The Hieroglyphics Initiative : machine learning et open source pour traduire des hiéroglyphes

Perrine Tiberghien - vendredi 6 octobre 2017 - 11:36

The Hieroglyphics Initiative : machine learning et open source pour traduire des hiéroglyphes

Début novembre, ce sera la sortie d’Assassin’s Creed Origins, le nouvel opus de l’éditeur français Ubisoft. Pas avares en termes de recherches quand il s’agit d’explorer l’histoire, les développeurs d’Ubisoft en ont profité pour se pencher sur la difficulté de déchiffrer les hiéroglyphes, encore aujourd’hui.

Résultat : The Hieroglyphics Initiative, un projet basé sur le machine learning en collaboration avec Google pour tenter de mieux déchiffrer l’écriture de l’Egypte antique.



Reconstitution de l’Egypte antique et secrets du passé

L’écriture hiéroglyphique égyptienne date de près de 3000 ans avant notre ère, et sa connaissance se perd quelques 300 ans avant Jésus-Christ. Il faut attendre la pierre de Rosette il y a 200 ans – souvenez-vous de vos cours d’histoire – pour que Champollion parvienne à la déchiffrer de nouveau en partie.

Mais depuis 200 ans, la connaissance des hiéroglyphes n’a que peu avancé au regard de ce qu’il reste à découvrir. Au cours de leur exploration de l’Egypte antique pour la création du jeu Assassin’s Creed Origins, les développeurs d’Ubisoft ont « réalisé à quel point il est difficile de percer les secrets de cette époque », expliquent-ils dans une vidéo. Si bien qu’il a été décidé de lancer, en parallèle du jeu, un projet pour aider à ces découvertes et améliorer les méthodes de traduction des hiéroglyphes … en utilisant des outils digitaux de recherche. C’est ce qui a donné naissance au projet The Hieroglyphics Initiative.

The Hieroglyphics Initiative se repose à la fois sur le machine learning - l’utilisation d’un grand nombre de données et de la capacité d’apprentissage de l’ordinateur – et sur TensorFlow, un outil en open source développé par Google qui est aussi utilisé pour l’assistant Google par exemple. L’idée est désormais de faire appel aux chercheurs et aux historiens pour collecter encore plus de données, et rendre le traducteur le plus performant possible.

En savoir plus sur The Hieroglyphics Initiative.

Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme