Google étend son "fact checking"

BenjaminWalewski - jeudi 16 février 2017 - 12:30

Google étend son

De nouveaux pays vont bénéficier de la "vérifications des faits" par Google

(CCM) — Il n'y a pas que Facebook qui soit investi dans la "vérification des faits" pour lutter contre la propagation des faux articles. Google a également implémenté son propre système en octobre dernier, qui consiste principalement à appliquer une indication "Fact Check" sur divers articles visibles dans Google News et ses diverses applis et services de recherche. Google vient d'annoncer sur son blog (lien en anglais) que trois nouveaux pays aller bientôt en bénéficier : le Brésil, le Mexique et l'Argentine.



Ces trois pays, parmi les plus peuplés d'Amérique Latine, entreront eux aussi prochainement en période électorale, d'où la volonté de Google de pouvoir proposer aux citoyens de ces pays des sources d'informations fiables. Google s'appuiera aussi sur des organisations locales pour établir la véracité des faits. Google a déjà bien rodé ce système en Europe, la firme apporte d'ailleurs son soutien à plusieurs initiatives de "fact checking" dans divers pays.

En France, Google a récemment aidé Le Monde pour la mise en place de son outil Décodex. Mais aussi en Italie, où des scientifiques et des analystes médias ont créé un outil appelé Compass, ou au Royaume-Uni où l'organisation Full Fact (lien en anglais) a créé un outil de vérification à destination des journalistes et du grand public.

Google a déjà annoncé que son système serait élargi à d'autres pays, sans préciser lesquels pour le moment.

Photo : © Castleski - Shutterstock.com

Ajouter un commentaire

Commentaires

Donnez votre avis