Tarifs freelance debutante ? [Fermé]

- - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme - 1 nov. 2009 à 16:56
Bonjour,
une entreprise me propose de travailler pour elle en freelance afin de juger si ça vaut ou non le coup de me prendre à mi temps puis plein temps et en CDI. Oui c moche ms c kom ça...!

Du coup elle souhaite que je lui propose des tarifs à la journée ou demie journée en créa et en éxé. C'est une entreprise qui me plaît beaucoup et je ne veux pas viser trop haut dans le tarif car il y a de la concurrence et je ne suis à mon compte que depuis mai. De plus, il s'agit que de travaux print et la boite est située en province. J'ajoute que je travaillerai ac eux sur leurs macs avec leurs logiciels.

Je pensai proposer : 120€/jr éxé et 150€/jr en crea ? Merci d'avance pour votre aide precieuse...!!!!
Afficher la suite 

6 réponses

0
Merci
salut
à défaut d'une réponse précise, en effet chaque commande est particuliere, certaine demande bcp de temps de réflexion ou d'autre, d'éxecution etc.
voila un lien qui j'espere pourra t'aider.http://kitdesurvie.metiers-graphiques.fr/
et bon courage.
ps :le procédé de la boite n'est pas super cool, pourquoi ne pas te prendre à l'essai alors sois vigilante pour ne pas bosser pour rien ; )
Merci de ta reponse rapide !! oui je sais je risque de travailler pour rien... mais en mama temps ça fait 5 mois que je cherche et mm pas d'entretien ! Pourtant j ai envoyé environ 50 cv et autant de mails sur bordeaux, la rochelle rochefort, poitiers, toulouse... dc je me di kil faut tenter...!

Surtout que ce magasine me plait vraiment !! Mais pense tu que ce soit à peu près les tarifs k un patron peut attendre d'un free ki debute (sachant que c pour mettre en page un mag assez coté et fr de la création en plus de logo, affiche, fly... ils souhaitent se diversifier) ou est ce que je me trompe completement ?

PS Merci pour ton lien il est bien fait !!
0
Merci
Bonjour,

Moi, ça me paraît pas bien lourd, mais bon...

Voici un lien avec les tarifs et les prestation. Regarde la section "graphisme et édition".
0
Merci
bonjour,

parmi les articles du lien cité plus haut je t'invite tout particulièrement à lire ces deux-là

>> http://kitdesurvie.metiers-graphiques.fr/002_tarif-freelance.html

>> http://kitdesurvie.metiers-graphiques.fr/009_salariat-dissimule.html

en résumé tu t'achemines droit vers une entorse caractérisée au droit du travail et à ce que tout freelance expérimenté appelle une "grosse entube".

le fait que tu sois particulièrement motivée pour travailler dans cette boîte n'est pas une circonstance atténuante, c'est justement ce sur quoi ils comptent pour te faire accepter l'inacceptable.

quiconque a déjà tâté un peu du terrain sera près à t'affirmer que ton plan n'a quasiment aucune chance de se dérouler comme prévu.
si ces gens étaient réellement près à t'offrir une place dans des conditions acceptables, ils te prendraient en période d'essai comme tout patron normal.
si tu leurs proposes et/ou accepte les conditions dont tu parles ici, ils auront trouvé la bonne poire et n'auront tout simplement plus aucune raison de t'embaucher (plus cher, plus contraignant : pourquoi faire puisque tu acceptes de toute façon n'importe quoi ?).

attention à ne pas confondre motivation et soumission.
tu cherches un travail, pas des gens qui se foutent de toi.
demande des conditions d'essai et d'embauche normales, sinon trouve ailleurs. faire sans le minimum n'amène qu'à la catastrophe.

bonne continuation.
Messages postés
324
Date d'inscription
vendredi 19 octobre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
21 juillet 2011
61
0
Merci
Et oui... ils ont parfaitement raison ! ça sent l'entube à plein nez (et j'en suis bien désolé). Devenir salarié est une "bonne chose", mais pour un patron ça coûte un bras.

Puisqu'ils la jouent comme ça, dis leur que tu préfères rester en Freelance car leur système ne te semble pas très cohérent (normalement tu devrais faire une période d'essai). En plus salariée ils risquent de te payer des figues...

Tu veux toucher combien par mois (net je parle) ? 2.000€ par exemple, en freelance on peut admettre que tu vas avoir 50% de charges en tout (selon ton statut), donc il te faut un C.A de 4.000€. Si tu travailles 20 jours par mois c'est du 200€ par jour qu'il te faut. Donc ton calcul de départ est assez bon.

Par contre j'ai du mal à saisir le coup des conditions de travail (c'est proche de chez toi ?), si tu travailles dans leurs locaux sur leurs ordinateurs, il ne faudrait pas que l'ursaff vienne faire un tour et t'y trouve en train de travailler là dedans !

