Différents types de répéteurs WiFi et configurations possibles




Problèmes rencontrés

La technologie sans-fil a fait énormément de progrès ces dernières années, mais il n'est toujours pas rare d'entendre que la connexion Wifi est faible/instable.

La cause réside essentiellement dans la box internet : de taille de plus en plus réduite, on a pas forcément la main sur le choix de son emplacement : arrivée ADSL unique, PTO situé dans un coin de la maison...
Résultat : la propagation du signal Wifi n'est pas homogène.
Autre raison, la spécificité française : le concept même de la box.
Bien que l'on puisse désormais apercevoir des box internet chez nos voisins européens, dans certains pays il est toujours coutume, pour des raisons de performances (et de choix pour les utilisateurs) d'avoir un modem séparé, un routeur séparé ainsi qu'un point d'accès séparé.

Solutions

Plusieurs solutions s'offrent à vous, le budget et la configuration actuelle de votre maison/appartement va vous guider à faire le bon choix.

Le répéteur Wi-Fi

Les répéteurs classiques (petits boitiers branchés sur la prise électrique directement) se connectent à votre point d'accès existant (votre box Internet par exemple) et redistribuent le signal depuis l'emplacement où ils sont branchés.

Avantages

- Facilité de mise en place
- Pas de travaux nécessaire
- Solution économique

Inconvénients

- Solution inadaptée pour les grandes surfaces de logement
- Baisse de débit (le répéteur est un intermédiaire entre vous et la box, le débit est divisé par 2)
- Solution inadaptée pour le gaming ou le streaming (débit stable continu nécessaire, grande latence)

Configurations possibles

Deux configurations sont possibles :

Dans la première, facile à mettre en œuvre le répéteur se met entre vous et la box et communique exclusivement en Wifi.

Cette configuration n'est pas recommandée, surtout si vous avez une connexion Fibre : paradoxalement, plus votre débit est élevé, moins cette solution est adaptée (vous ne pourrez pas profiter au maximum de votre connexion).



Dans la seconde configuration, votre répéteur est connecté à votre box via un long câble Ethernet.
Il ne s'agit donc plus vraiment d'un répéteur, mais d'un véritable point d'accès wifi, plus indépendant de la box.
Le ping (la latence) en sera réduite, le débit Wifi ne sera pas divisé par 2, vous retrouverez un très bon débit à l'arrivée.


Le Répéteur Tri-Band

Si vous ne pouvez pas tirer de câble Ethernet entre votre Box Internet et le répéteur mais que vous souhaitez disposer d'une solution toutefois efficace, vous pouvez opter pour le répéteur Tri-Band.
En effet, ce type de répéteur dispose comme le nom l'indique, de trois bandes Wi-Fi :

- D'une première bande 2,4 gHz de longue portée mais sujette aux perturbations (conseillée pour les anciens appareils ou les imprimantes sans fil, caméra sans fil, appareils contrôlables à distance etc.)
- D'une seconde bande 5 gHz d'une portée plus courte mais moins sensible aux perturbations, d'une vitesse théorique plus élevée (conseillée pour les ordinateurs portables, consoles, Smart TV etc.)
- D'une troisième bande 5 gHz dédiée à la communication entre la box Internet et le répéteur

La présence de la troisième bande va réduire la latence entre votre périphérique sans fil et votre box internet et va permettre de ne pas diviser le débit par deux comme c'est le cas avec les répéteurs classiques. Evidemment, ils sont plus onéreux à l'achat.


Le routeur Mesh

Les solutions précédentes ne sont pas adaptées pour les très grandes surfaces.

Il se peut qu'un seul répéteur ne soit pas suffisant.

Dans un tel cas, il convient d'investir dans une solution Mesh.

En effet, si vous mettez plusieurs répéteurs et que le répéteur au bout de la chaîne a pour source un autre répéteur, le débit sera à la fin très réduit et une latence très élevée.

De plus, si vous vous déplacez au sein de votre logement, le périphérique ne va pas automatiquement vers le signal le plus fort : il faudra être complètement hors de la portée Wi-Fi pour que le périphérique scanne de nouveau et se reconnecte. Ou sinon procéder manuellement en désactivant et réactivant le Wi-Fi. Bref, ce n'est pas une solution "intelligente".

Dans le cas d'un Mesh, un premier boîtier est connecté en Ethernet à votre Box Internet.
Les autres boîtiers peuvent être connecté en Ethernet entre eux ou communiquer en Wi-Fi (le mieux étant de pouvoir les connecter en Ethernet).
Cette solution intelligente, va permettre le basculement automatique : dès lors que vous vous éloignez de la zone Wifi d'un boîtier, votre périphérique bascule automatique vers le boîtier le plus proche.

Comme pour les répéteurs classiques, il existe des Mesh Bi-Bandes (idéal si vous pouvez les connecter entre eux par un câble Ethernet) et de Mesh Tri-Bandes (si vous souhaitez les connecter en Wifi).

Il est recommandé, pour ne pas perturber le basculement automatique de désactiver le Wifi de la Box.
De plus, si votre Box le permet, il vaut activer le mode Bridge, pour ne pas avoir deux réseaux locaux.

Avec une telle solution, la latence est faible, le basculement entre les boîtiers est automatique.

Il s'agit pour l'heure, de la meilleure solution en terme de connexion sans fil.
Cet article est régulièrement mis à jour par des experts sous la
direction de Jean-François Pillou, fondateur de CommentCaMarche.
A voir également
Ce document intitulé « Différents types de répéteurs WiFi et configurations possibles » issu de Comment Ça Marche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.