Plus de data, moins de voix

heso59 - lundi 9 octobre 2017 - 11:15

Plus de data, moins de voix

Les statistiques officielles le confirment: les Français consomment toujours plus de data mobile et moins de voix.

(CCM) — Entre avril et juin 2017, les Français ont pour la première fois diminué leur consommation de voix sur smartphone si l'on en croit les données du dernier observatoire du marché des télécom de l'Arcep. Concrètement, cela signifie que les smartphones servent de moins en moins à téléphoner et de plus en plus à échanger des données.



Cette évolution majeure dans les modes de consommation mobile s'explique par un meilleur équipement. Désormais, 50 % des mobinautes ont accès au très haut débit mobile. En moyenne, un abonné à la 4G consomme 4,7 Go de données chaque mois. Au total, la 4G pèse pour plus de 90% des échanges de données mobiles en France. A une meilleure couverture réseau, ajoutez des forfaits illimités en data et vous obtenez une explosion des usages.

A l'opposé, les communications téléphoniques sont en berne. La durée des appels se réduit (à 3 heures par mois en moyenne pour chaque abonné) et au global, les Français ont diminué leur consommation de voix de 0,3%. Un chiffre symbolique puisque cela faisait près de 10 ans qu'une telle baisse n'avait pas été constatée par l'Arcep. La pratique traditionnel du smartphone est donc petit à petit remplacé par de nouveaux usages. A l'image de la voix, les SMS souffrent également : - 8 % en un an, disruptés par l'avènement des applications mobiles OTT comme Messenger, Snapchat ou WhatsApp.

Pour retrouver tous les détails de l'observatoire des marchés télécom sont Le document PDF est à télécharger sur le site de l'Arcep.

Photo : © master2000 - Shutterstock.com

Ajouter un commentaire

Commentaires

Donnez votre avis