KineQuantum : la réalité virtuelle s'invite chez les kinés

sophie Garrigues - jeudi 8 juin 2017 - 10:23

KineQuantum : la réalité virtuelle s'invite chez les kinés

La réalité virtuelle n'est pas qu'un gadget. On lui découvre même des applications thérapeutiques, à l'instar de la solution KineQuantum. Comme son nom l'indique, elle a été spécialement conçue pour les kinésithérapeutes et leurs patients. Le principe : proposer des exercices de rééducation en immersion innovants et plus efficaces, avec un suivi précis de la progression du patient.

Un exemple concret d'utilisation de KineQuantum avec le témoignage de Patrick Couny, pour qui la réalité virtuelle est devenue un complément indispensable pour améliorer la prise en charge des patients.




CCM - Pouvez-vous vous présenter ?

Patrick Couny - Je suis masseur-kinésithérapeute diplômé en 2001, j'exerce en activité libérale en cabinet généraliste en campagne. A titre personnel, je suis passionné de nouvelles technologies, de jeux vidéo et grand amateur de réalité virtuelle. Je suis également impliqué au niveau syndical afin de faire évoluer ma profession : élu régional des masseurs-kinésithérapeutes, je suis responsable de l’organisation d’un congrès Kiné 3.0 sur les nouvelles technologies.

CCM - Comment avez-vous découvert KineQuantum et depuis quand l'utilisez-vous ?

PC - Je travaille en réalité virtuelle depuis que les casques « grand public » sont sortis, mais j'utilise KineQuantum depuis fin 2016. J’ai découvert cette solution sur Facebook lors de mes recherches pour l’organisation du congrès, tout simplement.

CCM - Pourquoi avoir décidé d'utiliser la réalité virtuelle dans votre activité ?

PC - Pour diversifier les exercices proposés, tester de nouvelles prises en charge, proposer des alternatives aux patients, notamment en neurologie chez les plus jeunes qui se lassent vite.
La réalité virtuelle est aussi un excellent moyen d'aider le patient à s’évader et à « oublier » un peu ses problèmes et ses douleurs.

CCM - Quels exercices le casque permet-il de réaliser ?

PC - Le casque permet de réaliser un travail sur la coordination, l’équilibre, les amplitudes articulaires. Il peut aussi avoir des vertus anti-douleurs grâce à l’immersion dans des endroits agréables pour le patient. Par exemple : monde imaginaire, montagne ou bord de mer, espace… tout est possible.

CCM - Pouvez-vous nous raconter le déroulement d'une séance avec KineQuantum ?

PC - En premier lieu il est nécessaire de présenter le casque au patient, le principe de réalité virtuelle et le fonctionnement. Tout cela est assez rapide même si cela dépend bien évidemment des personnes. Ensuite, il faut créer une fiche patient et un bilan est réalisé en fonction de la pathologie : neurologie, équilibre, cervicales et membres supérieurs sont pour le moment répertoriés.
Le traitement adapté par le kinésithérapeute peut alors commencer en sélectionnant les exercices voulus, tout est paramétrable.

CCM - La solution permet-elle de suivre la progression du patient ? Comment ?

PC - Le suivi du patient est simple dans les « serious games » puisqu’on obtient systématiquement des scores en fonction des niveaux de difficulté, on peut aussi refaire des bilans très facilement comparables.

CCM - Comment les patients réagissent-ils lorsque vous leur présentez cette solution de réalité virtuelle ?

PC - Les patients les plus jeunes sont enchantés même s’ils sont étonnés de voir ce type d’équipement chez un kinésithérapeute. Les plus âgés sont surpris mais curieux et s’adaptent très bien à cette solution.

CCM - Quels sont les points forts et la valeur ajoutée de KineQuantum ?

PC - Selon moi les points forts de la solution sont la variété des pathologies qui peuvent être abordées par les bilans et exercices proposés, les explications intégrées pour les patients lors des séances de travail, une approche plus kiné généraliste par rapport à des solutions spécialisées en rééducation de l’équilibre, et la quantification simple et automatique grâce aux capteurs.

CCM - En quoi la solution KineQuantum a-t-elle modifié votre activité ?

PC - C’est un complément indispensable pour moi dans diverses pathologies notamment neurologiques, la solution me permet de travailler sur des exercices impossibles à réaliser en réalité. Elle complète et améliore la prise en charge du patient.

CCM - Quels seraient les points à perfectionner d'après votre expérience ?

PC - La solution est en permanente évolution, avec une équipe vraiment à l’écoute des besoins des utilisateurs. Il faudrait un peu simplifier les résultats des mesures qui sont parfois un peu compliqués à analyser (mais qui peuvent pour certains être importants), et continuer à développer un large panel d’exercices pour pouvoir utiliser la solution le plus souvent possible. L'équipe de KineQuantum le fait déjà, ils sont sur la bonne voie !

Repères

KineQuantum

  • Rééducation en réalité virtuelle pour la kinésithérapie
  • Solution créée en octobre 2015
  • Le site de KineQuantum

Patrick Couny


Ajouter un commentaire

Commentaires

Donnez votre avis