Menu

Vice caché ? [Résolu/Fermé]

Messages postés
180
Date d'inscription
dimanche 1 mars 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
15 juin 2017
- - Dernière réponse : Binoclo
Messages postés
180
Date d'inscription
dimanche 1 mars 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
15 juin 2017
- 6 juin 2009 à 22:20
Bonjour,

J'ai acheté un ordinateur portable samsung R70 XEV 7100 il y a environ 18 mois. j'ai eu un problème avec et j'ai fait faire un devis de répartion.

Il s'agit de la carte mère qui à planté et il faut la remplacer. Cout de l'opération 306 euros. Oups !

Le problème c'est que le PC a été très bien entretenu et qu'il a rendu l'âme sans raisons apparente.

je me demandais donc comment faire valoir le vice caché, s'il était possible de faire une réclamation chez samsung et comment... etc

merci d'avance de l'aide.

PS: il n'est plus sous garantie.
Afficher la suite 

9 réponses

Messages postés
26097
Date d'inscription
mardi 23 décembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 mai 2019
1099
0
Merci
Difficile de prouver le vice caché quand la panne a lieu 18 mois après l'achat. Avec une extension de garantie souscrite à l'achat, la réparation aurait pu être prise en charge.

Ca aurait pu être pire, certaines réparations de cartes mères sur portables sont à 400 voire 500 € !


A +++ :)
Messages postés
40669
Date d'inscription
lundi 21 janvier 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 mai 2019
9431
0
Merci
Vous dites 18 mois, il n'est plus sous garantie ???
tout dépend dde votre pays, si vous êtes en Europe, votre pc SET sous garantie. IL existe une loi Europeene qui fixe à 2 ans la garantie sur tout les biens de ce type (de l'ordi à la machine à laver).
Donc a vous de faire valoir vos droit si vous résidez en Europe.
Si il ne veulent pas faire intervenir la garantie il leur faudra PROUVER que la panne de a carte mère est du à une mauviase manipulation de votre part. Faute de quoi il sont légalement OBLIGE de vous couvrir sous la garantie.
Messages postés
26097
Date d'inscription
mardi 23 décembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 mai 2019
1099
0
Merci
Alors faut essayer de trouver un arrangement à l'amiable parce que dès qu'il faut aller plus loin, c'est plus la peine. Ca va coûter + que le prix de la carte mère !

http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F10965.xhtml

A + :)
Messages postés
180
Date d'inscription
dimanche 1 mars 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
15 juin 2017
1
0
Merci
merci beaucoup de toute façon il refuse (je les ai contacté!^^) Tant pis! je jette l'éponge mais Samsung peut aller se faire vo** pour que je rachète leur produit !!
madmyke
Messages postés
40669
Date d'inscription
lundi 21 janvier 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 mai 2019
9431 -
Si vous êtes sur de votre droit, moi je ne laisserai pas tomber, sauf si vous nêtes pas en Europe, ils sont obligés de tenir une garantie de 2 ans, il faut avoir la facture bien sur. Adressez leur une lettre avec accusé de réception avec copie de facture et rappel de leurs obligations légales. A moins qu'ils ne prouvent que la défaillance vient de votre mauvais usage, ils sont dans l'obligation de faire réparer et souvent une simple lettre "légale" suffit à les faire changer d'avis.
Messages postés
180
Date d'inscription
dimanche 1 mars 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
15 juin 2017
1
0
Merci
oui c'est vrai mais le fait est qu'il ne sont pas obligé de tenir une garantie de deux mais le fait est que l'acheteur

doit intenter une action pour vice caché DANS les deux ans de la découverte du vice.

Enfin c'est ce que j'ai compris sur le lien donné plus haut.

non?
madmyke
Messages postés
40669
Date d'inscription
lundi 21 janvier 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 mai 2019
9431 -
Non,
Le vice caché est autre chose, dans votre cas il s'agit d'un défaut (prévisible ou non) qui rend l'appareil hors d'usage en partie ou en tout. Tant que celui-ci n'est pas imputable à une mauvaise utilisation de l'acheteur(difficile de mal utiliser une carte mère), il sera couvert par une garantie de 2 ans. C'est à ça que servent les garanties.
Messages postés
180
Date d'inscription
dimanche 1 mars 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
15 juin 2017
1
0
Merci
auriez vous un lien du code civil pour les consommateurs ou quelque chose dans ce genre là?

merci
madmyke
Messages postés
40669
Date d'inscription
lundi 21 janvier 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 mai 2019
9431 -
Non, pas pour la France vu que je n'y réside pas, mais les lois et les notions sont absolument identiques à ce niveau en France et en Belgique.
Il doit être relativement facile de trouver ceci su internet (google).
Messages postés
180
Date d'inscription
dimanche 1 mars 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
15 juin 2017
1
0
Merci
merci je vais essayer de chercher si vous trouvez, pouvez me le communiquer sur le topic?

merci d'avance.
madmyke
Messages postés
40669
Date d'inscription
lundi 21 janvier 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 mai 2019
9431 -
Bien sur, voilà déjà une adresse de référence, voir surtout les liens du dessous.
Messages postés
180
Date d'inscription
dimanche 1 mars 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
15 juin 2017
1
0
Merci
?

un oubli je crois^^ pas grave.
madmyke
Messages postés
40669
Date d'inscription
lundi 21 janvier 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 mai 2019
9431 -
oups oui en effet voilà le corrigé:-)

d'abord le lien ICI Wikipedia

ensuite voilà le texte complet (non wiki)

voilà le texte :

L'harmonisation européenne de la garantie des défauts et vices cachés


Toutes les actions en réparation d'un vice caché doivent désormais être engagées dans le même délai de deux ans à compter de la découverte du vice. Par ailleurs, les consommateurs disposent d'une réglementation spécifique en cas de défectuosité d'un produit acheté*: ils bénéficient d'une garantie légale de deux ans.