Ne te laisse pas séduire par l'attrait du magazine et des sujets traités, ni par le chant des sirènes... Les patrons ne sont pas fous et feront tout pour "leur gueule" au détriment de la tienne, donc il ne faut pas hésiter à leur montrer que t'es pas folle et que "tu en as" (en plus ça les séduit ce genre de comportement peu servile).
Coucou ! Alors en fait j'exerce sous le statu d auto entrepreneur. J'ai en tout 20,5 % de charges à payer.

D'après mes calculs, ça fait environ 556€ pour 5 jour de boulot 1431€ pour 15 jours et 2200 pour 24 jours. Et tout ceci net. Donc pour moi ça serait intéressant par rapport à un smic.

Je sais, je n ai pas la securité de l emploi, ni les indemnités en cas de licenciement... mais je me dis que ça me ferais une experience à 1400 euro net les 15 jours en plus de mes autres clients... c'est toujours mieux que de rester chez moi à essayer de trouver des jobs ds des imprimeries payés au smic en CDD et aux 4 coins de la France...? Non? Car pour trouver un taff en CDD qd on a 22 ans et qu'on sort de l ecole c'est pas facile, j ai du envoyer 200 mails et j avoue ke là, je commence à desespérer...!!

Et avec cette première expérience, je pourrai peut être plus facilement trouver un CDI après tu crois pas...? J'avoue qu'en m'ayant pour 2000 euros par moi je doute que le boss ai envie de m embaucher en CDI pour payer 60% de charges en plus par la suite... et si je fais ma forte tête, il y a tellement de petits jeunes kom moi qui veulent travailler kil préfèrera en trouver un autre qui acceptera sa proposition non...? (il a une reput de radin...!)

Voilà je verrai ça comme une expérience assez bien rémunérée ki me permettrai d'intégrer une autre entreprise par la suite.

Sinon oui ils sont à 5 km de chez moi et me proposent de travailler avec eux dans leurs bureaux sur un mac avec la suite CS4... je n'ai pas le droit de fair ça en étant indépendante ?! Là ça changerai beaucoup de choses...
0
Merci
"J'ai en tout 20,5 % de charges à payer. "

Ca ce sont JUSTE les charges sociales.

"D'après mes calculs, ça fait environ 556€ pour 5 jour de boulot 1431€ pour 15 jours et 2200 pour 24 jours. Et tout ceci net. Donc pour moi ça serait intéressant par rapport à un smic. "

Tes calculs sont (très) mauvais. Et tu n'as de toute évidence pas grande idée de ce qui rentre dans un smic, à côté de la stricte paye nette de fin de mois.
C'est effrayant à quel point on tombe EXACTEMENT dans les mêmes pièges, quasiment au mot près, que ceux décrits dans le billet que j'ai linké au-dessus à propos du salariat dissimulé. On touche quasiment à la caricature. Le mec qui a écrit ça pourrait être devin. A moins que vous ne tombiez tous dans le même piège tout simplement parce qu'il est efficace et bien rôdé.

De toute évidence, tu n'as pas bien lu les sources qu'on t'a données (genre comme ça, un peu de travers, pour surtout pas risquer de bien les comprendre), sinon tu en aurais fini une fois pour toute avec ce discours d'une naïveté confondante et ces calculs à l'emporte pièce.

Je ne cherche pas à te casser, crois-moi, mais bon dieu, comme c'est parfois désespérant de lire des choses pareilles.
Il y a un ravin de 100m de haut avec un gros panneau ATTENTION RAVIN, la Loi elle même qui t'interdit de t'approcher du ravin, et 3 ou 4 types autour qui te crient "hé fais gaffe y'a un ravin !", et qu'est-ce que tu fais ? Tu vas dans le ravin.

"je n'ai pas le droit de fair ça en étant indépendante ?! Là ça changerai beaucoup de choses"

Ben non, ça s'appelle du salariat dissimulé. C'est un peu le titre et le sujet de l'article que je t'ai donné et que tu n'as pas lu...

Et pourquoi c'est interdit ? Ca y est expliqué aussi, mais c'est pas grave je te la refais ici :

"si je fais ma forte tête, il y a tellement de petits jeunes kom moi qui veulent travailler kil préfèrera en trouver un autre qui acceptera sa proposition non...?"

Précisément et même pire que ça : SI à chaque fois qu'un patron cherche à "embaucher" un salarié sans charges il n'a qu'à se baisser pour trouver des gens qui comme toi acceptent n'importe quoi, ALORS plus personne n'aura tout simplement le moindre intérêt à embaucher quiconque.
Et ce sont tes chances de trouver UN JOUR du travail, où que ce soit, qui s'amenuisent doucement au fur et à mesure que le droit du travail disparaît avec votre concours actif.

Vous n'arrivez pas à réfléchir à long terme. Vous calculez que telle méthode vaut bien quelques efforts pour trouver un jour du travail, sans comprendre que ce sont précisemment ces méthodes qui rendent de plus en plus difficiles de trouver un travail.
En un mot comme en cent, les personnes acceptant ce genre de plan scient la branche sur laquelle ils espèrent un jour s'asseoir. C'est rageant.

Voilà donc pourquoi la Loi interdit ces pratiques en les requalifiant en CDI : A défaut de pouvoir compter sur le bon sens des petits jeunes qui démarrent, elle essaie de les forcer à agir logiquement, pour limiter la casse.

On voit bien que malheureusement c'est pas suffisant, tu es loin d'être seul dans ton cas.
Enfin bon moi j'aurais essayé... c'est ta vie.
Bon... je crois que j'ai compris le message... vous avez raison ça sent l'entube... je lui ai donc écris un mail


"Monsieur XX,

Je vous envoie ce mail pour vous expliquer pourquoi j'ai décidé de revenir sur ma proposition.

Emballée par la possibilité de pouvoir travailler pour votre magasine, j'étais prête à accepter beaucoup de choses.

Vous disiez prendre des indépendants à l'essai dans le but de les employer par la suite. Un tout du moins. Il me semble que les freelances sont là pour faire leur travail en tant que professionnels... pour les personnes en recherche d'emploi, les entreprises proposent en général des périodes d'essai.

Moi je me suis présentée en tant que chercheuse d'emploi. Aussi, je ne pensai pas que vous me demanderiez de travailler en tant qu'indépendante. Prise de court j'ai accepté, car votre travail me plaît et ça m'aurait permis d'exercer pour un revenu à priori raisonnable. Cependant, j'ai compris que je me serais investie à fond, dans le but d'être employée à mi-temps, puis à temps complet... car votre but était bien de trouver un graphiste, non ? Maintenant, aurez-vous envie, dans six mois de payer plus de 50% de charges salariales pour les mêmes performances que je vous apporterai en tant qu'indépendante ? De plus, si vient une période creuse, vous êtes tout à fait en droit de ne plus me contacter.

Votre façon de voir les choses est légitime, je suis d'accord, c'est une période de crise... c'est se que toutes les entreprises disent. Comprenez que je suis jeune, motivée mais que je ne peut pas tout accepter. Aussi, vous savez sûrement que si l'URSSAF se rend compte que je travaille dans vos locaux sur vos Macs avec vos licences Adobe, nous risquons tous les deux de gros ennuis pour cause de "salariat dissimulé".

Voici mon opinion. Le votre sera différent et c'est normal. J'espère cependant que vous ne vous vexerez pas suite à ce mail ; sachez que j'ai beaucoup d'estime pour ce que vous faites et j'ai été ravie de vous rencontrer.

Cordialement,
XX
"

Voilà... c surement une bonne chose... jai plu qu'a attendre la prochaine decenie pour avoir un entretient...!! lol
Nan mais vous aviez raison, merci de vos conseils !!
0
Merci
Petite corrections...

"Monsieur XX,

Je vous envoie ce mail pour vous expliquer pourquoi j'ai décidé de revenir sur ma proposition.

Emballée par la possibilité de pouvoir travailler pour votre magazine, j'étais prête à accepter beaucoup de choses.

Vous disiez prendre des indépendants à l'essai dans le but de les employer par la suite, du moins un. Il me semble que les freelances sont là pour faire leur travail en tant que professionnels... pour les personnes en recherche d'emploi, les entreprises proposent en général des périodes d'essai.

Je me suis donc présentée en tant que chercheuse d'emploi. Aussi, je ne pensai pas que vous me demanderiez de travailler en tant qu'indépendante. Prise de court j'ai accepté, car votre travail me plaisait et m'aurait permis d'exercer pour un revenu à priori raisonnable. Cependant, j'ai compris que je me serais investie à fond, dans le but d'être employée à mi-temps, puis à temps complet... car votre but était bien de trouver un graphiste, non ? Maintenant, auriez-vous envie dans six mois, de payer plus de 50% de charges salariales pour les mêmes performances que j'aurai pu vous apporter en tant qu'indépendante ? De plus, si une période creuse se présentait, vous seriez tout à fait en droit de ne plus me contacter.

Votre façon de voir les choses est légitime, j'en conviens, période de crise oblige... c'est ce que toutes les entreprises avancent. Comprenez que je suis jeune, motivée mais que je ne peux pas tout accepter. Vous savez pertinemment que si l'URSSAF se rend compte que je travaille dans vos locaux sur vos Macs avec vos licences Adobe, nous risquons tous les deux de gros ennuis pour cause de « salariat dissimulé ».

Voilà mon opinion. La vôtre sera certainement différente et je le conçois. J'espère cependant que vous ne vous vexerez pas suite à ce mail ; sachez que j'ai beaucoup d'estime pour ce que vous faites et (à supprimer, va pas non plus lui lécher les bottes...)

J'ai été ravie de vous rencontrer.

Cordialement,
XX
"