Menu

Linux sur la Nintendo Switch

heso59 - jeudi 15 février 2018 - 09:18

Linux sur la Nintendo Switch

En réussissant à installer Linux sur la Switch, des pirates ont ouvert la porte à de futurs jeux piratés.

(CCM) — Les hackers de fail0verflow ont réussi à prendre la main sur la Nintendo Switch et à y installer le système d'exploitation Linux. Cela annonce l'arrivée dans les prochains mois de piratages en tous genres sur la console, à commencer par des jeux piratés.



L'équipe de fail0verflow (lien Twitter en anglais) se fait régulièrement remarquer pour sa capacité à pirater les consoles de jeux de dernière génération. Après s'être attaqués à la PS4 de Sony, les pirates s'en sont pris à la Switch. Tout est parti d’un bug sur la puce ARM qui équipe la console. Profitant de cette faille de la Nvidia Tegra X1, les hackers y ont installé Linux et peuvent désormais faire tourner les programmes qu'ils veulent, pour le meilleur comme pour le pire...

Pour Nintendo, le problème est sérieux, car la vulnérabilité exploitée par fail0verflow n'est pas patchable. Le fabricant risque donc de ne pas pouvoir la corriger, laissant la porte ouverte aux piratages en tous genres. Nul doute que de prochaines mises à jour système de la Switch tenteront très prochainement d'empêcher l'exploitation de la faille, mais la partie n'est pas gagnée pour Nintendo.

Photo : © Nintendo.

Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme