Le jeu vidéo contre la sénilité

heso59 - vendredi 5 janvier 2018 - 11:42

Le jeu vidéo contre la sénilité

D'après une étude récente, certains jeux vidéo sont capables de réduire les risques de démence sénile de 30 %.

(CCM) — Entre bienfaits et méfaits des jeux vidéo, les études balancent souvent. Cette fois, c'est du côté positif que penche l'étude de BrainHQ. Cet éditeur de serious game veut lutter contre la démence chez les personnes âgées, avec d'impressionnants résultats.



Pour mener à bien son étude, BrainHQ s'appuie sur son jeu Double Decision (lien en anglais). Le serious game stimule le cerveau autrement, afin de diminuer de 33 à 48 % l'apparition des démences. Pour cela, une dizaine d'heures d'entraînement suffiraient. Des experts santé confirment les bienfaits de ce type de jeu vidéo. Pour travailler sur les fonctions cognitives, les méthodes traditionnelles se basent sur des stimulations cognitives comme l'apprentissage d'une langue étrangère ou la participation à des activités associatives. Avec ce jeu adapté aux personnes âgées de 65 ans et plus - l'évolution des capacités cognitives est considérable. Des jeux comme Double Decision sont assez éloignés des jeux vidéo classiques. Ils se rapprochent plus de la catégorie casual gaming, mais cela n'enlève rien à leurs bons résultats sur le développement des capacités du cerveau. Avec une fréquence de jeu moyenne, le risque de démence baisse de 33%. Avec le programme intensif, la baisse est de 48%.

Pour arriver à de tels résultats, le jeu vidéo stimule la plasticité neuronale. En France, des sites comme Happy Neuron offrent des serious games cognitifs similaires. Avec ces exercices sur Internet, de nouvelles perspectives s'ouvrent pour améliorer la longévité du cerveau.

Photo : © nito500 - Shutterstock.com

Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de JeffZ