Chauve-souris : mythes et réalités

Delphine Lalande - mardi 29 août 2017 - 12:22

Chauve-souris : mythes et réalités

Victime de sa mauvaise réputation et surtout des insecticides, la chauve-souris est une espèce protégée depuis 1976. Si vous avez loupé la nuit de la chauve-souris le weekend dernier, nous vous proposons un petit cours de rattrapage sur ce super chiroptère.
Et contrairement aux étoiles filantes, on peut les observer, les chérir et les protéger tout au long de l’année !

Les chauves-souris, c’est bat, c’est in
Si Batman a beaucoup plus contribué à servir la cause des chauves-souris que Dracula, il reste encore beaucoup à faire pour sauver les chiroptères.
Depuis la fin des années 40, l’utilisation d’insecticides a provoqué le déclin massif des chauves-souris. Si elles constituent 1/5e des mammifères (c’est énorme !), leur raréfaction inquiète car comme celle des abeilles, c’est le signe d’une biodiversité déclinante.
C’est pour cette raison que depuis 1997, le 29 août, la chauve-souris a sa journée, ou plus exactement sa nuit (organisée par la SFEPM).

Idées reçues versus vertus
Les croyances populaires autour de la chauve-souris sont tenaces et lui ont causé beaucoup de tort.
- Par exemple, les chauves-souris ne sont pas des “souris volantes”, mais un ordre de la classe des mammalia.
- Même si elles peuvent transmettre la rage, seule une toute petite partie peut être porteuse de la maladie. Quant aux “chances” de se faire mordre par une chauve-souris enragée, elles sont aussi minimes que celles de gagner au loto, de l’ordre de 1 sur 10 millions.
- La chauve-souris est insectivore, le mythe du suceur de sang ne vaut qu’en Amérique du sud où seules 3 espèces se nourrissent de sang animal.
- Enfin, la chauve-souris n’est ni bête, ni aveugle ; grâce à son super radar, aucune chance qu’elle s’agrippe à vos cheveux.

En phase de réintroduction dans plusieurs villes (à Marmande, Cholet, Chevigny-Saint-Sauveur...), la chauve-souris est le meilleur insecticide naturel et notamment contre le moustique-tigre !

Plus d’informations sur le site de la Nuit de la chauve-souris.


Ajouter un commentaire

Commentaires

Donnez votre avis