[FORTAN] ce bon vieu fortran.. [Résolu/Fermé]

Signaler
Messages postés
175
Date d'inscription
mercredi 13 avril 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
26 octobre 2005
-
Marden
Messages postés
1072
Date d'inscription
dimanche 11 février 2001
Statut
Membre
Dernière intervention
29 janvier 2006
-
est-ce que qqun pourrait me dire a quoi sert la fonction interne IABS...
je sais que c pour renvoye le module d'un entier...

C QUOI LE MODULE D UN ENTIER ?

6 réponses

Messages postés
1225
Date d'inscription
mercredi 22 décembre 2004
Statut
Membre
Dernière intervention
13 juin 2005
140
c'est la valeur absolue
Messages postés
175
Date d'inscription
mercredi 13 avril 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
26 octobre 2005
14
ah... donc ...
mais quel différence avec ABS alors??

merki :)
Messages postés
1225
Date d'inscription
mercredi 22 décembre 2004
Statut
Membre
Dernière intervention
13 juin 2005
140
je ne peux pas te repondre car je connais pas FORTRAN
Messages postés
175
Date d'inscription
mercredi 13 avril 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
26 octobre 2005
14
ah... merci quand même...

disons quel le probleme est résolu !!
Messages postés
1225
Date d'inscription
mercredi 22 décembre 2004
Statut
Membre
Dernière intervention
13 juin 2005
140
remarque mathematique:
pour les nombres dans N, Z, et R le module d'un nombre est sa valeur absolue
Dans C (complexes) V=R + jI, le module est la racine_carre(carre(R)+carre(I))
Messages postés
1072
Date d'inscription
dimanche 11 février 2001
Statut
Membre
Dernière intervention
29 janvier 2006
206
Au début était le Fortran (1954) ...

Avec les fonctions "intrinsèques" (comme faisant partie du langage) était fournies, le programmeur devait se préoccuper à la fois du type de l'argument, et du type de la valeur retournée par la fonction. A chaque combinaison correspondait donc un nom de fonction approprié (ABS, IABS, CABS).
L'étape suivante a consister à introduire la notion de nom "générique" (ABS), à charge pour le compilateur de faire appel à celle qui convenait, l'ancienne appellation restant utilisable.

Nota : au début, Fortran ne "savait" pas effectuer l'opération "unaire" X = - X,
il fallait écrire X = 0 - X.