Du code source de Windows 10 en fuite

BenjaminWalewski - lundi 26 juin 2017 - 17:23

Du code source de Windows 10 en fuite

Des éléments du code source de Windows 10 ont fuité sur le Web... Mais les dégâts sont limités.

(CCM) — Mauvaise nouvelle pour Microsoft : une partie du code source de son système d'exploitation Windows 10 a été diffusé publiquement sur le Web la semaine dernière, plus précisément sur Beta Archive, un site de fanatiques de Windows qui suit et archive les publications build de l'OS. C'est dans une archive d'environ 32 tera-octets, comprenant diverses images d'installations officielles et non-officielles, que se trouve un fichier de 1,2 Go révélant une - petite - partie du code source de Windows 10.



Authentifié par Microsoft, ce fichier provient du Shared Source Kit, un document que la firme de Redmond partage avec certains partenaires commerciaux développant du matériel ou des logiciels pour Windows. Comme le révèle le site britannique The Register (lien en anglais), ce kit contient notamment du code source relatifs aux drivers matériels de Windows 10, à la gestion du Wi-Fi, des ports USB, du protocole Plug-N-Play, du stockage disque ainsi que le code source de versions ARM de Windows 10.

Beta Archiver a supprimé de son propre chef les fichiers incriminés pour empêcher tout nouveau téléchargement, même si le mal est déjà fait. Cependant, d'après le site américain The Verge (lien en anglais), la fuite est finalement plutôt minime et pas si grave que cela puisque ces éléments ont été partagés officiellement à de nombreux partenaires de Microsoft et sont donc relatives connus.

Curieusement, la fuite du code source serait intervenue peu après l'arrestation de deux britanniques suspectés de s'être introduit illégalement sur les serveurs de Microsoft pour y récupérer des versions build de Windows 10. L'intrusion aurait eu lieu entre janvier et mars dernier, et les premiers fichiers incriminés (hors code source) ont été mis en ligne dès le 24 mars. D'après The Verge, l'une des personnes arrêtées contribuait de temps en temps à Beta Register.

Photo : © iStock.

Ajouter un commentaire

Commentaires

Donnez votre avis