L’outil de fact-checking de Facebook est désormais actif

Perrine Tiberghien - vendredi 3 mars 2017 - 11:59

L’outil de fact-checking de Facebook est désormais actif

Au début du mois de février, Facebook a annoncé le déploiement d’un dispositif de fact-checking. Depuis le 2 mars, c’est désormais en place. Comment ça marche et quelles sont les informations que allez voir sur le réseau social ?

Signaler de fausses infos ou en vérifier l’origine



Le mécanisme de contrôle et de vérification proposé par Facebook a été annoncé il y a quelques semaines, dans la lignée des différents outils déjà mis en place sur internet. Il s’agit de faciliter le signalement des fausses informations, et de donner plus d’éléments aux internautes avant qu’ils ne relaient eux-mêmes des informations non vérifiables… mais également, selon Facebook, de « limiter les gains financiers pour les auteurs de fausses informations ».

L’outil est activé sur le réseau social depuis jeudi soir, 2 mars. Lorsqu’une information est considérée comme contestée, elle est signalée par un triangle rouge sous le partage du lien. En cliquant sur « découvrez pourquoi ceci est contesté », l’internaute peut accéder à des informations complémentaires. Et une fois qu'une publication a été labellisée comme contestée, elle ne peut plus faire l'objet d'une publicité ou d'une publication sponsorisée.

Pour le moment, Facebook se repose sur plusieurs fact-checkers : l’AFP, BFMTV, L’Express, France Médias Monde, France Télévisions, Libération, Le Monde et 20 Minutes.

Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme