IDEES [Fermé]

Signaler
-
teebo
Messages postés
33567
Date d'inscription
jeudi 14 octobre 2004
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 février 2011
-
"la nature a créé des différences ,la société en a faits des innégalités"

est-ce-que qqun aurait deux trois idées a développer sur ce sujet??

si oui , vs pouvez me les envoyer par mail
et si non, merci qd même d'avoir pris le temp de lire ce msg!

5 réponses

mais bon, vous pouvez aussi réondre ici¨:-)
Messages postés
23913
Date d'inscription
dimanche 26 août 2001
Statut
Modérateur
Dernière intervention
13 janvier 2020
2 771
Bonjour,

est-ce-que qqun aurait deux trois idées a développer sur ce sujet??

oui, moi !

Essaye les forums de philo plutôt que d'informatique, ou pose ta question au café...

A+ Blux
 "Les cons, ça ose tout.
C'est même à ça qu'on les reconnait"
Messages postés
614
Date d'inscription
vendredi 16 avril 2004
Statut
Contributeur
Dernière intervention
22 juillet 2005
12
Harvey est au premier rang parmi les fondateurs de la science moderne de la nature; il est pour la physiologie ce qu'est Galilée pour la physique. Il donna le coup de grâce aux forces mystiques dans le domaine de la physiologie, en démontrant que le mouvement du sang n'est pas dû à sa propre force où à la force de l'âme, mais qu'il est dû à la contraction du cœur qui le refoule dans le corps. Les lois générales du mouvement sont ainsi valables au dedans comme au dehors de l'organisme. Descartes fut un des premiers hommes marquants qui aient adopté la théorie d'Harvey. En déclarant dans le Discours de la méthode (chap. V) qu'il se rangeait à cet avis, il apportait un puissant appui à la théorie nouvelle, qui avait à vaincre une si grande résistance, à cause de l'antithèse violente qu'elle offrait avec l'ancienne conception de la vie organique. Descartes décrit dans différents ouvrages (notamment dans le Traité de l'homme) de quelle façon on peut concevoir le corps humain comme pure machine.»




Texte
En vertu de son critérium de la vérité, Descartes conclut que nos sensations doivent émaner de quelque chose qui est différent de notre conscience. Mais ce quelque chose n'a — d'après Descartes — nullement besoin d'être fait comme les sens nous le représentent. L'importance de la perception sensible est avant tout pratique; elle doit nous enseigner ce qui nous est utile ou nuisible. Et alors même que nous regarderions comme l'objet de la perception sensible de nous procurer la connaissance des choses, il n'est pas nécessaire que nos sensations soient semblables aux choses, pourvu qu'elles leur correspondent comme le mot correspond à la pensée. Si nous considérons la façon dont procède la perception sensible, nous verrons que toutes les impressions des sens sont des contacts; nous n'entrons donc en rapport qu'avec la surface des choses. Si nous voulons nous figurer la nature des choses — abstraction faite de la façon dont elles agissent sur nous — il ne reste que l'étendue, la divisibilité et le mouvement, propriétés que nous ne pouvons même pas supprimer dans notre imagination par la pensée. Telles sont les idées les plus simples et les plus claires que anus puissions avoir de la matière, et si nous nous y attachons — c'est-à-dire aux idées purement géométriques, — nous pourrons acquérir une intelligence simple et claire de tout ce qui se passe dans le monde de la matière. Le phénomène du mouvement contient l'explication de tous les autres phénomènes. Ce n'est au contraire rien expliquer que d'admettre «des formes» ou des qualités de la matière. Les qualités appartiennent à notre conscience; mais ce qui se produit réellement dans le monde de la matière, ce sont seulement des mouvements en dehors ou au-dedans de notre organisme. Dans la science nous devons nous représenter le monde de la matière tel qu'il serait si personne ne le percevait par les sens. C'est là le principe de simplicité qui avait joué un si grand rôle dans la lutte.pourle nouveau système du monde, et dont on s'autorise maintenant, pour ramener foutes les propriétés de la matière à l'étendue et au mouvement. Comme conséquence de cette réduction les qualités sont transportées dans le domaine subjectif. Comme il n'est guère probable que Descartes ait connu le Saggiatore de Galilée, il a certainement trouvé le principe de la subjectivité des qualités sensibles par ses propres moyens, en essayant d'approfondir les conditions d'une explication purement objective et strictement nécessaire des processus matériels. On voit à des notes écrites de la main de Descartes, pendant les années 1619-1620, qu'il ne professait pas encore l'explication mécanique de la nature. C'est pendant ces années 1619-1620 que la transition a dû se produire. Outre l'influence de Képler, l'influence d'un cercle de jeunes savants français y contribua probablement. Ceux-ci professaient des théories atomiques, mais ils avaient surtout subi l'action de Sebastian Basso, le véritable réformateur de l'atomisme dans les temps modernes; Descartes cite lui-même Basso au nombre de ses devanciers. Deux jeunes gens de ce cercle voulaient faire à Paris la conférence dont il a été question et provoquèrent ainsi le décret draconien contre les nouvelles idées. Comme d'autre part Sebastian Basso semble subir l'influence des ouvrages de Giordano Bruno, il apparaît ici un lien, historique entre Descartes et la philosophie de la Renaissance. — De même (ainsi que nous le verrons dans la suite), la découverte que fit Harvey de la circulation du sang influa fortement sur la marche de la pensée de Descartes.



