Microsoft Designer : l'appli magique qui créée des graphiques avec une IA

Microsoft Designer : l'appli magique qui créée des graphiques avec une IA

Microsoft vient d'annoncer l'arrivée d'un nouvel outil de création graphique fonctionnant grâce à l'IA de DALL-E. Baptisé Microsoft Designer, il permet de générer du contenu visuel grâce à une simple description. Magique !

L'univers de la création graphique peut se préparer à accueillir un nouvel outil : Microsoft Designer. Ceux qui connaissent la plateforme Canva, qui permet de réaliser en quelques clics des visuels assez élaborés et des flyers, seront probablement intéressés par Designer. Microsoft a profité de son Surface Event 2022 pour annoncer son arrivée et dévoiler son fonctionnement. Cette nouvelle application intégrée à Microsoft 365 repose sur une intelligence artificielle (IA) génératrice d'art, la même que pour DALL-E – ce qui n'est pas surprenant étant donné que la firme de Redmond a investi un milliard de dollars dans OpenAI, l'entreprise qui est derrière le générateur d'images. Le principe est très semblable : il suffit de saisir des mots-clés dans une barre de recherche pour créer instantanément une variété de designs, qui peuvent ensuite être utilisés pour réaliser des invitations, des cartes, des publications pour les réseaux sociaux ou des flyers, et ce sans forcément avoir des connaissances en la matière. Un outil qui s'annonce donc très pratique, mais qui soulève quelques controverses.

Microsoft Designer : des contenus graphiques créés d'après une simple description

Au programme donc, un outil de conception graphique à cheval entre PowerPoint et Publisher qui permet de concevoir des affiches, des cartons d'invitation, des flyers et d'autres créations graphiques à imprimer ou à partager sur les réseaux sociaux. Pour créer du contenu avec Microsoft Designer, il suffit de décrire ce que l'on a en tête pour que l'IA génère un contenu unique. On peut bien évidemment ajuster le rendu après coup avec d'autres mots-clés, mais aussi, bien sûr, ajouter du texte, choisir la couleur et la taille de l'image. Le résultat obtenu peut ensuite être exporté localement ou publié sur les réseaux sociaux. L'outil sera accessible sous la forme d'une application gratuite, mais aussi d'une version plus riche en fonctions pour les utilisateurs de la suite Microsoft 365. Pour le moment, Microsoft Designer n'est disponible que dans une version Web limitée, accessible par une inscription dans la fille d'attente – Microsoft prévoit d'ouvrir progressivement son accès.

La firme de Redmond prévoit de bientôt intégrer Microsoft Designer dans son moteur de recherche Bing et dans Microsoft Edge via un outil baptisé Bing Image Creator. Là encore, il suffira de rentrer les mots clés décrivant le résultat voulu pour que l'IA génère l'image, afin que "vous puissiez utiliser vos mots non seulement pour rechercher, mais aussi pour créer". En tout cas, reste à savoir si Designer sera assez puissant pour faire de l'ombre au service Canva qui, même dans sa version gratuite, permet de réaliser de belles illustrations – comme nous l'expliquons dans notre fiche pratique – ou des stories pour Instagram par exemple.

Génération d'images par IA : des outils controversés

Si les IA génératrices d'images ont le vent en poupe, nombreux sont ceux qui craignent des dérives. Microsoft se veut rassurant et assure qu'OpenAI a filtré "le contenu sexuel et violent explicite de l'ensemble des données utilisées pour entraîner le modèle" et qu'il a "déployé des filtres pour limiter la génération d'images qui violent la politique de contenu". L'entreprise a également mis en place "un blocage supplémentaire des requêtes sur les sujets sensibles". De telles mesures sont nécessaires puisque l'IA de DALL-E – qui est la même – avait tendance à avoir des résultats stéréotypés et racistes, puisqu'elle se nourrit d'images libres de droits disponibles sur Internet et de peintures qui ont été créées dans une société elle-même porteuse de stéréotypes et de racisme – par conséquent, beaucoup d'hommes blancs et riches étaient représentés.

© Microsoft

Les IA génératrices d'images soulèvent aussi de nombreux problèmes éthiques, notamment au niveau des droits d'auteur et de l'essence de l'art. Qui est l'auteur de l'image créée ? L'IA ou l'utilisateur ? Une IA peut-elle être reconnue comme un auteur ? Et, plus globalement, est-ce qu'une IA peut être considérée comme la créatrice d'une œuvre ? Des cas concrets ont déjà posé problème. En août, un tableau généré par Midjourney – un outil semblable – a remporté un concours d'art aux États-Unis, ce qui a déclenché une polémique. Autre exemple : une artiste américaine nommée Kris Kashtanova a obtenu l'enregistrement d'un copyright pour son roman graphique. Or, si elle a écrit l'histoire et organisé la scénographie, c'est là aussi Midjourney qui a généré les illustrations via les descriptions de l'Américaine. La question est loin d'être tranchée…

Outils