Twitter, Trump et sécurité

heso59 - samedi 4 novembre 2017 - 08:50

Twitter, Trump et sécurité

La désactivation du compte Twitter de Donald Trump pendant 11 minutes est aussi une affaire de sécurité.

(CCM) — Impossible d'y échapper : les réseaux sociaux ont largement relayé la suspension du compte Twitter de Donald Trump. Pendant 11 minutes, le compte @realDonaldTrump a été désactivé, et ce bref incident a suffi pour soulever d'importantes questions de sécurité.



Depuis l'événement, un communiqué officiel du réseau social a établi les faits : un employé de son service client a pris l'initiative de désactiver le compte de Donald Trump pour faire un coup d'éclat lors de son dernier jour chez Twitter. Plusieurs heures ont ensuite été nécessaires pour que le compte du président américain retrouve ses 41 millions de followers. Dans un tweet dont il a le secret (lien en anglais), Donald Trump pouvait alors reprendre son compte en main, et toute l'influence qui va avec.

Pour les experts, l'incident soulève d'importantes questions de sécurité. En premier lieu, c'est l'organisation du service clients de Twitter qui est montrée du doigt. Comment expliquer qu'un seul employé ait le pouvoir de supprimer un compte de cette importance ? Implicitement, la désactivation signifie également que cet employé avait sans doute accès à bon nombre des informations personnelles du compte, et avait peut-être même la possibilité d'envoyer de faux messages. Avec les conséquences que l'on imagine...

Depuis la désactivation temporaire du compte de Donald Trump, Twitter a annoncé avoir renforcé ses procédures internes de contrôle.

Photo : © txking - Shutterstock.com

Ajouter un commentaire

Commentaires

Donnez votre avis