Nintendo condamné pour la Wiimote

heso59 - vendredi 1 septembre 2017 - 17:39

Nintendo condamné pour la Wiimote

A cause de sa manette Wiimote, Nintendo va devoir verser 10M$ de dommages et intérêts pour violation de brevet.

(CCM) — Sortie en 2006, la manette Wiimote aura causé beaucoup de problème à Nintendo. Le dernier en date : un procès que le géant japonais vient de perdre au Texas. En cause, l'utilisation de technologies protégées par un brevet.

Avant d'être remplacée par la Wii U puis par la Nintendo Switch depuis cette année, la console de jeux Wii était le fer de lance de Nintendo dans le casual gaming. La console avait rencontré un beau succès commercial à travers la planète, en proposant aux joueurs une manette avec reconnaissance de mouvements. Les gestes étaient transposés à l'écran, ce qui à l'époque constituait une véritable innovation d'usage.

C'est justement pour cette innovation que Nintendo vient d'être condamné. Pour l'entreprise, la facture s'élève à 10 millions de dollars, à verser aux plaignants de la société iLife. Depuis 2013, le géant japonais du jeu vidéo est accusé d'avoir violé les brevets déposés pour un système de contrôleur avec détection de mouvements. iLife réclamait la somme astronomique de 144 millions de dollars. Le juge texan n'a pas suivi leur requête mais a néanmoins condamné Nintendo, qui devrait faire appel de la décision.

Cette affaire n'est pas sans rappeler un procès similaire actuellement en cours d'instruction contre Nintendo. Cette fois, ce sont les Joy-Cons de la Switch qui sont en cause.

Photo : © Nintendo.


Ajouter un commentaire

Commentaires

Donnez votre avis