Une dictée sur Twitter ? C'est possible avec Twictée !

sophie Garrigues - mercredi 2 août 2017 - 10:35

Une dictée sur Twitter ? C'est possible avec Twictée !

Avant la rentrée (bien avant), zoom sur un dispositif qui mêle école, réseaux sociaux et défis orthographiques : la Twictée.

Le dispositif collaboratif Twictée, contraction de Twitter et du mot dictée, s'adresse aux enseignants qui souhaitent dépoussiérer l'apprentissage de l'orthographe. Il fonctionne selon un principe de défi, avec une classe « scribe » qui exécute la dictée et l'envoie via le cloud, et une classe « miroir » qui la relit et corrige ses erreurs.
C'est plutôt sympa, et cela permet aussi de familiariser les plus jeunes à l'utilisation des outils numériques. Bref, à découvrir d'urgence et à proposer dans la future classe de vos enfants !



Et sinon, comment ça marche ?
Pour s'inscrire, deux comptes Twitter sont requis : celui de l'enseignant et celui de la classe. L'accès aux twictées est ensuite libre et gratuit. Les différentes étapes sont détaillées sur la page « Kézaco » du site.

Les #twoutils ou corrections des erreurs
Et il s'agit peut-être du point le plus intéressant du dispositif Twictée. La classe « miroir » qui doit corriger la dictée de sa classe « scribe » le fait en rédigeant des #twoutils : en un tweet (et 140 caractères donc), les élèves rectifient une erreur repérée et expliquent la règle de grammaire, de conjugaison ou d'orthographe correspondante. Une bonne gymnastique !

Le principe de la Twictée est également décliné en une #twictéeBuissonière pendant les vacances scolaires, lorsqu'une zone ne travaille pas.

En attendant septembre, on vous conseille de consulter le compte Twitter de Twictée et le hashtag #twoutils où s'échangent régulièrement des règles orthographiques.

Ajouter un commentaire

Commentaires

Donnez votre avis