Menu

Facebook relance ses Instant Games

heso59 - mardi 27 mars 2018 - 07:30

Facebook relance ses Instant Games

Sur Facebook, chacun peut désormais créer un jeu et le monétiser sur Instant Games.

(CCM) — Facebook ouvre sa plateforme de « casual gaming » à tous. Chaque utilisateur d'Instant Games peut désormais concevoir son propre jeu. Et qui sait, en faire un succès planétaire...



Facebook a annoncé sur son blog réservé aux développeurs que sa plateforme Instant Games est désormais ouverte à tous les développeurs, sans exception. Pour attirer les éditeurs indépendants et quelques créateurs individuels, le réseau social a ajouté plusieurs fonctionnalités pour diffuser ses jeux sur la plateforme. En particulier, les développeurs ont accès à l'Audience Network et peuvent donc monétiser les jeux proposés sur Instant Games.

Grâce à cela, Facebook ouvre son API publicitaire à tous, pour intégrer les formats publicitaires traditionnels, ainsi que les vidéos et autres interstitiels dans les jeux. Autre système de monétisation en cours de test : les achats « in-app » (dans l'application). Sur ce sujet, les premiers résultats sont encourageants. Le jeu BasketBall FRVR génère des revenus publicitaires à 7 chiffres annuellement grâce à cette méthode, et le jeu a été joué plus de 4,2 milliards de fois. Des arguments sonnants et trébuchants qui risquent de convaincre beaucoup d'éditeurs de rejoindre la plateforme de jeux.

Lancé par Facebook à la fin de l'année 2016, Instant Games permet aux développeurs de créer des jeux en HTML et de les diffuser directement sur Messenger ou depuis le fil d'actualité - le News Feed – du réseau social. Avec cette innovation, le succès du casual gaming sur Facebook a pris une nouvelle ampleur. La tendance était à la baisse depuis le succès retentissant de Candy Crush, pour lequel Facebook avait servi de rampe de lancement. Avec Instant Games, ce sont plus de 200 jeux qui ont été créés pour Messenger et Facebook.

Photo : © Facebook.

Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Muelanialo