Installation de Linux et Windows sur deux disques durs distincts

Signaler
-
 Yehacid -
Bonsoir à tous,

Je vous explique mon cas, actuellement sur ma tour j'ai deux disques durs ; un SSD 250 GO + un HDD 1 TO. Sur le SSD est installé W10 (en EFI si c'est utile comme info...? j'ai vu que ça l'était pour le dual-boot [ce qui n'est pas mon cas mais bon]).

Je vais rajouter à ma tour un deuxième SSD et y installer Linux à l'aide d'une clé bootable afin que lui et W10 soit totalement indépendant. La finalité souhaitée serait un SSD avec W10, un SSD avec Linux, un HDD commun (donc en NTFS). Je démarre et je choisi sur quel OS je boot.

Sachant ceci voici ma requête ; après avoir lu des dizaines d'articles/posts je suis un peu embrouillé sur la meilleure manière d'opérer, d'autant qu'il n'y a pas tout le temps les même solutions/réponses etc...

Ce que je souhaites est en théorie assez simple d'après moi : que les deux OS soient PARFAITEMENT indépendants ; que s'il y a un problème sur un SSD (que je le débranche, qu'il claque, ou autre) cela n'altère pas le démarrage sur l'autre OS (ce problème étant à priori le cas quand on fait un dual-boot à partir de deux disques durs [une affaire comme quoi le gestionnaire de boot prendrait en compte que le disque maître, et donc celui où est Windows.. c'est ça ?]). Pour ce faire donc, et éviter cet handicap possible (qu'ils soient RÉELLEMENT indépendants quoi) j'ai lu qu'il fallait que GRUB soit installé sur le disque où est installé Linux (mon second SSD donc), changer le boot-order pour mettre Linux en 1er puis faire une manip dans GRUB pour faire croire à Windows que oui oui il est toujours sur le disque maître alors qu'on boot enfaîte d'abord celui où est Linux.

J'ai bon ou y-a-t-il plus simple ? N'est-ce pas tout simplement possible d'installer Linux sur mon deuxième SSD et qu'au démarrage, problème sur le SSD avec W10 ou pas, je puisse choisir sur quel OS booter (au lieu de GRUB et manip pour embrumer W10..) ? Aussi, les MAJ des OS ne risquent pas, à l'avenir, d'interférer sur quoique-ce-soit ? Et du coups en pratique, comment faire exactement ?

Par avance merci et bonne soirée :)

EDIT : Une solution semble-t-il serait d'enlever le SSD W10 une fois celui-ci installer puis à la place brancher celui où je veux installer Linux, là idem une fois installé je l'enlève puis remet le SSD W10 et enfin celui avec Linux. Parce que à priori si je laisse le 1er SSD lors de l'installation de Linux sur le second alors le GPT est installé sur celui de W10, ce qui résulte en l'impossibilité de lancer Linux si d’aventure j'enlevais le 1er SSD puisqu'il n'y aurait plus d'indication d'ordre de boot dû à l'absence du disque où est stocké le GPT. Enfin je change le boot-order puis fais la manip GRUB.

Ça paraît correct ?

1 réponse

Salut,

Outre les difficultés matérielles que tu peux rencontrer, notamment selon la marque et le modèle de ton PC, et elles sont fréquentes en uefi, tu vas rencontrer une embûche avec Ubuntu et ses dérivées : l'installateur place systématiquement GRUB dans la première partition efi qu'il rencontre, donc celle du disque où se trouve Windows.

Tu as effectivement la solution la plus simple qui consiste à débrancher un disque pour éviter qu'il soit utilisé par GRUB, mais il existe des astuces pour contourner le problème :

Pour ton information, je t'invite à lire cette démo (et non Tuto) qui explique le problème et donne des pistes pour le resoudre. Mais comme c'est plutôt hasardeux (un PC virtuel ne présente aucun blocage dans le BIOS), je te conseille de choisir la solution du débranchement, nettement plus sûre :

http://ikewdu.free.fr/ubuntu-sur-usb-ou-disque-independant-de-windows-en-uefi/
Bonjour, merci pour ta réponse :)

Donc, pour être sûr d'avoir bien compris ;

1. Sur mon SSD principal (W10) je suis le début de la procédure partie II de ton lien :
"Cette fois, on va d’abord passer par gparted pour effectuer quelques modifications sur le disque sda. En cliquant droit sur la partition efi, ici sda2, et en choisissant l’option « manage flags« , on peut modifier la partition efi pour qu’elle semble n’être qu’une partition de données en fat32."


2. Enfin, je laisse le 1er SSD brancher, ou pas (Peut importe à priori si j'ai bien compris puisque la partition EFI est interprétée comme fat32 sur le 1er SSD, donc GRUB n'ira pas s'y loger, c'est ça ?), puis branche mon 2nd SSD qui va accueillir Linux et lance l'installation en bootant via la clé USB.

3. Je repasse, sur mon 1er SSD (W10), le "sda2" en flag "boot, esp" :
"Windows ne pouvant plus démarrer, on va réactiver les drapeaux ESP et Boot pour redonner à sda2 son statut efi avec l’option « manage flags » par clic droit sur sda2."


C'est tout bon ?
Par contre, avec cette méthode (si déjà j'ai bien tout compris..) je pourrais débrancher mon SSD Linux sans impacter le démarrage de celui avec W10, OK, nickel. Par contre, aurais-je bien le choix, lorsque les deux sont brancher (comme c'est vouer être le cas), de démarrer sous W10 ou Ubuntu ?
:)