Menu

Le bestiaire médiéval : fantastique !

Delphine Lalande - vendredi 2 février 2018 - 12:38

Le bestiaire médiéval : fantastique !

Au Moyen-Age, on ne faisait pas la différence entre un animal exotique et fantastique. On doit à cette foisonnante période une multitude de créatures hybrides et débridées. A (re)découvrir en ligne sans tarder sur le site de la Bibliothèque Nationale de France !

Retour en farce du médiéval LOL
A en juger par le nombre de détournements d’oeuvres d’artsur les réseaux, l'ancien opère un gros retour en force depuis quelques années. On aime prêter aux personnages d’époques des propos délicieusement anachroniques… Avec le Moyen-Age, pas besoin de beaucoup pousser le trait de l’excentricité. L’imaginaire médiéval était suffisamment fantastique pour se suffire à lui-même. Ce n’est pas Jérôme Bosch et son Jardin des Délices qui dira le contraire.



Le bestiaire médiéval sur la BNF
“Dans une société où les déplacements sont limités, la distinction entre animaux mythiques et exotiques n'existe pas. Griffons, licornes et sirènes sont aussi réels que crocodiles et éléphants”. Le ton est donné ! Pour illustrer ce foisonnement imaginaire, le site de la Bibliothèque Nationale de France a consacré un espace entier au bestiaire médiéval, après le succès rencontré par l’expo de 2005. On y trouve des enluminures rendant hommage au Créateur, Étymologies d'Isidore de Séville (VIIe siècle), etc. Des oeuvres d’une finesse et d’une drôlerie inégalées. Le site regorge de goodies, le tout avec une fiche de renseignements extrêmement bien détaillée, BNF oblige ;-)
Une exposition riche en symbolique qui devrait aussi bien plaire aux petits et aux grands, à condition d’avoir Adobe Flash Player !


Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme