Facebook condamné en Espagne

heso59 - mardi 12 septembre 2017 - 07:35

Facebook condamné en Espagne

Une amende d'1,2 M€ vient d'être infligée à Facebook pour non respect des règles de protection des données.

Leer en español



(CCM) — En Espagne, c'est l'homologue de la CNIL française qui vient de condamner le réseau social à verser 1,2 millions d'euros. Elle reproche à Facebook d'avoir recuelli des données personnelles à l'insu de ses membres, et de collecter certaines informations sans en avoir le droit.

Selon l'agence espagnole en charge de la protection des données, l'infraction commise par Facebook est "très grave". Elle reproche au réseau d'archiver des informations sur les croyances religieuses, les idéologies politiques, les goûts personnels... sans avoir demandé l'autorisation de ses membres. Manquerait également l'accord express des Internautes pour l'utilisation de ces données collectées à des fins de ciblage publicitaire. Dans ce cas, c'est le recueil d'informations sur des sites autres que Facebook en lui-même qui est mis en cause. Les usagers ne sont pas suffisamment informés des échanges mis en place entre Facebook et les sites tiers visités.

Autre infraction commise par Facebook aux regards de la législation espagnole : les données collectées ne sont pas effacées lorsqu'un membre du réseau social décide de fermer son compte. Au contraire, au lieu de les supprimer, Facebook les archive sur ses serveurs pendant 17 mois et les utiliserait toujours pour le même ciblage publicitaire. Les motifs de l'amende infligée en Espagne ressemblent à la condamnation en France du réseau social, qui avait dû régler une amende de 150 000 euros pour des manquements au respect de la vie privée.

Photo : © txkings - Shutterstock.com

Ajouter un commentaire

Commentaires

Donnez votre avis