Utiliser le pass sanitaire avec TousAntiCovid

Utiliser le pass sanitaire avec TousAntiCovid

À partir du 9 juin et jusqu'au 30 septembre 2021, il vous sera difficile de vous déplacer dans des lieux publics ou en dehors des frontières sans votre Pass sanitaire témoignant de votre situation médicale face à la Covid-19. Voici ce qu'il faut savoir.

Le déconfinement entame une nouvelle phase ce mercredi 9 juin. Les restaurants peuvent à nouveau ouvrir leurs salles et non plus seulement leurs terrasses, les salles de sport peuvent à nouveau accueillir du public, comme les salles de spectacles et les parcs d'attraction – avec une jauge maximale toutefois – et le couvre-feu s'établit dorénavant entre 23 heures et 6 heures du matin. Et pour garder un œil sur l'évolution de l'épidémie, le Gouvernement a mis en place le pass sanitaire. Ce sésame, disponible en version papier ou numérique à travers l'application TousAntiCovid, permet d'attester plusieurs situations :

  • Pour prouver un "schéma vaccinal complet". Autrement dit, vous avez reçu vos deux doses de vaccin Pfizer, Moderna, AstraZeneca et la dernière injection date d'au moins de deux semaines ; vous avez reçu votre dose de vaccin Johnson & Johnson il y a au moins quatre semaines ; vous avez reçu votre unique dose de vaccin il y a au moins deux semaines (si vous avez été infecté auparavant par la Covid-19).
  • Pour prouver les résultats d'un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48 ou 72 heures.
  • Pour prouver les résultats d'un test PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19, datant d'au moins 15 jours et de moins de 6 mois.

Notez que les vaccins Spoutnik V (russe), Sanofi-GSK (franco-anglais), CoronaVac (chinois), Novavax (américain) et CureVac (allemand) ne sont pas reconnus par l'Agence européenne du médicament. Ils ne peuvent donc intégrer le pass sanitaire et ne seront pas reconnus comme preuve de vaccination. Les personnes ayant reçu ces vaccins devront donc attester dans leur pass sanitaire des résultats des tests PCR ou antigéniques.

Pour tout savoir sur le pass sanitaire et les modalités associées, consultez la page de questions-réponses sur le site officiel du Gouvernement. 

À quoi sert le pass sanitaire ?

Le pass sanitaire n'est pas obligatoire dans la vie quotidienne. Il ne vous le sera pas demandé pour vous déplacer dans la rue, aller faire vos courses, vous rendre au restaurant, au cinéma, dans une salle de sport, etc. Néanmoins, il sera exigé pour tout citoyen à partir de onze ans dans certaines conditions. Le Gouvernement décline ainsi le sésame en deux catégories : le pass sanitaire "activité" et le pass sanitaire "frontières".

Le premier concerne l'accès à des événements réunissant plus de 1 000 personnes, comme des concerts ou des spectacles. Sont ainsi concernés les chapiteaux, les halls d'exposition, les stades où se tiennent des compétitions sportives ou des concerts, les parcs d'attraction, les festivals, les grands casinos, les bateaux de croisière… Bref, tous les événements qui réunissent au moins mille personnes en intérieur ou en plein air. Il sera également demandé pour voyager en Corse et en Outre-mer. Si vous n'êtes pas vacciné, le pass sanitaire "activité" devra mentionner un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48 heures. 

Le pass sanitaire "frontières" quant à lui, sera exigé pour voyager en dehors de l'Hexagone et, surtout, pour revenir en France. Si vous n'êtes pas vacciné, il devra mentionner les résultats d'un test PCR ou antégénique négatif de moins de 72 heures. Un pass sanitaire européen entrera par ailleurs en vigueur le 26 juin prochain. Attention : disposer d'un pass sanitaire "frontières" ne vous permettra pas d'échapper à une éventuelle période de quarantaine imposée dans le pays de destination ! Rendez-vous sur le site Re-Open de l'Union européenne vous vérifier les conditions d'entrée dans un pays particulier.

Signalons encore que le pass sanitaire ne dispense de l'obligation de respecter les gestes barrière. 

Comment obtenir un pass sanitaire ?

Newsletter

Si vous remplissez toutes les conditions (schéma vaccinal complet, résultats de test PCR valides), deux méthodes cohabitent pour disposer du pass sanitaire : disposer d'une version papier ou utiliser l'application TousAntiCovid.

Obtenir un pass sanitaire papier

  • Si vous n'avez pas encore complété votre schéma vaccinal (une ou deux doses de vaccin selon son type et votre situation personnelle), il suffira de vous munir du résultat de votre test PCR comme décrit plus haut qui présente lui-aussi un Code QR.

Obtenir un pass sanitaire numérique

  • C'est à travers l'application TousAntiCovid que vous pouvez disposer d'un pass sanitaire numérique. Si vous ne l'avez pas encore installée, téléchargez-la sur votre smartphone.

Télécharger TousAntiCovid pour Android

Télécharger TousAntiCovid pour iOS

  • Passez les différentes étapes de l'installation et donnez les autorisations nécessaires à l'application pour fonctionner.
  • Faites ensuite défiler l'écran d'accueil jusqu'à la section Attestations et carnet.
  • Appuyez à présent sur le bouton Mon carnet, puis pressez le bouton Ajouter un certificat.
  • Vous avez ensuite le choix : Ajouter un certificat de test PCR ou Ajouter un certificat de vaccination. Choisissez l'option souhaitée et appuyant non pas sur l'icône du document présenté en exemple mais à côté.
  • Donnez ensuite l'autorisation à l'appli d'utiliser l'appareil photo du smartphone.  
  • Pointez enfin l'objectif de l'appareil photo vers le Code QR Flasher pour ajouter dans Tous Anticovid présent sur l'attestation papier qui vous a été fournie après votre vaccination ou avec les résultats de votre test PCR. Ne visez pas le 2D-DOC situé à côté, qui ne sert qu'à une vérification en cas de contrôle. 
  • Le certificat est automatiquement reconnu et ajouté à l'application.
  • Il suffira par la suite, en cas de contrôle, d'ouvrir la section Carnet l'application TousAntiCovid pour présenter le Code QR – rebaptisé 2D-DOC – correspondant à votre certificat.