L’Arcep évalue la qualité de l'Internet

heso59 - mercredi 31 mai 2017 - 10:47

L’Arcep évalue la qualité de l'Internet

« L’Etat d’Internet en France » de l'Arcep porte un regard critique sur la qualité du réseau français.

(CCM) — L'autorité de contrôle des télécoms en France vient de présenter son premier rapport officiel sur « L’Etat d’Internet en France ». L'Arcep passe en revue tous les sujets brûlants de l'actualité du web : assurer la neutralité du Net, accélérer le déploiement des technologies Ipv6... Rien n'a été laissé au hasard, mais c'est le contrôle de la qualité du réseau qui retient l'attention.

Sur ce point, une mesure a frappé les esprits : 34 secondes, c'est la différence de temps de chargement d'une page web entre les abonnés Internet les moins chanceux et les mieux équipés. Autant dire une éternité dans un monde ultra-connecté...

Pour le président de l’Arcep Sébastien Soriano, cette présentation de l'état du réseau Internet est une première. Son constat se veut réaliste : « Internet est une plateforme autour de laquelle se construisent un certain nombre de libertés. Et des menaces planent sur l’Internet en tant que bien commun ». Comme l'explique son rapport final (lien PDF à télécharger), l'autorité publique se voit ainsi renforcée dans son rôle de protection du réseau. Son axe principal de contrôle est la mesure de la QoS - qualité de service - que les opérateurs offrent sur l'ensemble du territoire national. Pour réduire l'écart, l'Arcep travaille sur des contrôles matériels et logiciels, en France et au niveau européen en collaboration avec le BEREC.

Ces mesures systématiques permettent de mettre la pression sur les opérateurs, pour que ceux-ci améliorent la qualité du réseau. Le dynamisme de l'écosystème web en dépend.

Photo : © Hasan Eroglu – Shutterstock.com


Ajouter un commentaire

Commentaires

Donnez votre avis