Journée des personnes disparues, le rôle des réseaux sociaux

Jérôme Perrier - mercredi 30 août 2017 - 11:05

Journée des personnes disparues, le rôle des réseaux sociaux

Depuis plus de 10 ans, le 30 août a été choisi pour se souvenir que tous les jours des personnes disparaissent, contre leur gré. Cela peut être dans de cadre d’une stratégie de terreur de la part d’un gouvernement mais aussi dans des contextes familiaux compliqués.

Les réseaux sociaux jouent un rôle de plus en plus important pour déclencher ou relayer des alertes.



Relayer les alertes

En s’abonnant à la page Facebook d’Alerte Enlèvement, on est automatiquement averti d’un enlèvement et l’on doit le partager à ses amis le plus rapidement possible.

Si les réseaux sociaux prennent de plus en plus d’importance, c’est aussi parce que la procédure de « Recherche dans l’Intérêt des Familles » n’existe plus depuis 2013.

Communiquer sur Facebook ou Twitter reste une des seules alternatives pour les familles mais aussi pour les gendarmes qui relaient régulièrement des appels à témoins, comme la gendarmerie de la Gironde

Les associations en France sont aussi très actives comme Manu Association.

Les # QuiSauvent

Rappelons nous aussi des hashtags #rechercheParis lors des attentats du Bataclan et #porteOuverte pour accueillir les personnes en danger. Facebook a créé aussi le Safety check pour signaler que l’on est en sécurité.

Pour tout savoir sur l'alerte enlèvement

Ajouter un commentaire

Commentaires

Donnez votre avis