Facebook veut empêcher le vol de profil

BenjaminWalewski - vendredi 23 juin 2017 - 17:00

Facebook veut empêcher le vol de profil

En Inde, le réseau social teste une fonction qui évitera la récupération frauduleuses des photos de profil.

(CCM) — Sur Facebook, l'usurpation d'identité n'est malheureusement pas si anodine que cela. Pour cette raison, de nombreux utilisateurs - en majorité des femmes - évitent de publier des photos de profil de peur de se les faire voler. Pour pallier à ce problème, les équipes de sécurité de Facebook ont commencé à tester une fonction appelée Photo Guard afin d'empêcher la récupération de photos de profils par des individus peu scrupuleux. Le réseau social a lancé le test de cette option en Inde où le problème semble particulièrement répandu.

Une fois activée depuis le flux d'actualité ou les options de sécurité, l'option protégera les photos des utilisateurs indiens de plusieurs façons. Tout d'abord, il ne sera plus possible de télécharger, partager ou envoyer via Messenger une photo protégée. De même qu'un utilisateur non-autorisé (c'est à dire absent de la liste d'amis) ne pourra plus se taguer ou taguer d'autres personnes sur la photo protégée. Enfin, Facebook devrait faire en sorte de bloquer les captures d'écrans, mais cela n'est possible que sur Android actuellement. Pour renforcer ce dispositif, les photos protégées seront également agrémentées d'un liseré bleu et de l’icône d'un bouclier.

D'après une étude menée par Facebook (lien en anglais), lorsqu'un utilisateur ajoute un élément supplémentaire (un filtre, un cadre, etc.). il y a 75 % moins de chances que les autres utilisateurs copient cette image. Pour cette raison, Facebook s'est associé à l'artiste berlinoise Jessica Singh qui a dessiné des motifs inspirés par les textiles indiens à ajouter à sa photo de profil.

Conscient que le problème n'est pas limité à l'Inde, Facebook espère que ses tests soient concluants pour activer cette option dans d'autres pays.

Photo : © Facebook.


Ajouter un commentaire

Commentaires

Donnez votre avis