-°-_-°-_-°-_-°-_-°-_-°-
On the road again !!!!!!!
teebo
Messages postés
33567
Date d'inscription
jeudi 14 octobre 2004
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 février 2011
1 670
Salut bigseb, juste une question, tu l'as peche ou ce texte?

.  .  Les chiffres sont formels
\_/  Il y a de + en + d'étrangers dans le monde
Messages postés
33567
Date d'inscription
jeudi 14 octobre 2004
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 février 2011
1 670
Oui, et le web a aussi cree des differences entre les forums :o)
Ca n'en fait pas pour autant des inegalites fondamentales mais des inegalites partielles, et un forum philo sera plus adapte donc superieur a celui ci pour repondre (j'ai mis dans divers parce que bon, a choisir c'est plus sa place)...

Mais je te rappelle petite terminale, qu'il te faut toujours definir tes concepts, donc a priori, concept d'egalite, de difference, d'inegalite et d'identite (pas dans le sens unite, mais dans le sens mathematique de la chose). On peut a partir du moment ou l'on parle d'egalite egalement se demander, si inegalite, il y a superiorite et inferiorite, qu'est ce qui permet de juger cela, comment cette superiorite des uns se manifeste dans la societe, quand est il dans les autres societes, sur des details cons, mais on est pas egaux devant le soleil, un noir se tapera moins de coup de soleil et d'insolation que un typé scandinave par exemple, mais sera moins a meme de resister au froid...lequel est superieur? Chacun sur leurs terres d'origines ancestrales sera superieur a l'autre, mais c'est aussi une question d'habitude, ca nous ramene aux principe inne et acquis...
C'est en vrac, t'as qu'a te servir :o)

.  .  Les chiffres sont formels
\_/  Il y a de + en + d'étrangers dans le monde
Messages postés
488
Date d'inscription
vendredi 16 avril 2004
Statut
Membre
Dernière intervention
15 mars 2009
156
ce sont les technocrates qui en ont fait des inégalités.
qui peut me prouver que le bleu est supérieur ou inférieur au rouge ?
devons nous être de clones pour avoir tous les même droits ?

:-(

a+
teebo
Messages postés
33567
Date d'inscription
jeudi 14 octobre 2004
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 février 2011
1 670
Non, l'inegalite est la base meme de l'evolution (tiens ca me vient comme ca :o) ), en fait c'est plutot la nature qui nous a fait inegaux et la societe qui nous accepte (plus ou moins bien) differents.

Mon cher blurk, prenons un exemple sans technocrates, on est (hypothetiquement pour tout le reste ;o) ) 3 rescapes d'une tribu apres un passage de tigre, toi, 50 kg, pas de muscles, moi 100kg, 2 m et tout en muscle, le troisieme est une troisieme, lequel de nous deux crois tu qui dans ce cas primitif aura les faveurs de la belle? C'est pas egal, et pourtant c'est pas technocratique, par contre avec la societe aujourd'hui, si tu es dote d'autres attributs que les physiques enonces ci dessus (humour, intelligence, charme, argent,...)et moi pas, c'est moi qui me retrouve inegal, mais je garde quand meme une chance...

Enfin j'explique mal mais je pense que tu vois ou je veux en venir :o)

Y'a qu'a voir l'evolution des papillons anglais par exemple.

.  .  Les chiffres sont formels
\_/  Il y a de + en + d'étrangers dans le monde