La France, comme tout État membre de l'Union européenne, était tenue de transposer la directive 99/44/CE du 25 mai 1999, ayant pour objectif* d'unifier la protection du consommateur lorsqu'il conclut un contrat de vente avec un vendeur professionnel. Cette intégration, assez difficile à mettre en oeuvre, est faite et ainsi tous les résidents d'un État membre de l'Union européenne bénéficient d'une garantie légale équivalente.

Les nouvelles dispositions s'appliquent aux contrats conclus après le 18 février 2005.

Voici ce qui change, préalablement les articles des Codes concernés*:

Article L. 211-4 du Code de la consommation.
Le vendeur est tenu de livrer un bien conforme au contrat et répond des défauts de conformité existant lors de la délivrance. Il répond également des défauts de conformité résultant de l'emballage, des instructions de montage ou de l'installation lorsque celle-ci a été mise à sa charge par le contrat ou a été réalisée sous sa responsabilité.

Article L. 211-5 du Code de la consommation.
Pour être conforme au contrat, le bien doit : 1º Être propre à l'usage habituellement attendu d'un bien semblable et, le cas échéant : correspondre à la description donnée par le vendeur et posséder les qualités que celui-ci a présentées à l'acheteur sous forme d'échantillon ou de modèle ; présenter les qualités qu'un acheteur peut légitimement attendre eu égard aux déclarations publiques faites par le vendeur, par le producteur ou par son représentant, notamment dans la publicité ou l'étiquetage ; 2º Ou présenter les caractéristiques définies d'un commun accord par les parties ou être propre à tout usage spécial recherché par l'acheteur, porté à la connaissance du vendeur et que ce dernier a accepté.

Article L. 211-12 du Code de la consommation.
L'action résultant du défaut de conformité se prescrit par deux ans à compter de la délivrance du bien.

Article 1641 du Code civil. Inchangé.
Le vendeur est tenu de la garantie à raison des défauts cachés de la chose vendue qui la rendent impropre à l'usage auquel on la destine, ou qui diminuent tellement cet usage, que l'acheteur ne l'aurait pas acquise, ou n'en aurait donné qu'un moindre prix, s'il les avait connus.

Article 1648, alinéa 1er, du Code civil.
L'action résultant des vices rédhibitoires doit être intentée par l'acquéreur dans un délai de deux ans à compter de la découverte du vice.

Garantie des vices cachés.

Lorsqu'un client, qu'il soit professionnel ou simple consommateur,* n'est pas satisfait de la marchandise achetée, il peut invoquer, suivant les cas, le défaut de conformité ou l'existence d'un vice caché :
- Le défaut qui rend le bien vendu impropre à l'usage auquel elle est destinée constitue un vice caché.
- Le défaut de conformité est essentiellement retenu lorsque le bien vendu n'est pas conforme à la commande passée.

Ce qui change et ceci pour tous les biens, y compris les biens immobiliers, ce sont les dispositions du Code civil afférentes au délai d'engagement de la garantie des vice cachés.

Jusqu'à présent, le client devait agir "à bref délai". En revanche, cette disposition plutôt floue ne s'appliquait pas pour un défaut de conformité. Désormais, l'action en garantie des vices cachés doit être engagée dans les deux ans qui suivent la découverte du vice. Par ailleurs, l'ordonnance fixe également à deux ans le délai de prescription des actions engagées par les consommateurs pour défaut de conformité.

Garantie des défauts de conformité.

Le Code de la consommation comporte désormais une réglementation spécifique pour garantir le consommateur et non le professionnel contre les défauts de conformité des marchandises qu'il achète. Ces nouvelles dispositions ne concernent donc ni les acheteurs professionnels, ni les ventes conclues entre des particuliers. Sont considérés comme des consommateurs non seulement les particuliers mais également les professionnels lorsque le bien qu'ils achètent est sans rapport direct avec leur activité professionnelle. Désormais, le consommateur dispose d'un délai de deux ans pour invoquer devant le juge un défaut de conformité. Passé les deux ans, le consommateur est forclos, mais il peut agir avec un autre fondement à son action, comme le manquement au devoir d'information ou de conseil.

Les nouvelles dispositions s'appliquent aux ventes de biens meubles corporels y compris les biens d'occasion mais le consommateur ne peut jamais invoquer un défaut qu'il connaissait ou qu'il ne pouvait pas ignorer lors de son achat.

Les défauts de conformité qui apparaissent dans un délai de six mois à partir de la délivrance du bien sont présumés exister au moment de la délivrance, sauf preuve contraire. Le vendeur peut combattre cette présomption si celle-ci n'est pas compatible avec la nature du bien ou le défaut de conformité invoqué.

En réparation, le consommateur ne peut choisir qu'entre le remplacement et la réparation du bien.

Ordonnance n° 2005-136 du 17 février 2005, JO du 18, p. 2778
Messages postés
180
Date d'inscription
dimanche 1 mars 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
15 juin 2017
1
0
Merci
merci beaucoup et je continue de chercher de mon côté.