Le plan France Très Haut Débit accélère

heso59 - mardi 18 juillet 2017 - 12:20

Le plan France Très Haut Débit accélère

Gagner 2 ans sur l’objectif initial, c’est la nouvelle ambition fixée pour le plan France Très Haut Débit.

(CCM) — La Conférence Nationale des Territoires a permis au Président de la République de réaffirmer ses ambitions en matière de Très Haut Débit. Grâce à la 4G notamment, le déploiement doit être finalisé partout en France d’ici à 2020, soit 2 ans plus tôt que prévu.



Comme le rappellent nos confrères du Figaro, Emmanuel Macron avait fait du plan France Très Haut Débit un élément central de sa campagne électorale. Quelques semaines après sa prise de fonction, il confirme son ambition de connecter 100% des foyers français au très haut débit Internet. Il souhaite même « accélérer le calendrier afin de parvenir à une couverture en haut et très haut débit d’ici à la fin de l’année 2020 », selon ses propres mots.

Pour gagner 2 ans sur le planning initial, l’Etat va devoir faire l’impasse sur le « tout » fibre optique. La connexion filaire ne sera possible que dans 80 % des cas. Pour le reste, des technologies alternatives devront être trouvées, dans un temps record. On pense notamment à la 4G mobile. Les opérateurs télécom vont donc être mis à contribution pour que leurs réseaux mobiles offrent une couverture de très haut débit dans les zones où la connexion par fibre optique n’est pas faisable techniquement. Pour que l’on puisse parler de Très Haut Débit, Orange, Altice-SFR, Bouygues Telecom et Free Mobile devront être capables de garantir un minimum de 30 Mbit/s descendants (c'est la norme européenne pour le THD). Dans des zones peu intéressantes commercialement, cela reste une gageure, même à horizon 2020…

Photo : © suradech sribuanoy - Shutterstock.com

Ajouter un commentaire

Commentaires

Donnez votre avis