Menu

Accords de Paris : des applis pour s’engager en faveur de l’écologie

- - Dernière réponse :  AlainMocchetti - 25 juin 2017 à 01:21
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

https://www.commentcamarche.net/news/5869873-accords-de-paris-des-applis-pour-s-engager-en-faveur-de-l-ecologie

Afficher la suite 
-
SI LES USA APPLIQUENT LES ACCORDS DE PARIS DANS LES 30 PROCHAINES ANNEES
Durant la COP 21 qui s’est tenue à Paris, les USA se sont engagés sur une période de 30 années à fermer puis à démanteler ses Centrales Electriques fonctionnant au charbon et au fuel. Ceux-ci fournissent 80% de l’électricité dont les USA ont besoin. Les 20% restant sont générés par 100 Réacteurs Nucléaire de seconde génération d’une puissance d’environ 1000 MEGAWATTS chacun. Ces 100 Réacteurs ont engendré ces 50 dernières années environ 40.000 tonnes d’EC (Elément Combustible) usés entreposés sur tout le territoire des USA dans des piscines en vue de refroidir les EC. Plus de 400 Réacteurs Nucléaires de Seconde Génération ou 250 EPR fournissant pour chacun d’eux 1600 Mégawatts d’électricité vont être construits dans les 30 années à venir pour tenir les engagements de la COP 21, alors que les Réacteurs de Seconde Génération fournissent pour chacun d’eux 1000 Mégawatts. Les USA vont devoir construire 6 Usines de Recyclages des EC usés du type UP3 800 La Hague, une usine pour retraiter les 40.000 d’EC déjà en piscine dans les 50 années à venir et 5 pour retraiter les déchets à venir issus des 500 Réacteurs pour les 50 prochaines années. Nous verrons dans un pavé de texte spécifique à la CHINE que cette dernière va devoir construire des centaines d’EPR ainsi que des nombreuses Usines du type UP3 La Hague. AREVA a le savoir faire pour bâtir les EPR et les Usines de Recyclage des EC usés, il est à parier que les USA vont acheter à AREVA la Recherche et la Technologie, c’est-à-dire le Savoir Faire pour les Usines de Recyclage et éventuellement les EPR. Ce sera le Contrat du Siècle pour AREVA et ses 80.000 techniciens et Ingénieurs. ET si la AREVA vendait aux USA le savoir faire (recherche + développement) de la future Usine de Stockage Des Déchets Nucléaires à BURE dans la Meuse qui sera construite à partir de 2025. Suite dans une prochaine rubrique SI LES USA APPLIQUENT LES ACCORDS DE PARIS DANS LES 30 PROCHAINES ANNEES.

Alain Mocchetti
Ingénieur en Construction Mécanique & en Automatismes
Diplômé Bac +5 Universitaire (1985)
UFR Sciences de Mets
***@***
***@***
@AlainMocchetti