Des smartphones de 2016 non-conformes

heso59 - lundi 13 novembre 2017 - 19:29

Des smartphones de 2016 non-conformes

Ces smartphones ne pourraient sans doute plus être vendus. Pourtant sortis en 2016, ils ne respectent plus le DAS.

(CCM) — Le rayonnement magnétique mesuré par le DAS fait l'objet d'une réglementation plus sévère. Conséquence surprenante : des modèles de smartphones pas très anciens ne pourraient plus passer les nouveaux tests.



C'est le cas par exemple de smartphones de 2016 comme le Acer Liquid Z330, le Haier E50L, le Wiko Fever, le Microsoft Lumia 650, le Huawei P9 et même des anciens flagships comme l'iPhone 5 et le Samsung Galaxy S5. Pour redevenir conforme, une simple mise à jour du système d'exploitation suffirait sur plusieurs de ces modèles. Pour d'autres, il faudrait un remplacement de matériel et un repositionnement de l'antenne.

L'Agence Nationale des Fréquences vient de publier les mesures de Débit d'Absorption Spécifique pour une grande partie des nouveaux smartphones du marché et ceux qui sont sortis récemment. Le DAS affiche ainsi la valeur maximale de l'énergie électromagnétique qui est absorbée par le corps. Exprimé en Watt par kilogramme (W/kg), il fait l'objet d'une nouvelle norme officielle (inférieure à 2W/kg à 5 mm de distance). C'est ce niveau qui rendrait certains modèles non-commercialisables en France.

Photo : © Yuriy Rudyy - Shutterstock.com

Ajouter un commentaire

Commentaires

Donnez votre avis