Google et Facebook victimes d'un scam

BenjaminWalewski - samedi 29 avril 2017 - 16:20

Google et Facebook victimes d'un scam

Un escroc particulièrement rusé a réussi à escroquer 100 millions de dollars aux deux géants du Web.

(CCM) — On ne le dire jamais assez, il faut redoubler de prudence sur Internet face à la recrudescence des arnaques en ligne, de plus en plus élaborées. Et le conseil ne vaut pas que pour l'internaute lambda, mais aussi pour les grandes entreprises qui font le Web. Preuve en est, on vient d'apprendre que Facebook et Google s'étaient fait soutirer près de 100 millions de dollar grâce à un scam très élaboré.

En mars dernier, le Département de la Justice américain annonçait l'arrestation d'un homme lituanien qui aurait escroqué une somme colossale à deux entreprises technologique américaines. L'escroc, un certain Evaldas Rimasauskas, avait créé de fausses adresses de courrier électronique, des fausses factures et falsifié des tampons d'entreprise afin de se faire passer pour un grand fabricant asiatique avec lequel les entreprises de technologie faisaient régulièrement affaire.

Pendant deux ans, de 2013 à 2015, Rimasauskas a réussi à berner les services de comptabilité des deux entreprises en présentant de prétendues factures pour du matériel ou des services. "Des courriels de phishing frauduleux ont été envoyés aux employés et aux agents des entreprises victimes, qui ont régulièrement effectué des transactions de plusieurs millions de dollars avec la [fausse] société" indiquait le Département de la Justice en mars dernier.

A la suite d'une enquête, le journal Fortune a révélé (lien en anglais) qu'elles étaient les deux compagnies victimes. Google et Facebook, qui ont reconnu les faits, ont fini par se rendre compte de la supercherie et entamé une procédure en justice, qui leur a permis de récupérer leurs fonds. Rimasauskas pour sa part risque l’extradition de la Lituanie vers les États-Unis, où la justice risque d'être assez peu clémente.

Malheureusement, tout le monde n'ayant pas les moyens de défense de Google ou Facebook, la vigilance face aux scams reste de mise.

Photo : © Welcomia - Shutterstock.com