Le Mi A1, un Android One façon Xiaomi

BenjaminWalewski - mardi 5 septembre 2017 - 19:00

Le Mi A1, un Android One façon Xiaomi

C'est confirmé, le constructeur chinois Xiaomi lance son premier appareil Android One, le Mi A1.

(CCM) — A la fin du mois d'août, la rumeur courait déjà. Le constructeur chinois Xiaomi aurait été choisi par Google pour réaliser le nouvel appareil Android One, la gamme low-cost à destination des pays émergents du géant de Mountain View. La rumeur disait vrai, car Xiaomi vient d'annoncer le lancement en Inde du Mi A1, un appareil Android One qui ne manque pas de mordant et pourrait relancer la marque de Google.

Bien entendu, on retrouve la patte de Xiaomi dans le design du Mi A1, qui n'est pas sans rappeler celle du Mi 5X, autre best-seller du constructeur chinois. Et pour cause, puisqu'il s'agit à peu de chose près du même appareil, aussi bien au niveau du design que des caractéristiques techniques.

Sous sa coque brossée en aluminium (disponible en noir, or et rose). on trouve un processeur Snapdragon 625 2Ghz, une puce graphique Qualcomm Adreno 506, 4 GO de mémoire vive et 64 Go de stockage (un port microSD offrant une possible extension). Niveau photo, on trouve un double capteur 12mpx à l'arrière et un capteur 5mpx en frontal. L'écran de 5,5 pouces affiche une définition de 1920 x 1080 pixels. Enfin, le lecteur d'empreinte à été placé à l'arrière de l'appareil pour dégager de l'espace à l'avant.

Ou se situe alors la différence ? A part une légère couche supplémentaire de graphite autour de la batterie (3080 mAh) permettant de réduire la température interne, c'est au niveau logiciel que cela se passe. En effet, le Mi A1 embarque Android Nougat 7.1 en version Stock, c'est à dire sans la surcouche logicielle MiUI de Xiaomi. Une première pour le constructeur.

En Inde, le Mi A1 devrait être vendu 14,999 roupies, soit environ 200€, à partir du 12 septembre. Il sera par la suite distribué à l'international. Malheureusement, la France n'est pas concernée même si d'autres pays européens comme la Pologne, la Grèce ou la Roumanie y auront accès

Photo : © Xiaomi.


Ajouter un commentaire

Commentaires

Donnez votre avis