Menu

Neop, une serrure électronique pour espaces partagés

sophie Garrigues - jeudi 28 décembre 2017 - 17:59

Neop, une serrure électronique pour espaces partagés

Comment proposer un accès à des lieux partagés tout en les sécurisant ? Quand le badge ne suffit plus (sans parler de la simple clé), il y a Neop : une serrure électronique qui fonctionne avec des codes d’accès éphémères, à recevoir par SMS ou dans une application mobile.

Un principe simple, accessible à tous, qui trouve sa place dans les espaces de coworking, locaux associatifs, terrains de sport, ou encore dans les lieux isolés.



Un exemple d’utilisation : la Mairie d’Aix-sur-Vienne met une salle à disposition d’associations et leur confie un accès via Neop.


CCM - Pouvez-vous vous présenter ?

Benoit Nouhaud - Je suis responsable du service électricité de la Mairie d’Aixe-sur-Vienne depuis 2009.

CCM - Comment avez-vous découvert Neop et depuis quand l’utilisez-vous ?

BN - C’est le maire qui a découvert cette application sur un salon, et le système a été mis en fonctionnement au mois de juillet 2017.

CCM - À quels besoins spécifiques cette solution répond-elle ?

BN - Notre besoin était de pouvoir donner des droits d’accès à une salle pour des associations via un planning, à des horaires bien déterminés.

CCM - Comment la solution Neop a-t-elle été installée ? Avez-vous dû former les utilisateurs ?

BN - J’ai installé moi-même le boîtier sur la porte, je me suis chargé de l’alimentation et du câblage. Les personnes concernées ont reçu une information lors d’une réunion, et je me suis déplacé une ou deux fois pour rencontrer des associations. Nous avons diffusé des informations par mail et n’avons pas eu besoin de dispenser une formation spécifique. En parallèle nous avons également posé un mode d’emploi sur la porte.

CCM - Comment fonctionne la solution ?

BN - De notre côté, il nous faut rentrer les associations, le planning de la salle, les droits d’accès, et les utilisateurs dans notre interface Neop. Un ou plusieurs noms et numéros par association doivent être renseignés par association pour donner le droit d’accéder à la salle, et seules ces personnes pourront recevoir un code d’accès.
Ensuite, il y a deux possibilités pour les personnes qui souhaitent entrer. Soit elles se présentent devant le boitier Neop et tapent leur numéro de portable pour recevoir un SMS avec le code d’accès. Soit elles possèdent un smartphone et l’application Neop, et tapent le code donné sur l’application. L’avantage de cette solution est que l’on peut consulter le code à n’importe quel moment de la journée, il ne sera de toute façon actif qu’à l’heure déterminée.

CCM - Bénéficiez-vous d’une assistance technique en cas de besoin ?

BN - Oui, si besoin je les appelle et ils répondent très rapidement. De plus des mises à jour sont faites à distance. L’équipe est également en train de faire évoluer le système : avant, le boitier allait chercher les informations tous les soirs à minuit, maintenant il le fait en permanence. Cela permet de rajouter une association au dernier moment en cas d’oubli ou d’erreur.

CCM - Quels sont les points forts et la valeur ajoutée de Neop ?

BN - Pour moi c’est un système très simple d’utilisation. De notre côté cela nous évite d’avoir recours à des badges, et cela supprime le coût de fonctionnement lié à d’éventuelles pertes ou casses.
Et comme tout le monde a un téléphone portable, tout le monde peut avoir accès à la salle du moment qu’il est inscrit sur le site.

CCM - Quels points seraient à perfectionner d’après votre expérience ?

BN - Je n’en vois pas, hormis quelques bugs qui surviennent parfois. Il peut aussi arriver que les personnes un peu plus âgées soient parfois ennuyées avec les SMS car ce n’est pas de leur génération. Sinon Neop ne pose de problème à personne, d’autant que les gens s’y habituent assez bien.

Un conseil à donner à d’autres futurs utilisateurs de Neop ?

BN - Qu’ils l’installent ! Ce n’est pas quelque chose d’excessivement cher, et c’est vraiment pratique.

Repères

Neop


Aixe-sur-Vienne


Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme