Même désactivé, le Wi-Fi reste traçable

heso59 - lundi 4 septembre 2017 - 11:40

Même désactivé, le Wi-Fi reste traçable

Avec les dernières versions d'Android, les smartphones émettent des trames Wi-Fi, même lorsqu'il est désactivé.

(CCM) — Une étude de l'INRIA et de l'INSA Lyon vient de montrer que certains smartphones équipés des version 4.3 et plus d'Android continuent à émettre des trames Wi-Fi, même lorsque leur propriétaire « coupe » le Wi-Fi. Si cela a une utilité pour offrir quelques services basés sur la géolocalisation, cela pose aussi un problème de respect de la vie privée. Car ces smartphones deviennent traçables, en permanence.



Une équipe de chercheurs de l'INRIA composée de Mathieu Cunche, Célestin Matte et Vincent Toubiana vient de publier une étude (document PDF en anglais) montrant qu'Android permet de scanner les points d'accès Wi-Fi des alentours, même lorsque la fonctionnalité a été désactivée par l'utilisateur. L'analyse a été réalisée à partir de l'étude empirique de versions Android 4.3 et plus, qui équipent la majorité des smartphones du marché.

L'envoi de ces requêtes de test Wi-Fi permet à de nombreux services comme Google Maps d'optimiser la géolocalisation des terminaux en toutes circonstances. Mais dans les informations envoyées par le smartphone, figure également l’adresse MAC du smartphone. Concrètement, cela revient à fournir aux points d'accès l'identifiant de l’appareil. Une fois cette information récoltée, il est alors possible de recouper l'adresse MAC avec d'autres éléments de ciblage publicitaire par exemple.

Pour préserver sa vie privée, l'utilisateur a la possibilité de désactiver les requêtes de scan Wi-Fi. Cela se passe dans les Réglages Wi-Fi du smartphone, en coupant la fonctionnalité « Recherche toujours active » part exemple, ou en se mettant en « Mode Avion ».

Photo : © iStock.

Ajouter un commentaire

Commentaires

Donnez votre avis