Menu

Imprimer une arme à feu en 3D ? Facile.

heso59 - vendredi 12 janvier 2018 - 16:51

Imprimer une arme à feu en 3D ? Facile.

Le sulfureux Cody Wilson fait à nouveau parler de lui, avec une mise à jour de son imprimante 3D.

(CCM) — Tout le monde peut confectionner un Colt 45 plus vrai que nature, avec la mise à jour de l'imprimante 3D de Cody Wilson. Plus inquiétant encore : plusieurs autres modèles devraient suivre prochainement, dont le Glock.



Le « crypto-anarchiste » américain s'est fait connaître en 2014 en fabricant le premier pistolet imprimé en 3D. Les plans de son revolver en plastique Liberator avaient été téléchargés plus de 100 000 fois avant d'être supprimés. Cody Wilson fait à nouveau scandale, en rendant accessible la production d'armes de poing en métal. Son imprimante 3D Ghost Gunner vient d'être mise à jour pour concevoir des fusils d'assaut en métal. La principale difficulté était de réussir à tailler le cadre en aluminium d'un pistolet. Il semble que le problème soit résolu...

Des semi-automatiques comme le Colt 45 sont désormais à la portée de tous les « geeks » désireux de se lancer dans la fabrication d'armes à feu et de se passer de l'obtention d'une autorisation de port d'arme en bonne et due forme. Sans demander beaucoup d'interventions humaines, une heure suffit à la production d'un fusil ou d'un pistolet. Les plans sont accessibles en ligne, et en open source. Pour acquérir l'imprimante de Cody Wilson, il suffit d'être prêt à débourser 1 675 dollars, et tout est accessible en ligne, depuis une simple plateforme de e-commerce. Il paraît que le service-après-vente est irréprochable... On n'arrête pas le progrès...

Photo : © Maksym Dykha - Shutterstock.com

Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme