes quoi, et il y a de quoi faire !
Et non pas sur des problèmes inventés pour des raisons de représentativité syndicale dans les fac ou IUT ou pour avoir un regain de cotisation...c'est nul, et à très court terme, ça vous desert
Messages postés
193
Date d'inscription
lundi 10 septembre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
30 mars 2009
28
Pour moi, le problème concerne les réelles motivations de la « révolte » et les risques de manipulation…

En 1986-87, j’ai été très actif dans les manifs étudiantes concernant les lois « Devaquet ». Quand on a 20 ans, il est prêt à mobiliser pour tout et on est facilement jusqu’auboutiste. Je n’ai jamais lu sereinement le projet de loi et je me suis facilement laisser entraîner par les syndicats bien rodés et sachant pertinemment jouer sur la culpabilité, la solidarité et la peur.

Je me suis rendu compte dans années plus tard combien nous étions manipulés et que le but réel était de faciliter la réélection de Francois Miterrand. Quand on voit comment les leaders étudiants de l’époque ont été remerciés avec des postes très enviables (certains sont sénateurs aujourd’hui), ça laisse un souvenir amer. Plus récemment, demandez-vous ce que sont déjà devenus certains leaders des grèves anti-CPE ? Ils ont déjà été récompensés…

Les élections européennes sont pour l’an prochain, il y a des places à prendre en haut des listes (là où on est sûr d’être élus) avec des indemnités parlementaires très juteuses… Si j’étais syndicaliste étudiant, je foncerais…
0
Utile
petit.oiseau.bleu
Messages postés
762
Date d'inscription
samedi 26 avril 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
25 mars 2011
3
Enfin quelqu'un de lucide, même encore plus lucide que moi.

Tu viens de me faire découvrir un truc auquel je n'avais jamais pensé, qu'une revendication syndicale décalée puisse servir de tremplein professionnel pour ceux qui en sont à l'origine, c'est vrai, ils ont tous des postes maintenant !

En tout cas, ta réponse montre bien à quel point tu as compris ce que j'ai voulu dire, car même si je suis critique, je ne remet pas en cause le militantisme syndicale, tout au contraire...je déplore qu'ils se battent et qu'ils mobilisent sur des faux sujets fabriqués de toute piece, alors qu'il existe tant de vrais sujets dignes de combats syndicaux !

Mais les vrais sujets sont souvent moins porteurs dans les médias par ce qu'ils font moins peur.

Merci
brupala
Messages postés
88277
Date d'inscription
lundi 16 juillet 2001
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 janvier 2020
8 646 > petit.oiseau.bleu
Messages postés
762
Date d'inscription
samedi 26 avril 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
25 mars 2011

et ....
si vous restiez sur les faits et le débat actuel au lieu de polluer avec de vagues considérations générales plus ou moins diffamatoires sur l'histoire des syndicats étudiants .
respectez un peu ceux qui ont des choses à dire sur le sujet actuel SVP .
effectivement,
la désinformation semble bien organisée sur le sujet .
petit.oiseau.bleu
Messages postés
762
Date d'inscription
samedi 26 avril 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
25 mars 2011
3 > brupala
Messages postés
88277
Date d'inscription
lundi 16 juillet 2001
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 janvier 2020

Tu plaisantes ou quoi ?

As tu bien lu les post précédants ou je parle de l'utilité réelle des syndicats étudiants qui ont comme principale
légitimité d'être sur le terrain et de bien connaître les besoins des étudiants et leurs problèmes ?

Le soit disant problème posé par les syndicats étudiant n'existe pas, il est une fiction pour mobiliser,
avec des arrières pensées douteuses puisque à gauche comme à droite, les IUT font l'unanimité.

On parle de considérations générales ? Pas du tout, c'est très précis mais ce cas est représentatif
de certains combats syndicaux contre des problèmes inventés de toute pièce.
Nous sommes sur les faits...ou plutôt sur les absences de faits.

Et nos considérations ne sont pas diffamatoires.

Il faut que des militants syndicaux acceptent l'idée que tout le monde ne veut pas suivre comme des petits
moutons sans réfléchir.
L'un d'eux m'a donné des liens de sites syndicaux comme une preuve de ce qu'il dit, alors qu'a aucun moment
ils n'apportent la preuve des intentions incensées que l'on prête à un ministre ou aux directeurs d'universités
et qui consisteraient à étrangler les IUT.

On se demande ce que tu as à dire a part répéter les soit disant info que l'on ta donné.

je n'ai rien contre toi, mais réfléchi par toi même au lieu de penser que tout ceux qui ne sont pas d'accord ont
une attitude diffamatoire.

C'est puéril de penser qu'un syndicat est incapable de mentir.
brupala
Messages postés
88277
Date d'inscription
lundi 16 juillet 2001
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 janvier 2020
8 646 > petit.oiseau.bleu
Messages postés
762
Date d'inscription
samedi 26 avril 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
25 mars 2011

C'est puéril de penser qu'un syndicat est incapable de mentir.
Et c'est trollesque sur un forum de détourner une discussion sur un sujet polémique qui n'est pas le fond .
Ici le sujet c'est l'avenir des IUT et pas le fonctionnement des syndicats étudiants .
Si tu as des informations concrètes sur le sujet de base, tu es le bienvenu dans la discussion, si tu n'es là que pour le détourner vers une polémique sur les syndicats, tu n'es pas à ta place dedans .
petit.oiseau.bleu
Messages postés
762
Date d'inscription
samedi 26 avril 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
25 mars 2011
3 > brupala
Messages postés
88277
Date d'inscription
lundi 16 juillet 2001
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 janvier 2020

Je ne détourne pas la discussion sur un sujet polémique qui n'est pas le fond, puisqu'il n'y a pas de fond dans ce mensonge.
L'avenir des IUT est parfaitement assuré au niveau des postes et au niveau financier.

Il est difficile de discuter du fond quand une faible mobilisation des étudiants (qui n'ont pas tous cru ses conneries)est le signe qu'ils ne sont pas des moutons.

Comment parler de fond quand tout cela n'est qu'une accusation qui consiste à affirmer sans preuve que les directeurs d'université voudraient soit disant étrangler financièrement les IUT qui marchent si bien, tellement
leurs formations sont adaptés au marché du travail, qui plus est dans une periode de crise et de chômage
prévisible !

Il est évident qu'une arnaque comme celle là laissera des traces dans le militantisme syndicale, car certains,
qui ne vont pas être dans la nuance, vont finir par croire que les syndicats étudiant mentent tout le temps,
ce qui évidément est faux.

Il faut que tu évolues un peu, même si tu n'es pas d'accord avec moi, c'est à dire que tu acceptes l'idée que
dans une discussion lancée sur ce forum, il y ai des avis differents des tiens,
différents de ce que tu as entendu depuis des semaines.

Si la mobilisation des étudiants a été faible et surtout brève, c'est tout simplement par ce que bon nombre
des étudiants n'y ont pas vraiment cru.
Vous n'avez pas réussi à leur faire assez peur.
Ils ont compris pour la pluspart qu'il s'agissait de crainte syndicale formulée sans texte de loi
ou même de projet de loi, ni même sur quelquonque déclarations inquiétantes sur un domaine ou droite et gauche sont unanimement d'accord pour affirmer l'efficacité des IUT( c'est assez rare pour que cette
unanimité soit soulignée).
C'est bien ça la fond du problème !

Les dirigeant syndicaux savent qu'ils ont joué là une tentative de rapport de force avec les directeurs d'université, ou aprés la réforme sur l'autonomie des facs, les postes des syndicats sont proportionnellement diminués aux profit d'autres types de représentants lors des assemblées executives des Facs, le militant de base n'est pas au courant de ça, et encore moins les étudiants.

Ils n'ont pas compris ça, car l'information est encore très confidentielle, mais pour d'autres raisons
énoncées plus haut, ils ne se sont pas laissé avoir.
pour autant.
Messages postés
65
Date d'inscription
samedi 6 décembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
7 mars 2010
7
Comme tous les sujets en France, les gens commencent par manifester, contester, se battre.
Et puis la loi passe et quelques annees plus tard, les memes personnes qui manifestaient pour interdire cette loi se retrouvent dans la rue pour la defendre car ils la considerent comme un acquis.

Quand on a 20ans, on veut faire la revolution et c'est normal, mais on comprend avec le temps que ce sont de faux combats, avec des arguments des syndicats etudiants en regle generale tres pauvre.

Mais bon il faut passer par la ...
0
Utile
brupala
Messages postés
88277
Date d'inscription
lundi 16 juillet 2001
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 janvier 2020
8 646
La révolution ?
bof,
pour l'instant il ne s'agit que de lutter contre la réduction des moyens mis en oeuvre par l' éducation nationale . Réduction des moyens présentée comme une réforme (objectif 1 fonctionnaire/2 non remplacé) , réforme qui ne passera donc pas de cette façon ... rien de plus .
par contre, il est évident que ces réductions sont reçues comme autant de provocations sur le terrain et peuvent provoquer une lame de fond dans l'ambiance actuelle .
Il aurait mieux valu passer ces objectifs de réduction ailleurs que dans le cadre de soi disant réformes, juste progressivement sans chercher à aller trop vite en déstabilisant des filières entières .
il est tout de même plus facile et plus efficace de redéployer en fonction des moyens que de supprimer des fonctions globales sous des prétextes assez hasardeux.
Bref le temps aurait été un allié, en voulant aller trop vite, il devient un ennemi .
Messages postés
371
Date d'inscription
jeudi 23 août 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
20 juin 2011
75
Bonsoir,

Il est assez clair que l'on se bat contre du vent. Soit on ne nous écoute pas, soit on nous discrédite.
Ce qui est malheureux, c'est de voir que c'est ceux qui font le plus de dégâts (ou qui on le plus gros portefeuille...) qui se font entendre.

Je vois pas trop ce que l'on peut nous reprocher...Se battre pour une cause juste et réfléchie.
Il est vrai qu'il se peut que dans 20 ans, mes enfants se battent pour conserver cette loi. Mais je pense qu'il faut être dans le milieu pour se rendre bien compte. (Moi aussi je râle quand mon train n'arrive pas pour cause de grève)

Encore une fois, on n'essaye pas de manipuler les gens. La plupart des grévistes de mon IUT sont majeurs et vaccinés. Ils sont responsables quoiqu'ils fassent ou disent. On est pas au collège ou au lycée. On parle bien des études supérieures.
Notre seul but est d'informer, que l'on dise pas après : "on a pas été prévenu, on s'est pas battu, faut pas s'étonner"
0
Utile