Menu

Netflix privé de compétition à Cannes

BenjaminWalewski - lundi 26 mars 2018 - 14:13

Netflix privé de compétition à Cannes

Aucune Palme en vue pour Netflix à Cannes, le service de streaming s'est vu bannir de la compétition officielle

(CCM) — Si Netflix a obtenu son premier Oscar en mars dernier avec son documentaire sur le dopage Icarus, le service de streaming vidéo n'obtiendra définitivement pas de Palme au Festival de Cannes 2018. Non pas que Netflix n'a aucun film digne d'un prix à y présenter. Mais tout simplement parce que Netflix a été banni de la compétition officielle, comme l'a annoncé Thierry Frémaux, le délégué général du Festival de Cannes, au magazine The Hollywood Reporter (lien en anglais).



L'an passé, le Festival de Cannes avait pourtant inscrit deux films produits par Netflix dans sa sélection officielle - Okja de Bong Joon Ho et The Meyerowitz Stories de Noah Baumbach -, ce qui avait déclenché la colère des professionnels du cinéma, outrés qu'un film ne sortant pas en salle puisse être primé. Et c'est pour cette même raison que Netflix sera interdit de participer à la compétition. "L'année dernière, lorsque nous avons sélectionné ces deux films, j'ai pensé pouvoir convaincre Netflix de les sortir au cinéma. J'étais présomptueux, ils ont refusé" explique Frémaux.

Par rapport à l'édition 2017, la situation a changé, car suite au tollé créé par la présence de Netflix, le Festival exige depuis que tout film en compétition sorte dans les salles françaises. A l'époque, Netflix avait tenté d'obtenir des permis temporaires pour diffuser ses films durant moins d'une semaine en France, en parallèle de la sortie en ligne, mais n'a finalement pas trouvé d'accord. Ainsi que le précise Frémaux, "les gens de Netflix aiment le tapis rouge et souhaiteraient revenir avec d’autres films. Mais ils comprennent bien que leur intransigeance et leur propre modèle sont à l’opposé du nôtre". C'est pourquoi Netflix pourra projeter ses films à Cannes, mais hors de la programmation officielle.

Mais les organisateurs du Festival de Cannes ont bien conscience qu'il faudra compter à l'avenir sur Netflix, Amazon et peut-être prochainement Apple. A moins que les professionnels américains les rejoignent dans leur lutte : Steven Spielberg ne veut pas non plus de la présence de Netflix aux Oscars.

Photo : © ibreakstock - Shutterstock.com

Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Hanokingoa